AccueilLes Églises face aux évolutions contemporaines de la conjugalité

Les Églises face aux évolutions contemporaines de la conjugalité

Churches and contemporary evolutions of conjugality

*  *  *

Publié le vendredi 27 janvier 2017 par Céline Guilleux

Résumé

Les réalités vécues aujourd’hui par les couples sont aussi diverses que mouvantes, non seulement à travers le monde selon les cultures, mais aussi au sein des sociétés occidentales. Certes, ce phénomène n’est pas propre à notre époque, mais il y prend une ampleur particulière. Les formes institutionnelles de la conjugalité évoluent : l’institution du mariage, dans laquelle s’inscrivait il y a encore un siècle une quasi–totalité des couples, est aujourd’hui comprise comme facultative par beaucoup de Français, et l’on assiste à une multiplication des divorces.

Annonce

Argumentaire

Les réalités vécues aujourd’hui par les couples sont aussi diverses que mouvantes, non seulement à travers le monde selon les cultures, mais aussi au sein des sociétés occidentales. Certes, ce phénomène n’est pas propre à notre époque, mais il y prend une ampleur particulière.

Les formes institutionnelles de la conjugalité évoluent : l’institution du mariage, dans laquelle s’inscrivait il y a encore un siècle une quasi–totalité des couples, est aujourd’hui comprise comme facultative par beaucoup de Français, et l’on assiste à une multiplication des divorces. Certains pays ont ouvert le mariage aux couples de même sexe et d’autres formules juridiques marquant l’union civile de couples, notamment de même sexe, ont vu le jour ces dernières années dans les pays occidentaux. Ces évolutions s’accompagnent de changements dans les relations interpersonnelles et familiales (modes et lieux de vie, relation aux enfants, répartition des rôles hommes-femmes etc.) comme au niveau des valeurs qui régissent les individus et les couples.

Les institutions ecclésiales ne peuvent ignorer ces mutations, d’autant plus que celles-ci concernent aussi des personnes et des couples qui se reconnaissent dans le message chrétien. La tenue en 2014 et 2015 du Synode catholique des évêques sur la famille, ou la récente décision de l’Eglise protestante unie de France d’ouvrir la possibilité de bénir des couples mariés de même sexe, témoignent de ces questionnements qui traversent les Eglises ainsi que de leurs tentatives pour ouvrir des voies pastorales. Mais souvent, elles se veulent garantes de la morale traditionnelle  et se positionnent en force de résistance contre des évolutions qu’elles essayent de freiner ou d’empêcher, peinant à entendre les demandes de certains  fidèles.

Le colloque se propose d’analyser les discours et les pratiques des institutions religieuses, d’évaluer leur pertinence et leur impact, et de s’interroger sur leur place et leur légitimité dans une société sécularisée. Il tentera, dans une approche de théologie pratique, d’ouvrir des pistes nouvelles.

Programme

Mercredi 22 mars

9h Ouverture

  • Michel Deneken, Président de l’Université de Strasbourg, et Christian Grappe, Directeur de l’EA 4378
  • Introduction : Isabelle Grellier (Faculté de théologie protestante, EA 4378, Université de Strasbourg) et Anne-Laure Zwilling (DRES, UMR 7354, Strasbourg)

Les conjugalités et les valeurs qui les sous-tendent, un état des lieux

9h20-10h20 :

  • Conférence introductive : Irène Théry (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, UMR 8562, Paris) : Le mariage civil au temps du démariage : nouvelles valeurs, nouveaux dilemmes

Débat

Pause

10h40-12h30

  • Didier Breton (Institut de démographie, UMR 7363, Université de Strasbourg) : Les formes juridiques de vie en couple en France, approche démographique
  • Raymond Heintz (psychiatre et sychanalyste, ancien président de la Commission  de lapastorale familiale et conjugale de l’UEPAL) : Nouvelles formes de conjugalité : mise à l’épreuve et mise en chantier de la fonction paternelle

Débat

Conjugalités et éthique chrétienne

14h15-15h45

  • Anne-Laure Zwilling (DRES, UMR 7354, Strasbourg) : Sur la conjugalité, les Eglises parlent-elles dans le vide ? Echos d’une enquête récente
  • Richard Gossin (Faculté de théologie protestante, EA 4378, Université de Strasbourg) : Quand Max Weber s’intéresse au courrier du  cœur… Imaginaire du couple dans une revue féminine et perspectives théologiques

Débat

15h45-16h30

  • Séverin Voedzo (Faculté de théologie catholique, EA 4377, Université de Strasbourg) et Jules Koulmann Eboa (Ecole doctorale, Faculté de théologie protestante, Université de Strasbourg) : L'Eglise catholique en Afrique face aux pratiques de conjugalités

Débat Pause

16h45-17h45

  • Olivier Abel (Institut protestant de théologie, Montpellier, EHESS-CRAL UMR 8566) : Rupture et fidélité, institution et conversation conjugale aujourd’hui

Débat

18h -19h30 Conférence publique

  • Jean-Claude Bologne (ICART, Paris) : L'engagement de l'Église dans le mariage, approche historique

Jeudi 23 mars

Les Eglises entre dogmatique et pastorale

8h30- 10h15

  • Alain Roy (Faculté de théologie catholique, EA 4377, Université de Strasbourg) : Quelles légitimités accorder aux écarts entre Magistère de l'Eglise catholique et pratiques de la vie conjugale de chrétiens catholiques ?
  • Isabelle Grellier (Faculté de théologie protestante, EA 4378, Université de Strasbourg) : Les Eglises protestantes face aux évolutions de  la conjugalité : quand la pratique interpelle la théologie

Débat

Pause

Quelques approches actuelles de la conjugalité en perspective chrétienne

10h30-11h30

  • Joan Charras-Sancho (Faculté de théologie protestante, EA 4378, Université de Strasbourg): Se dire ‘oui’ à l'Eglise : paroles liturgiques d'aujourd'hui
  • Sylvie Barth (Ecole doctorale, Faculté de théologie catholique, Université de Strasbourg) : Spiritualité et conjugalités actuelles

Débat

Conjugalités et référence à la Bible

11h30-12h30

  • Christian Grappe (Faculté de Théologie protestante, EA 4378, Université de Strasbourg) : Jésus docteur et Jésus pasteur. Regards sur le mariage, la fidélité et le divorce  à  la  lumière  de  la  controverse  sur  le  divorce (Mc 10,1-12 // Mt 19,3-12) et de la péricope de la femme adultère (Jn 7,53- 8,11)

14h15-15h15

  • Ruth Wolf-Bonsirven (UEPAL) et Julien-Nathanaël Petit (UEPAL) : Anthropologies bibliques et pratiques pastorales

Débat

Pause

Evolutions sociales et perspectives ecclésiales

15h30-16h30

  • Philippe Portier (Ecole Pratique des Hautes Etudes, UMR 8582, Paris) : Le mariage et les conjugalités, comme analyseurs des positionnements des Eglises face aux évolutions sociales

Débat

16h30-17h

  • Conclusions : Philippe Portier (Ecole Pratique des Hautes Etudes, UMR 8582, Paris) et Isabelle Grellier (Faculté de théologie protestante, EA 4378, Université de Strasbourg)

Lieux

  • Salle Pasteur - Palais universitaire, 9 place de l’Université
    Strasbourg, France (67)

Dates

  • mercredi 22 mars 2017
  • jeudi 23 mars 2017

Mots-clés

  • mariage, discours, religion, éthique, divorce, conjugalité, théologie

Contacts

  • Patricia Carbiener
    courriel : patricia [dot] carbiener [at] unistra [dot] fr

Source de l'information

  • Anne-Laure Zwilling
    courriel : anne-laure [dot] zwilling [at] misha [dot] cnrs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les Églises face aux évolutions contemporaines de la conjugalité », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 27 janvier 2017, http://calenda.org/391726