AccueilLa culture sportive dans l'Italie contemporaine

La culture sportive dans l'Italie contemporaine

Sports culture in contemporary Italy

Journées d'études Chaire Jean Monnet en sociologie européenne du sport

Jean Monnet Chair study days in the European sociology of sport

*  *  *

Publié le mercredi 18 janvier 2017 par João Fernandes

Résumé

Les journées d'études « La culture sportive dans l'Italie contemporaines » s'inscrivent dans le cadre des activités de recherche de la Chaire Jean Monnet en sociologie européenne du sport de William Gasparini (Université de Strasbourg) et du séminaire « Études européennes du sport ». Le cycle sur « l'Europe du sud et le sport » propose de questionner le rapport au sport des nations du sud de l'Europe. Considéré comme un fait social total, le sport traverse les sociétés européennes contemporaines avec néanmoins des singularités. Le rapport « national » au sport est ainsi le produit de constructions historiques et politiques que le séminaire propose de discuter. De Mussolini à Berlusconi, quels sont les usages politiques du sport en Italie ? Quels sont les liens qui s'instaurent entre le sport, la politique et la religion dans l'Italie de l'après-guerre ?

Annonce

Argumentaire

Les Italiens ne jouent pas au football ou au volley-ball mais au calcio et à la pallavolo. Le substantif « sportivo » désigne, dans le langage courant italien, à la fois le pratiquant et celui qui assiste au spectacle sportif. Terme difficilement traduisible dans une autre langue, le tifo signifie quant à lui l’ensemble des formes d’encouragement d’un athlète ou d’une équipe. Ces quelques singularités sémantiques mettent en relief les caractères originaux de la culture sportive italienne. Si les pratiques physiques propres à fortifier le corps des citoyens d’une nation en construction, comme la gymnastique ou l’alpinisme, furent d’abord valorisées en Italie, elles s’inclinèrent par la suite devant la passion qu’exerçaient sur les masses le cyclisme puis le football, à partir de la décennie 1960. C’est le calcio qui finit par engendrer une culture puissante et qui deviendra l’objet de passions dépassant les frontières des classes sociales et des appartenances politiques. Ce sport a également constitué l’une des modalités de l’affrontement entre catholiques et communistes dans l’Italie de l’après-guerre.

De Mussolini à Berlusconi, quels sont les usages politiques du sport dans l’Italie contemporaine ? Quels sont les liens qui s’instaurent entre le sport, la politique et la religion dans l’Italie de l’après-guerre ? Les grands événements sportifs mettant en jeu les équipes nationales italiennes à la télévision contribuent-elles à fabriquer l’identité italienne ? Ce sont autant de questions qui seront abordées aux cours de ces deux journées, à la croisée de l’histoire, de la science politique et de la sociologie.

Programme

Mardi 7 février 2017

9h-12h : Salle de la Table-ronde, Maison Interuniversitaire des Sciences de l’Homme d’Alsace  (MISHA)

  • Da Mussolini a Berlusconi: gli usi politici dello sport nell'Italia contemporanea - Pr. Nicola Porro (Università degli Studi di Cassino e del Lazio Meridionale)
  • La costruzione dell'identità nazionale italiana per mezzo della Tv: l'impatto dei grandi eventi sportivi - Pr. Stefano Martelli (Università di Bologna –Alma Mater Studiorum- )

Mercredi 8 février 2017

14h-17h : Salle de la Table-ronde, Maison Interuniversitaire des Sciences de l’Homme d’Alsace (MISHA)

La culture sportive dans l’Italie contemporaine : présentation de travaux de recherche en sociologie et histoire du sport

  • Séminaire laboratoire « Sport et sciences sociales » (EA 1342)en présencede Fabien Archambault (Université de Limoges), Stefano Martelli (université de Bologne), Nicola Porro (Université de Cassino) - en anglais, français et italien- 

18h30 : Institut Culturel Italien de Strasbourg

Sport, politique et religion dans l’Italie de l’après-guerre

Soirée-débat animée par Fabien Archambault (Maître de conférences en histoire contemporaine, membre honoraire de l’école française de Rome), en présence des Pr. Stefano Martelli (univ. Bologne) et Nicola Porro (univ. Cassino) –en langue française-

Lieux

  • Université de Strasbourg, Maison Interuniversitaire des Sciences de l'Homme d'Alsace (MISHA), Bâtiement face à l'arrêt Tram - rue Rouvillois, Campus Eplanade
    Strasbourg, France (67)

Dates

  • mardi 07 février 2017
  • mercredi 08 février 2017

Mots-clés

  • culture sportive, Italie, politique, société, religion

Contacts

  • William Gasparini
    courriel : william [dot] gasparini [at] unistra [dot] fr

Source de l'information

  • William Gasparini
    courriel : william [dot] gasparini [at] unistra [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La culture sportive dans l'Italie contemporaine », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 18 janvier 2017, http://calenda.org/390561