AccueilJohn Cassavetes. Imaginaires des corps, entre la scène et l'écran

John Cassavetes. Imaginaires des corps, entre la scène et l'écran

John Cassavetes - imagining the body, between stage and screen

*  *  *

Publié le mardi 24 janvier 2017 par João Fernandes

Résumé

Comme en hommage à ses débuts sur les planches, l’œuvre cinématographique de John Cassavetes (1929-1989) est tournée vers le théâtre et les acteurs. Dans une idée de continuation, le théâtre flamand revisite aujourd'hui les films de Cassavetes. Qu’il s’agisse d’Ivo van Hove  adaptant Husbands (2012) ou de Jan Lauwers  reprenant le script abandonné de Begin the Beguine (2015), le théâtre emprunte et renouvelle les procédés cinématographiques, usant du montage pour transposer l'organicité de l’œuvre originale sur le plateau. Cette journée d’étude sera l’occasion de s'intéresser aux opérations de transfert et de remédiation du cinéma au théâtre mais aussi à la place essentielle du corps en tant que medium dans l’écriture résolument performative de Cassavetes.

Annonce

Journée d'étude, mercredi 1er février, 10h-18h, à hTh (Montpellier)

Présentation

Comme en hommage à ses débuts sur les planches, l’œuvre cinématographique de John Cassavetes (1929-1989) est tournée vers le théâtre et les acteurs. Il reviendra d’ailleurs à la scène en tant qu’auteur et metteur en scène, après le succès de Gloria (1980). Dans une idée de continuation, le théâtre flamand, qui dès les années 1980 s’est imposé pour sa physicalité, revisite aujourd'hui les films de Cassavetes. Qu’il s’agisse d’Ivo van Hove adaptant Husbands (2012) ou de Jan Lauwers reprenant le script abandonné de Begin the Beguine (2015), le théâtre emprunte et renouvelle les procédés cinématographiques, usant du montage pour transposer l'organicité de l’œuvre originale sur le plateau. La recréation de Begin the Beguine par Jan Lauwers avec les comédiens du CDN de Montpellier (hTh) sera l’occasion de s'intéresser dans cette journée d’étude aux opérations de transfert et de remédiation du cinéma au théâtre mais aussi à la place essentielle du corps en tant que medium dans l’écriture résolument performative de Cassavetes.

Programme de la journée d'étude

Mercredi 1° février 

(hTh, Montpellier)

  • 10h00 : Retour sur le spectacle : témoignage filmé de Jan Lauwers et rencontre avec une partie de l’équipe artistique de la reprise de Begin the Beguine, animée par Benoît Hennaut

  • 11h00 : Edwige Perrot, docteure en arts du spectacle : « L’empreinte cinématographique de Cassavetes dans les adaptations scéniques d’Opening Night et de Husbands par Ivo van Hove »

  • 11h30 : Aurélie Coulon, ATER en études théâtrales à l’UPV et Alice Leroy, docteure en études cinématographiques : « Débordement du geste ordinaire et naissance de la danse dans le cinéma de Cassavetes »

  • 12h00 : Olivia Grandville, chorégraphe, à propos du solo Le grand jeu, discussion animée par Alix de Morant, maître de conférences en études théâtrales à l'UPV

Discussion : 12h45-13h15

13h15-14h30 : Pause déjeuner

  • 14h30 : Suzanne Liandrat-Guigues, professeur en études cinématographiques, université Paris 8 : « Improvisation, jeu d'acteur et geste sculptural dans Shadows »

  • 15h00 : Robert Bonamy, maître de conférences en études cinématographiques, université Grenoble Alpes : « Commun corps, hypothèse pour le cinéma de Cassavetes »

  • 15h30 : Laurent Berger, maître de conférences en études théâtrales à l'UPV : « La théâtralité́ du jeu de l’acteur dans le cinéma de Cassavetes », avec la collaboration d’Agnès Laboissette, étudiante en Master 1 création spectacle vivant

Discussion : 16h00-16h30

  • 16h45-18h : Projection de Cinéastes de notre temps : John Cassavetes de André S. Labarthe et Hubert Knapp, 1969, en présence d'André S. Labarthe (sous réserve)

Journée d’étude organisée dans le cadre des représentations de Begin the Beguine, texte de John Cassavetes, mise en scène de Jan Lauwers, avec les comédiens de hTh, Centre Dramatique National de Montpellier, du 26 janvier au 3 février.

Mardi 31 janvier au hTh

- 18h30 : Conférence « Le cinéma de John Cassavetes, spectacle des corps,  vitalité des images » par Jean-Philippe Trias

- 20h : représentation de Begin the Beguine

Projections de films de Cassavetes au cinéma Diagonal (Montpellier):

- Lundi 23 janvier à 20h45 : Husbands (1970)

- Lundi 30 janvier à 20h45 : Love Streams (1984)

Séances présentées par Céline Saturnino

Catégories

Lieux

  • Domaine de Grammont - Avenue Albert Einstein
    Montpellier, France (34965)

Dates

  • mercredi 01 février 2017

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Cassavetes, cinéma, théâtre, Jan Lawers

Contacts

  • Céline Saturnino
    courriel : celine [dot] saturnino [at] univ-montp3 [dot] fr
  • Alix De Morant
    courriel : alix [dot] wallon [at] univ-montp3 [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Céline Saturnino
    courriel : celine [dot] saturnino [at] univ-montp3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« John Cassavetes. Imaginaires des corps, entre la scène et l'écran », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 24 janvier 2017, http://calenda.org/391706