AccueilDe la recherche dans l’action publique ? État de l’art et art de l’État

De la recherche dans l’action publique ? État de l’art et art de l’État

Research in public action? State of the art and art of the State

XVIe édition des rencontres internationales de la gestion publique (RIGP)

16th edition of the Rencontres internationales de la gestion publique (RIGP)

*  *  *

Publié le jeudi 16 février 2017 par Céline Guilleux

Résumé

Les XVIe rencontres internationales de la gestion publique se tiendront le 29 mars prochain au ministère de l'Économie et des Finances. Elles aborderont les relations recherche et action publique en faisant débattre chercheurs et praticiens venus de différents pays. Cette journée est organisée par l'Institut de la gestion publique et du développement économique (IGPDE) en partenariat avec l’OCDE et la chaire Edgar Morin de la complexité de l’École supérieures des sciences économiques et commerciales (ESSEC).

Annonce

Argumentaire

L’Institut de la gestion publique et du développement économique (IGPDE) organise, en partenariat avec l’OCDE et la chaire Edgar Morin de la Complexité de l’ESSEC, le 29 mars prochain à Bercy, la 16e édition des Rencontres internationales de la gestion publique (RIGP) intitulée « De la recherche dans l’action publique ? État de l’art et art de l’État » où chercheurs et praticiens de l’action publique, venus de différents pays, sont invités à dialoguer.

Dans de nombreux pays de l’OCDE, la recherche irrigue en permanence la formation des décideurs publics et la conduite de l’action. Pourtant en France le dialogue entre acteurs publics et chercheurs demeure limité, alors que les ruptures et accélérations contemporaines interpellent simultanément acteurs de l’administration et de la recherche dans leur mission de fabrique du sens en matière d'évolutions sociales et institutionnelles.

La recherche et l’action publique font face aux mêmes enjeux d’articulation du court terme et du long terme, de savoir fiable conjugué à une utilité pratique. Pourtant, malgré la similitude des défis auxquels elles sont confrontées, leurs relations restent intermittentes.
L’administration a-t-elle besoin des conseils des chercheurs ? À quelles conditions les chercheurs peuvent-ils  s’investir dans la recherche de solutions aux problèmes de l’administration ? Quelles sont les variétés de coopération rencontrées en France et à l'étranger ? Comment la recherche peut-elle contribuer utilement à la formation initiale et continue des agents publics ?

Participeront notamment à ces rencontres Laurent BIBARD, philosophe, directeur de la chaire Edgar Morin de la Complexité à l’ESSEC, Patrice DURAN, sociologue, expert à l’Institut national d’études démographiques (INED), Florence DESCAMPS, historienne, maître de conférences à l’École pratique des hautes études (EPHE), Benjamin LEMOINE, sociologue, chargé de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), Riccardo MUSSARI, professeur de gestion publique à l’université de Sienne, Yann ALGAN, économiste, École des Affaires publiques de Sciences Po Paris

Problématique

L’État français, plus que n’importe quel autre État, est fondé tant sur l’exercice que la célébration de la raison, elle-même appuyée sur l’application de méthodes scientifiques. L’État est la science de la société en France et les sciences sociales se sont développées en son sein avant de l’être par l’université (Rosanvallon 2007). En découle une « exception française » caractérisée par les liens limités entre les mondes de la recherche universitaire et de l’action publique. Alors que dans de nombreux pays occidentaux, l’université forme et accompagne les administrations, en France, comme le soulignait Patrice Duran, l’administration est son propre intellectuel dans la mesure où elle se forme, se réfléchit et produit elle-même ses données.
Les chercheurs tout autant que les acteurs du service public s’estiment chargés de déterminer rationnellement les moyens de notre progrès commun et en définir le sens. Or, avec l’explosion des données disponibles et l’accélération des cycles politiques, économiques et sociaux, la capacité à générer du sens se dérobe pour le monde de la recherche comme pour l’action publique. Ce dont témoignent leurs recompositions permanentes.

Programme

  • 8 h 30 - Café d’accueil
  • 8 h 55 - Allocution de bienvenue par Anne-Hélène ROIGNAN, directrice générale de l’Institut de la gestion publique et du développement économique (IGPDE)
  • 9 h 00 - Ouverture par Michel SAPIN, ministre de l’Économie et des Finances
  • 9 h 10 - Réflexions en cours au ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Thierry MANDON, secrétaire d’État en charge de la Recherche et de l'Enseignement supérieur auprès de la ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
  • 9 h 30 - La philosophie du rapport entre théorie et pratique de la rechercheLaurent BIBARD, philosophe, titulaire de la chaire Edgar Morin de la complexité à l’École supérieure des sciences économiques et commerciales (ESSEC)

9 h 50 - Table ronde. L’administration a-t-elle besoin des conseils des chercheurs ?

Modérateur, Patrice DURAN, sociologue, professeur à l’École normale supérieure de Paris-Saclay

  • Maria Teodora CARDOSO, directrice du Conseil des Finances publiques, Portugal
  • Stéphane JACOBZONE, conseiller réforme du secteur public, direction de la gouvernance publique et du développement territorial, Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE)
  • Marie-Christine LEPETIT, chef du service de l’Inspection générale des Finances
  • Pekka SINKO, secrétaire général du Conseil économique auprès du Premier ministre, Finlande

11 h 00 - Pause-café

  • 11 h 15 - Un âge d’or du dialogue entre le ministère des Finances et les sciences sociales 1962-1972 ? Florence DESCAMPS, historienne, maître de conférences-HDR à l’École pratique des hautes études (EPHE)

11 h 35 - Témoignages. Conseiller l'Administration : quelle (é)vocation pour les chercheurs ?

  • Thiess BUETTNER, économiste, professeur à l’université Friedrich-Alexander de Erlangen-Nuremberg, président du Conseil scientifique auprès du ministère fédéral des Finances, Allemagne
  • Manuel VILLORIA MENDIETA, politiste, professeur à l’université Rey Juan Carlos de Madrid, Espagne

12 h 30 - Cocktail

  • 14 h 00 – Ouverture de la session par Michel LE CLAINCHE, rédacteur en chef de Gestion et Finances Publiques

14 h 15 - Cas pratiques de coopération recherche-action publique

  • Benjamin LEMOINE, sociologue, chercheur au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et à l’Institut de recherche interdisciplinaire en sciences sociales (IRISSO-Université Paris-Dauphine) et Sylvain LEMOYNE de FORGES, directeur général délégué au sein d’AG2R La Mondiale, ancien directeur général de l’Agence France Trésor
  • Riccardo MUSSARI, professeur de gestion publique à l’université de Sienne, Italie et Salvatore BILARDO, inspecteur général en chef pour les finances des administrations publiques au département de la Comptabilité générale de l’État du ministère de l’Économie et des Finances, Italie

15 h 30 - Pause-café

15 h 45 - Mise en situation par des comédiens

16 h 00 - Table ronde : Quelle place pour les travaux de recherche dans la formation des futurs décideurs ?

Modérateur, Pierre-Cyrille HAUTCŒUR, économiste, président de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS)

  • Yann ALGAN, économiste, doyen de l’École d’affaires publiques de Sciences Po Paris
  • György HAJNAL, économiste, professeur à  l’université Corvinus de Budapest, Hongrie
  • Bachir MAZOUZ, professeur en sciences de gestion, École nationale d’administration publique (ENAP) à Montréal, Canada
  • Martial PASQUIER, vice-recteur de l’université de Lausanne, professeur de gestion

17 h 00-17 h 15 - Conclusions par Patrice DURAN, sociologue, professeur à l’École normale supérieure de Paris-Saclay.

Modalités de participation

Participation gratuite sous réserve d'inscription en ligne  http://www.economie.gouv.fr/igpde-seminaires-conferences/rigp-2017

Lieux

  • Ministère de l'Économie et des Finances, Centre de conférences Pierre-Mendès-France, 139 rue de Bercy
    Paris, France (75012)

Dates

  • mercredi 29 mars 2017

Fichiers attachés

Mots-clés

  • acteur public, chercheur, action publique, recherche, administration, formation, coopération

Contacts

  • Cécile Girbal
    courriel : cecile [dot] girbal [at] finances [dot] gouv [dot] fr

Source de l'information

  • Cécile Girbal
    courriel : cecile [dot] girbal [at] finances [dot] gouv [dot] fr

Pour citer cette annonce

« De la recherche dans l’action publique ? État de l’art et art de l’État », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 16 février 2017, http://calenda.org/394824