AccueilLe mouvement des « villes en transition »

Le mouvement des « villes en transition »

The Cities in Transition movement - genesis, contours and practices

Genèse, contours et pratiques

*  *  *

Publié le mardi 07 février 2017 par João Fernandes

Résumé

La rhétorique de la « transition » circule au sein de différents milieux (militants, institutionnels, professionnels, politiques, scientifiques). Sous ses abords consensuels, elle recouvre des acceptations et des usages très différents. La première séance de cet atelier se propose d’analyser les discours qui entourent le mouvement des « villes en transition » et les pratiques qui y sont associées en les confrontant aux expériences des acteurs et des populations. Elle s’attachera à la généalogie de cette notion, sa naissance, son déploiement, ses usages et ses appropriations dans différents contextes géographiques. Elle s’interrogera sur les différentes grilles de lecture de ce mouvement et les enjeux auxquels il est confronté.

Annonce

Première journée de l’atelier « Habiter la transition. Des pratiques existantes aux politiques de transition : circulations et ambiguïtés »

Coordinateurs de la séance

  • Elisabeth Peyroux[1]

  • Antoine Lagneau[2]

Argumentaire

La rhétorique de la « transition » circule au sein de différents milieux (militants, institutionnels, professionnels, politiques, scientifiques). Sous ses abords consensuels, elle recouvre des acceptations et des usages très différents. La première séance de cet atelier se propose d’analyser les discours qui entourent le mouvement des « villes en transition » et les pratiques qui y sont associées en les confrontant aux expériences des acteurs et des populations. Elle s’attachera à la généalogie de cette notion, sa naissance, son déploiement, ses usages et ses appropriations dans différents contextes géographiques. Elle s’interrogera  sur les différentes grilles de lecture de ce mouvement et les enjeux auxquels il est confronté.

Programme

Mardi 21 février 2017

Matinée (10h - 12h30) :

  • Luc Semal[3] : « Pic pétrolier et résilience: la part catastrophiste des Transition towns »
  • David Delsart[4] : « Transitions locales et citoyennes en France et en Grande Bretagne : retours d'expériences et mises en perspective »

Discutante : Anahita Grisoni[5]

Après-midi (13h30 - 16h) :

  • Charline Sowa[6] : « La décroissance urbaine : une opportunité pour repenser l’habiter en milieu urbain. Retour sur des interventions urbaines menées à Detroit (États-Unis) et à Dessau (Allemagne) »
  • Antoigne Lagneau : « Le mouvement des villes en transition, doit il construire son projet politique ou laisser la politique partidaire le récupérer ? »

Discutante :  Clara Breteau[7]

Notes

[1] CNRS, UMR Prodig

[2] Natureparif

[3] Maître de conférences en Science politique au Muséum national d'Histoire naturelle, Centre d'écologie et des sciences de la conservation, CESCO

[4] Sociologue et eco designer, activiste écologiste

[5] Chercheuse post-doctorante, UMR Environnement ville et société –EVS, Réseau « Saisir l’Europe –Europa als Herausforderung »

[6] Chercheuse, Université de Cambridge, Institut Momentum

[7] Chercheuse-doctorante, Université de Leeds (R-U), LADYSS (Paris), CITERES (Tours)

Lieux

  • Institut des Sciences de la Communication du CNRS (ISCC) Métro Les gobelins (ligne 7) - 20 rue Berbier-du-Mets 75013 Paris Métro
    Paris, France (75013)

Dates

  • mardi 21 février 2017

Mots-clés

  • transition, environnement, ville, urbain, mouvement politique, alternative, écologie, critique, développement durable, ville durable, résilience

Contacts

  • jerome boissonade
    courriel : jboisson [at] msh-paris [dot] fr
  • Elisabeth Peyroux
    courriel : elisabeth [dot] peyroux [at] cnrs [dot] fr

Source de l'information

  • jerome boissonade
    courriel : jboisson [at] msh-paris [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le mouvement des « villes en transition » », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 07 février 2017, http://calenda.org/393597