AccueilLa guerre sans armes

La guerre sans armes

War without weapons - refugees and prisoners on the Austro-Italian front (1915-1918)

Réfugiés et prisonniers du front austro-italien (1915-1918)

*  *  *

Publié le mercredi 25 janvier 2017 par João Fernandes

Résumé

Ce colloque est le deuxième d’un programme de recherches sur la guerre austro-italienne qui a donné lieu à une conférence à Padoue (19-21 mai 2016) intitulée « Soldats et quotidien de guerre sur l’Isonzo ». Le second volet de ce programme est consacré aux aspects proprement austro-italiens des expériences des populations désarmées, et plus spécifiquement par une réflexion autour de trois catégories : les prisonniers, les réfugiés et les populations civiles à proximité des zones de front. Le colloque propose d’articuler dans une perspective bilatérale les expériences de ces trois catégories de population autour de la mise en perspective des enjeux aussi bien publics que privés, locaux aussi bien que régionaux ou nationaux.

Annonce

Argumentaire

Les deux premiers cas – prisonniers et réfugiés – peuvent être observés par le biais testimonial des populations concernées elles-mêmes ou du traitement administratif dont ils font l’objet.  Il s’agit d’observer comment s’organisent la cohabitation entre les populations civiles – locales et réfugiées – elles-mêmes comme entre captifs et civils italiens et austro-hongrois et de s’interroger sur les éléments structurant les perceptions croisées, les modifications de l’organisation sociale et les modes de coexistence induits par les transformations humaines au niveau régional, local, le cas échéant familial.   

Concernant la population captive spécifiquement, elle peut être observée à la fois en milieu clos – le camp – comme en milieu ouvert ou semi-ouvert – au travail. Aucune approche n’est privilégiée a priori : notes, carnets, récits individuels, études de type prosopographique ou de cas locaux.

L’étude de la situation des réfugiés – qui concerne plus spécifiquement la population des régions italophones de l’empire – dans les régions où ils sont accueillis permettra plusieurs niveaux d’analyse : outils de politique publique et de propagande déployés par les États, rapports des autorités régionales – civiles ou militaires –, chroniques municipales ou paroissiales des communes d’accueil, récits autobiographiques de déplacés.

Le dernier cas de figure, celui des civils restés dans les zones de combat ou à proximité, peut être observée sous différents angles et notamment les transformations du quotidien, l’adaptation à l’environnement, les modifications des rythmes de vie, des circuits économiques, la place des combattants – ou plus généralement de l’administration militaire – dans ce nouveau paysage. Cette observation peut se faire des deux côtés du front, sur l’Isonzo comme sur le Piave et dans le Trentin.

Programme 

Jeudi 2 février – Matinée

9.00 – Breakfast & coffee 9.20 – Opening speech

9.30-10.30 Organizing captivity in the empire

Chair : Catherine Horel (UMR S-IRICE)

  • Julia WALLECZEK-FRITZ Österreichisches Staatsarchiv, Wien, Between Confrontation and Coexistence. POWs in Austria-Hungary and their Experiences at the Southwestern Front, 1915-1918
  • Jana ZAŤKOVÁ, Institute for Military Archives, Slovak Academy of Sciences, Bratislava, Italian Prisoners in the Military Region of Bratislava

10.30-11.00 – Coffee break

11.00-12.00 Facing the captivity experiences in testimonies

Chair: Etienne Boisserie (Inalco, CREE)

  • Marco MONDINI Università di Padova & Istituto Storico Italo-Germanico, Il racconto della captività. L'umiliazione del vinto e la scoperta dei fratelli negli scritti di testimonianza italiani
  • LUCIANO ZANI Sapienza Università Sapienza, Roma, Le testimonianze sui campi di Rastatt ed Ellwangen

12.00-13.00 – LUNCH

Après-midi – Jeudi 2 Février

13.00-14.00 The various forms of captivity in Italy

Chair : Julia Walleczek-Fritz (Österreichisches Staatsarchiv)

  • Tomáš RUSEK  Silesian University of Opava, Czech Republic, Czech and Slovak prisoners of war in Italy
  • Petra SVOLJŠAK  Historical institute, ZRC SAZU – University of Nova Gorica, The Slovenian Prisoners of War - the Captivities on the Austro-Hungarian fronts

14.00-14.30 – Coffee break

14.30-15.30 Women behind the Isonzo front line

Chair : Rok Stergar (University of Ljubljana)

  • Petra TESTEN  Institut of Cultural History, RC SASA – Department of History, University of Ljubljana, (War)Fare: everyday life and survival challenges
  • Ana Cergol PARADIŽDepartment of History, University of Ljubljana, Irena SELIŠNIK, Department of History, University of Ljubljana, Military courts in gendered perspective

15.30-16.00 – Coffee break

16.00-17.00

  • Anna GRILLINI Deutsches Historisches Institut. Max Weber Stiftung, Roma. Le menti inermi. Le donne e il trauma della guerra
  • Tina BAHOVEC Department of Eastern and South-Eastern European History – Alpen-Adria University of Klagenfurt, AustriaEmbodied nations, engendered bodies: visualising contested territories in the war and its aftermath

9.30 – Meeting and coffee

10.00-11.30 The refugees : lives, assistance and traumas

Chair : Marco Mondini (Università di Padova & Istituto Storico Italo-Germanico)

  • Jernej KOSI Department of History, University of Ljubljana, The Evacuation of the Civilian Population after the Opening of the Isonzo Front (1915)
  • Paolo MALNI Istituto regionale per la storia del movimento di liberazione nel Friuli Venezia Giulia, Trieste, Il Barackensystem in Austria: origini, funzioni, percezioni
  • Bohuslav REJZL Faculty of Education, Charles University, Prague, Social and cultural aspects of the temporary stay of Trentino “refugees” in Bohemia in 1915–1919

11.30-12.00 – Coffee break

12.00-13.00

  • Urška STRLE  Department of History, University of Ljubljana, The migrants of war: shedding light upon women
  • Irene GUERRINIUniversità di Genova Marco PLUVIANO, CRID 14-18, Case del Soldato nel Paese, American Red Cross e Y.M.C.A.: aspetti dell’assistenza in Italia ai profughi dalle terre invase

13.00 – Lunch

Lieux

  • Maison de la recherche - 28 rue serpente 75006 Paris
    Paris, France (75)

Dates

  • jeudi 02 février 2017
  • vendredi 03 février 2017

Mots-clés

  • guerre, réfugiés, prisonniers, écriture, captivité, civils, militaires, tribunal, mémoire

Contacts

  • Mathieu Jestin
    courriel : labexguerres [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Mathieu Jestin
    courriel : labexguerres [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« La guerre sans armes », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 25 janvier 2017, http://calenda.org/391153