AccueilTravail des femmes, travail des mères : les enjeux de la gestation pour autrui

Travail des femmes, travail des mères : les enjeux de la gestation pour autrui

Women's and mother's labor : the stakes of surrogacy

*  *  *

Publié le mercredi 01 février 2017 par João Fernandes

Résumé

Le présent colloque, international et pluridisciplinaire, entend émanciper la réflexion du seul débat contradictoire en analysant les relations sociales, économiques et politiques d’interdépendance entre les différentes parties impliquées dans la circulation transnationale de la gestation pour autrui (GPA). Il est orienté par l’hypothèse suivante : la division mondialisée du travail reproductif en général et de la GPA en particulier nous oblige, pour être adéquatement décrite et évaluée, à reconfigurer les catégories conceptuelles et normatives – celles d’autonomie et de vulnérabilité, de travail et de responsabilité, de maternité et de filiation – qui, lorsqu’elles sont considérées de façon non critique, bloquent toute évolution juridique.

Annonce

Argumentaire

Les controverses entourant la pratique mondialisée de la gestation pour autrui (GPA) ont connu une nouvelle vigueur en 2014 et 2015, suite à une condamnation de la France par la Cour Européenne des Droits de l’Homme. Faisant fond sur l’ignorance relative de la réalité aujourd’hui plurielle de la gestation pour autrui et de l’abondante littérature anglophone produite sur le sujet depuis les années 1980, les confusions qui gangrènent le débat public n’ont pas pour autant été dissipées. 

Le présent colloque, international et pluridisciplinaire, entend émanciper la réflexion du seul débat contradictoire en analysant les relations sociales, économiques et politiques d’interdépendance entre les différentes parties impliquées dans la circulation transnationale de la gestation pour autrui. Il est orienté par l’hypothèse suivante : la division mondialisée du travail reproductif en général et de la GPA en particulier nous oblige, pour être adéquatement décrite et évaluée, à reconfigurer les catégories conceptuelles et normatives – celles d’autonomie et de vulnérabilité, de travail et de responsabilité, de maternité et de filiation – qui, lorsqu’elles sont considérées de façon non critique, bloquent toute évolution juridique. 

Le colloque est ouvert au grand public sur inscription préalable du 10 février au 3 mars 2017. Il sera introduit par une conférence-débat, proposée par Marlène Jouan, qui se tiendra à la Bibliothèque centre-ville de Grenoble le 15 février à 18h30.

Programme

Mercredi 8 Mars / Wednesday, March 8th

9h00    Accueil / Reception

9h30      Introduction / Opening Address

Session 1– Enjeux éthiques de la gestation pour autrui / Ethical Stakes of Surrogacy

Présidente / Chairwoman : Stéphanie RUPHY (UGA, PPL, France)

  • 10h00    Dominique MEHL (CNRS, France) : Une relecture du débat public sur la GPA en France / A Re-reading of the French Public Debate upon Surrogacy
  • 10h45    Bernard BAERTSCHI (Université de Genève, Suisse) : Qui a autorité en matière de décision procréative d’un point de vue moral ? / Who Has Authority in Procreative Decision Matters from a Moral Point of View ?

11h30    Pause / Break

  • 11h45    Jennifer PARKS (Université de Chicago, USA) : Responsibility for Surrogacy « Orphans » when Commercial Surrogacy Contracts Fail / Qui est responsable des « orphelins » de la gestation pour autrui en cas d’échec des contrats commerciaux de GPA ?

12h45    Déjeuner / Lunch

Président / Chairman : Jean-Yves GOFFI (UGA, PPL, France)

  • 14h15    Christine STRAEHLE (Université d’Ottawa, Canada, et Université de Groningue, PaysBas) : Surrogacy and Free Occupational Choice / La gestation pour autrui et le libre choix de sa profession
  • 15h15    Véronique FOURNIER (Hôpital Cochin, France) : Le concept de GPA éthique ne serait-il pas une impasse ? / Might the Concept of Ethical Surrogacy Be a Stalemate ?
  • 16h15    Marlène JOUAN (UGA, PPL, France) : Considérer la GPA comme un travail : quelles implications pour son évaluation morale ? / Considering Surrogacy as Labor : How Does it Impact its Moral Assessment ?

17h00    Pause / Break

  • 18h00    Ruth MACKLIN (Albert Einstein College of Medicine, USA) : Flawed Arguments Against Surrogacy : The Way Forward / Les failles des arguments anti-GPA : préparer l’avenir

19h30    Fin de la première journée / End of day 1

Jeudi 9 Mars / Thuesday, March 9th

9h15

Accueil / Reception

Session 2 – Enjeux sociaux et politique de la gestation pour autrui / Social and Political Stakes of Surrogacy

Président / Chairman : Emmanuel RENAULT (Université Paris Ouest-La Défense, Sophiapol, France)

  • 9h30      Virginie ROZÉE (INED, France) : Quand la performance du corps reproducteur devient un travail : le cas de la GPA en Inde / When the Reproductive Body’s Performance Becomes a Work : The Case of Surrogacy in India
  • 10h30    Kalindi VORA (Université de Californie, USA) : Transnational Surrogacy : Contracting as Life Support / La gestation pour autrui transnationale : le contrat comme soutien de la vie

11h30    Pause / Break

  • 11h45    Prabha KOSTIWARAN (King’s College, Royaume-Uni) : Law’s Paradoxes : Revisiting the Place of Law in Feminist Discussions of Surrogacy / Les paradoxes du droit : revisiter la place du droit dans les discussions féministes de la gestation pour autrui

12h45    Déjeuner / Lunch

Président / Chairman : Franck FISCHBACH (Université de Strazbourg, CREPHAC, France)

  • 14h15    Sharon BASSAN (Université de Tel-Aviv, Israël) : Surrogacy as Work / La gestation pour autrui comme travail
  • 15h15    Christine OVERVALL (Queen’s University, Canada) : « Whose Child Is This ? » « Surrogacy » and the Value of Procreative Labour / « De qui est-ce l’enfant ? » La « gestation pour autrui » et la valeur du travail procréatif
  • 16h15    Sara DAVIS (Cardiff University, Royaume-Uni) : Surrogacy and the Nature of the Maternalfetal Relationship / La gestation pour autrui et la nature de la relation fœto-maternelle

17h00    Pause / Break

  • 18h00    Éric FASSIN (Université Paris 8, CNRS, France) : Critique de « l’exception sexuelle ». Le cas de la GPA / Criticizing « Sexual Exception ». The Case of Surrogacy

19h30    Fin de la deuxième journée / End of day 2

Vendredi 10 Mars / Friday, March 10th

9h00

Accueil / Reception

Session 3 – Enjeux anthropologiques de la gestation pour autrui / Anthropological Stakes of Surrogacy Présidente / Chairwoman : Élodie GIROUX (Université Lyon Jean Moulin, IRPhiL, France)

  • 9h15      Jérôme COURDURIÈS (Université Toulouse Jean Jaurès, France) : Fabrique et dé-fabrique de la maternité. À propos de la gestation pour autrui / The Making and Unmaking of Motherhood. About Surrogacy
  • 10h00    Sayani MITRA (Université de Göttigen, Allemagne) : Relational Dynamics and Affective Performances during Surrogacy / Dynamiques relationnelles et performances affectives pendant la grossesse pour autrui

10h45    Pause / Break

  • 11h00    Katarina LEE (Baylor College of Medicine, USA) : Expanding the Definition of Mother and Father : a Bioethical Analysis of the Impact on International Surrogacy Due to the U.S. Immigration Policy Change / Étendre les concepts de mère et de père : une analyse bioéthique de l’impact sur la gestation pour autrui internationale du changement de politique de l’immigration aux États-Unis
  • 11h45    Elly TEMAN (Ruppin Academic Center, Israël) : Surrogacy as a National Project : Statecontrolled Surrogacy as a Mechanism of Symbolic Control / La gestation pour autrui comme projet national : la gestation pour autrui contrôlée par l’État comme mécanisme de contrôle symbolique de la reproduction

12h45    Déjeuner / Lunch

Présidente / Chairwoman : Marie GAILLE (CNRS, France)

  • 14h15    Laurence TAIN (Université Lyon II, France) : La chaîne mondiale du travail reproductif : enjeux féministes / The Global Chain of Reproductive Work : Feminist Issues
  • 15h00    Marina CHRISTODOULOU (Université Alpen-Adria, Autriche) : Surrogacy : The Way Society Functions. Surrogacy as the Medium of the Phallic Signature / La gestation pour autrui ou la façon dont la société fonctionne. La substitution comme moyen de la signature phallique

15h45    Pause / Break

  • 16h00    Stefania FERRANDO (IEP de Strasbourg, France) : Les corps qui résistent. Pour une critique philosophique des sciences sociales de l’engendrement / Resisting Bodies. For a Philosophical Critique of the Social Sciences of Engendering
  • 16h45    Laurence BRUNET (ISJPS, Hôpital Cochin, France) : La GPA en droit français : les conséquences d’un impensé social et parental / Surrogacy in French Law : The Consequences of a Social and Parental Unthought

17h30    Clôture du colloque / End of the conference

Lieux

  • Amphi G du CLV | Amphithéâtre de la Maison des Sciences de l'Homme - Alpes - 1381 rue des résidences - Domaine universitaire Grenoble-Alpes
    Grenoble, France (38400)

Dates

  • mercredi 08 mars 2017
  • jeudi 09 mars 2017
  • vendredi 10 mars 2017

Fichiers attachés

Mots-clés

  • GPA, gestation pour autrui, pluridisciplinarité, relations sociales, maternité, filiation

Contacts

  • Marlène Jouan
    courriel : marlene [dot] jouan [at] univ-grenoble-alpes [dot] fr

Source de l'information

  • Mélissa PELISSON
    courriel : melissa [dot] pelisson [at] univ-grenoble-alpes [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Travail des femmes, travail des mères : les enjeux de la gestation pour autrui », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 01 février 2017, http://calenda.org/392320