AccueilChangements et continuités. Histoire globale, culture visuelle et itinérances

Changements et continuités. Histoire globale, culture visuelle et itinérances

Mudanças e continuidades. História global, cultura visual e itinerâncias

Changes and continuities - global history, visual culture and itinerance

*  *  *

Publié le mercredi 01 février 2017 par Céline Guilleux

Résumé

Dans la continuité des deux premiers workshops internationaux « Changements et continuités », réalisés en 2014 et en 2015, l’Instituto de Estudos Medievais, le Centro de História d'Aquém e d'Além-Mar, l’Instituto de História Contemporânea et l’Instituto de História da Arte organisent le troisième workshop intitulé « Changements et continuités. Histoire globale, culture visuelle et itinérances », les 14 et 15 septembre 2017.

Annonce

Argumentaire

Dans la continuité du Ier et du IIème Workshop International « Changements et Continuités », réalisés en 2014 et en 2015, l’Instituto de Estudos Medievais, le Centro de História d´Aquém e d´Além-Mar, l’Instituto de História Contemporânea et l’Instituto de História da Arte organisent le IIIème Workshop intitulé « Changements et Continuités. Histoire Globale, Culture Visuelle et Itinérances », les 14 et 15 septembre 2017. Le MeC3 prévoit d’aborder trois principaux axes thématiques et s’inscrit dans le cadre plus général de l’interdisciplinarité et de la transhistoricité.

L’appel à communications inclue trois lignes de recherches :

1 - Histoire globale

L’un des principaux défis que l’Histoire doit affronter est la globalisation. Les études de caractères nationaux démontrent ses limites pour un entendement des phénomènes globaux et de son impact dans les sociétés. Il est ainsi nécessaire de définir de nouveaux paramètres d’étude. À partir de cette approche, les questions méthodologiques et théoriques appliquées aux études sur la globalisation doivent être débattues, que ce soit ses origines, son évolution ou sa situation actuelle. Les communications peuvent abordées les thèmes suivants (liste non exhaustive) : études comparatives, évolution des phénomènes globaux, processus historiques dans une perspective diachronique, étude de cas dans leur contexte global, économies en changement, continuités culturelles, questions méthodologiques de la globalisation, etc.

2 - Culture visuelle

Reconnaître la culture visuelle comme faisant partie intégrante d’un cadre théorique globale nécessite d’adopter une méthodologie interdisciplinaire. La problématisation de ce vaste champ d’études comme point de convergence des disciplines des Humanités a comme finalité de créer un espace de dialogue entre les concepts de l’«histoire globale» et de la «culture visuelle», par le recours à une visibilité culturelle. La meilleure manière de contribuer à la transformation de la pensée générale et des structures existantes est l’adoption de la perspective multidisciplinaire. La recherche sur les mécanismes de l’interaction culturelle – sous-jacente à ces procédures – continue d’être un problème important parce que la construction et la déconstruction de l’histoire globale visuelle ont toujours une place aujourd’hui. Encore plus que l’étude sur les images, il s’agit de la mettre en équation avec l’étude de la vie sociale des images, en analysant les procédures de construction culturelle de la visualité dans le cadre de l’histoire globale. Les communications devront inclure les questions suivantes : images itinérantes, frontières et images, vie sociale des images, culture visuelle dans l’histoire globale, sources théoriques pour l’étude de l’image itinérante ; esthétique de la migration. 

3. Itinérances

L’une des caractéristiques de l’histoire globale est l’interconnexion. Tous les éléments humains interagissent entre eux de forme passive ou interactive et, de ce fait, il apparait un des paramètres de changement les plus significatifs : l’itinérance de la culture et  du savoir. De ce fait, les agents itinérants transportent avec eux un bagage culturel qu’ils transmettent dans d’autres espaces, en réalisant ainsi l’interconnexion et le changement actif. La relevance de ce concept doit son intégration aux différentes aires d’études : intermédiaires en général ; personnes agissant comme agents itinérants ; matériaux et objets itinérants ; espaces d’origine et d’accueil des éléments itinérants (anthropologie de l’itinérance) ; représentation visuelle, plastique ou écrite du phénomène de l’itinérance ; idées itinérantes.

Ce workshop prétend réunir des chercheurs qui étudient différentes périodes chronologiques à différentes étapes de leur recherche et qui intègrent les axes thématiques ci-dessus référés.

Dans le cadre des activités du MeC3, et en parallèle au Workshop, il sera prévu une activité ouverte à tous les chercheurs. Cette activité, fonctionnant comme un laboratoire de partage d’idées et de réseaux, a pour objectif de présenter des projets européens (non individuels).

Modalités de soumission

Pour soumettre une proposition, un formulaire disponible sur  http://3wimec.blogspot.pt/  devra être rempli et soumis

jusqu’au 31 mars 2017.

Le résumé et la note biographique ne peuvent contenir plus de 300 mots chacun.

Les communications peuvent être en portugais, en espagnol, en anglais, en français et en italien. Les présentations (au format Power Point) devront être obligatoirement rédigées dans une langue différente de celle de la présentation orale (de préférence en anglais).

Frais d'inscription

Les frais d’inscription sont de 20€ pour les étudiants et de 30€ pour les chercheurs qui présentent une communication.

Publication

Les organisateurs prévoient la publication en 2018 d’un ouvrage collectif avec arbitrage scientifique.

LabNet: Laboratoire en Réseaux – Plateforme de création de projets européens.

Le projet IN+FLUENCE cherche à contribuer à une meilleure compréhension des éléments qui incident sur les changements et les continuités (en agissant comme moteurs ou comme freins) tout au long de l’histoire, et par l’approfondissement des sociétés actuelles.

Comité scientifique

  • Alice Cunha (Instituto de História Contemporânea, FCSH/NOVA)
  • André Evangelista Marques (Instituto de Estudos Medievais,FCSH/NOVA)
  • Cátia Henriques Mourão Rodrigues (Instituto de História da Arte, FCSH/NOVA)
  • Foteini Vlachou (Instituto de História Contemporânea, FCSH/NOVA)
  • Javier Luis Álvarez Santos (Univ. La Laguna-CHAM)
  • Jeremy Roe (Centro de História d’Aquém e d’Além-Mar, FCSH/NOVA)
  • Maria Alessandra Bilotta (Instituto de Estudos Medievais,FCSH/NOVA)
  • Miguel Ángel Hernández Navarro (Universidad de Murcia)
  • Pilar Díez del Corral (Technische Universität Berlin)

Lieux

  • FCSH - Avenida de Berna, 26-C
    Lisbonne, Portugal (1069-061)

Dates

  • vendredi 31 mars 2017

Fichiers attachés

Mots-clés

  • histoire globale, longue durée, frontière, culture visuelle

Contacts

  • Yvette Dos Santos
    courriel : yvettedossantos [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Yvette Dos Santos
    courriel : yvettedossantos [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Changements et continuités. Histoire globale, culture visuelle et itinérances », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 01 février 2017, http://calenda.org/392387