AccueilCinémas d’insurrection

Cinémas d’insurrection

The cinema of insurrection

Expériences et images singulières en situation de conflits et post-conflits

Experiences and singular imagery in conflict and post-conflict situations

*  *  *

Publié le mercredi 15 février 2017 par João Fernandes

Résumé

Ce colloque est l’aboutissement d’un premier travail de recherche et de rencontre conduit avec des cinéastes et militants filmant de manière atypique les situations de conflits et post-conflits depuis plusieurs années ou décennies. L’objectif de ce colloque est donc de confronter les pratiques et les engagements d’artistes et de chercheurs enquêtant sur diverses situations de mobilisations ou de résistances armées, et sur la mémoire et l’amnésie constitutive de l’expérience historique des situations de post-conflits. Ces pratiques filmiques peuvent aussi inspirer les sciences sociales par leurs positions et leurs observations au plus proche des expériences de leurs interlocuteurs. En plaçant les travaux de ces cinéastes au centre des interventions, ce colloque entend aussi réinterroger les modes de savoir et les constructions de sens produits par l’image.

Annonce

Argumentaire

Ce colloque est l’aboutissement d’un premier travail de recherche et de rencontre conduit avec des cinéastes et militants filmant de manière atypique les situations de conflits et post-conflits depuis plusieurs années ou décennies. L’objectif de ce colloque est donc de confronter les pratiques et les engagements d’artistes et de chercheurs enquêtant sur diverses situations de mobilisations ou de résistances armées, et sur la mémoire et l’amnésie constitutive de l’expérience historique des situations de post-conflits. Ces pratiques filmiques contemporaines regroupées sous le terme Cinémas d’insurrection nous permettront de faire un pas de côté par rapport aux études sur les images en mouvement de la guerre qui se concentrent principalement sur les archives filmiques, les productions visuelles du complexe militaro-industriel, ou encore la rémanence des images de conflits armés dans les industries culturelles ou l’art contemporain et les avant-gardes. Ces pratiques filmiques problématisent à nouveau frais la place des images analogiques dans les luttes armées et le temps long des situations de post-conflits. Elles peuvent aussi inspirer les sciences sociales par leurs positions et leurs observations au plus proche des expériences de leurs interlocuteurs. En plaçant les travaux de ces cinéastes au centre des interventions, ce colloque entend réinterroger les modes de savoir et les constructions de sens produits par l’image.

Programme

Mercredi 22 février (18h00-23h30)

Centre Pompidou, Cinéma 1

Projection du film WAKE (SUBIC) (USA, 2015, 277’)

- première française -

En présence du réalisateur John Gianvito

Présentation et introduction par Nicole Brenez (Paris III)

En introduction du colloque, John GIANVITO présenta son dernier film WAKE (Subic) (USA, 2015, 277’) sur les traces de la présence coloniale des États-Unis aux Philippines, depuis plus d’un siècle, confrontant l’amnésie collective de la longue guerre américano-philippine aux images et documents d’archive. Par de longues séquences d’observation et d’entretien, John GIANVITO montre l’actualité des logiques coloniales et expansionistes de la politique militaire américaine aux Philippines. Son enquête porte tout particulièrement sur la contamination des sites des anciennes bases militaires américaines de Subic et Clark, à l’origine de nombreux problèmes de santé publique.

Jeudi 23 février (13h00–17h30)

INHA, Auditorium

Filmer sur le front (résistances et conflits armés)

12h30 Accueil des participants (Salle Aby Warburg)

13h00 Mots d’introduction

13h10 Collectif de vidéastes ukrainiens BABYLON’ 13 (Cinéastes)

Fondé en novembre 2013 au début de Maïdan, le collectif a filmé plusieurs centaines de courts et longs métrages sur la révolution, puis la guerre dans le Donbass, et les a diffusés sur leur chaîne Youtube. Babylon’ 13 présentera le film Comment nous sommes devenus des volontaires (Ukraine, 2015, 70’).

discutantes

  •   Isabelle MARINONE (Université de Bourgogne)
  •   Anne LE HUÉROU (Paris Nanterre)

14h40 Pause café

15h00 Florent MARCIE (Cinéaste)

Lors de la révolution libyenne au printemps 2011, Florent Marcie suit un groupe d’insurgés du massif montagneux du Nefoussa (à l’Ouest du pays). Pendant près de huit mois, il filme et observe les interactions, l’incertitude, les énergies qui ponctuent ce soulèvement. Monté en Lybie à partir de milliers d’heures de rushes, Tomorrow Tripoli (Lybie, 2015, 177’) montre de manière inédite l’expérience vécue d’une insurrection armée.

discutants

  •  Hamit BOZARSLAN (EHESS)
  •  Bidhan JACOBS (Labex-H2H, ENSLL, Paris VIII Saint Denis)

16h30 Discussion générale/Table ronde

Collectif de vidéastes ukrainiens BABYLON’ 13, Florent MARCIE, Perrine Poupin (EHESS), Noémie OXLEY (EHESS, AUP)

17h30 FIN

Vendredi 24 février (9h00–17h30)

INHA, Salle Vasari

Quotidien et arrière-ligne

09h00 Accueil des participants

09h10 Stéphane BRETON (Cinéaste, Maître de conférences à l’EHESS)

Anthropologue et cinéaste, Stéphane BRETON filme le quotidien des combattantes et des combattants au Kurdistan syrien depuis 2015. Il présentera plusieurs extraits de Filles du feu (2017), un long métrage documentaire dont il termine justement le montage.

 discutants

  •  Adam BACZKO (EHESS)
  •  Arthur QUESNAY (Paris I - Panthéon Sorbonne)

10h10 Pause café

10h30 Clarisse HAHN (Cinéaste, Plasticienne, professeur à l’ENSAD)

Clarisse HAHN présentera deux de ses travaux. Le court métrage Gerilla (France, 2012, 18’), qui remploie les images réalisées par les combattants du PKK (en 2000) lors de leurs opérations armées dans le nord de l’Irak, et le film documentaire Kurdish Lover où elle observe au plus proche les effets des conflits armés sur la vie sociale d’une communauté de Kurdes alévis de Turquie.

 discutant

  •  Olivier GROJEAN (Paris I - Panthéon Sorbonne)

11h30 Discussion générale/Table ronde

Stéphane BRETON, Clarisse HAHN, Olivier HADOUCHI (Chercheur associé à l’IRCAV et programmateur indépendant), Jonathan LARCHER (EHESS)

12h30 Pause Déjeuner

Traces et mémoires de la guerre

14h00 Édouard BEAU (Cinéaste, photographe de guerre)

Depuis plus d’une dizaine d’années, Édouard BEAU filme et suit différents protagonistes des conflits armés en Irak et en Syrie. Il présentera ici un aperçu de son long métrage ya’ani, iraqi kurdistan, iraq & usa, 2012-2013 (en cours de production) qui confronte des images tournées sur le front et une enquête sur les traces et les traumatismes de la guerre.

 discutants

  •  Cécile BOËX (EHESS)
  •  Dork ZABUNYAN (Paris VIII - Saint Denis)

15h30 Pause

16h00 John GIANVITO (Cinéaste, curateur, professeur à Emerson College)

John GIANVITO reviendra sur la longue enquête conduite pendant plusieurs années sur l’histoire et l’actualité de la guerre américano-philippine. Travail qui a abouti sur la réalisation du diptyque For Example the Philippines, composé de Vapor Trail (Clark) (USA, 2010, 264’) et WAKE (Subic).

La présentation et la discussion se feront en anglais.

discutants

  •  Éric WITTERSHEIM (Cinéaste, EHESS)
  •  Nicole BRENEZ (Paris III - Sorbonne Nouvelle)

17h15 Mots de conclusion

17h30 FIN

Comité d’organisation

  • Jonathan Larcher (Cinéaste, doctorant à l’EHESS/CRAL)
  • Perrine Poupin (Sociologue, chercheur associé à l’EHESS/IMM-CEMS)

Comité scientifique

  • Nicole Brenez (Paris 3 – Sorbonne Nouvelle/LIRA)
  • Hamit Bozarslan (EHESS/CETOBAC)
  • Daniel Cefaï (EHESS/IMM-CEMS)
  • Olivier Hadouchi (Chercheur associé à l’IRCAV, programmateur indépendant)
  • Bidhan Jacobs (Labex-H2H, ENSLL – Paris VIII Saint Denis)
  • Jean-Marie Schaeffer (EHESS–CNRS/CRAL).
  • Éric Wittersheim (Cinéaste, EHESS/IRIS)

Colloque organisé dans le cadre du programme de recherche "Caméras politiques", lauréat du premier appel à projets Recherche & Prospective de la Fondation Maison des Sciences de l’Homme

Lieux

  • Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou, INHA - Place Georges-Pompidou | 2 rue vivienne
    Paris, France (75004 | 75002)

Dates

  • mercredi 22 février 2017
  • jeudi 23 février 2017
  • vendredi 24 février 2017

Mots-clés

  • cinéma documentaire, cinématographie politique, pratique artistique

Contacts

  • Jonathan Larcher
    courriel : larcherj [at] hotmail [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Jonathan Larcher
    courriel : larcherj [at] hotmail [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Cinémas d’insurrection », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 15 février 2017, http://calenda.org/394905