AccueilLa prise de décision dans les structures éducatives. Entre la norme et la pratique (XIIIe-XXe siècle)

La prise de décision dans les structures éducatives. Entre la norme et la pratique (XIIIe-XXe siècle)

Decision-making in educational structures. Between standard and practice (13th-21st century)

*  *  *

Publié le lundi 20 février 2017 par Céline Guilleux

Résumé

Les communications souhaitées devront décliner les modalités de la tension entre norme et pratiques démocratiques, à l’échelle des structures éducatives, dans une perspective historique, mais en faisant appel à toutes les disciplines concernées : sociologie, anthropologie, sciences de l'éducation, droit, etc. Tous les types de structures éducatives (officielles, clandestines, établissements, associations, laïques, religieuses, anciennes, contemporaines), et à tous les niveaux d’enseignement (du primaire au supérieur, pour reprendre une terminologie contemporaine) sont proposés à la réflexion collective.

Annonce

Argumentaire

La prise de décision, individuelle ou collective, est devenue aujourd'hui un champ prolixe de recherches en sciences humaines (Voir UNESCO) et juridiques.  Quand l’historien s’attache à étudier le processus, le contexte ou la forme de la prise de décision (CLAER, PONCET, 2008, CHRISTIN, 2016), et ses conséquences (OURY, 2010), le psychologue questionne les mécanismes personnels et collectifs de l’acte décisionnel. Le philosophe s’interroge lui sur les contenus idéologiques et  la réflexion menée par l’individu (GREMY, 2008), tandis que le juriste, confronte les textes du Code de l'Éducation, à la réalité. Dans le domaine éducatif, auquel tous peuvent concourir, prévaut à l’heure actuelle les travaux portant sur les acteurs les plus éminents et sur les modalités de la gouvernance des systèmes éducatifs et des établissements scolaires (MARCOU, 1992, BÄCKMAN.., 2008).

Réfléchir au fonctionnement d’institutions d’enseignement, à l’échelle locale donc, offre la possibilité au chercheur de confronter la norme édictée par le haut et validée par les pouvoirs politiques et religieux, selon les contextes historiques, et sa mise en œuvre par les acteurs, au plus près des élèves et de leurs familles. Cette tension entre la norme (formulée dans les statuts) et la pratique décisionnelle (attestée par exemple dans les registres de délibération des conseils ou assemblées, par les mémoires des différents acteurs) illustre la possible vie démocratique de la structure éducative, dans le sens où personnel d’encadrement et personnel de direction, élèves et parents d’élèves sont amenés à exprimer leur voix selon des formes très variées : consultation, délibération, élection, décision d’autorité. De plus, en fonction du contexte, des stratégies d’accommodement par rapport au modèle sont actées, mettant en lumière des contraintes locales et du contexte, un contexte bouleversé en temps de crise.

Les communications souhaitées devront décliner les modalités de cette tension entre norme et pratiques démocratiques, à l’échelle des structures éducatives, dans une perspective historique, mais en faisant appel à toutes les disciplines concernées : sociologie, anthropologie, sciences de l'éducation, droit, etc. Tous les types de structures éducatives (officielles/clandestines, établissements/associations, laïques/religieuses, anciennes/contemporaines), et à tous les niveaux d’enseignement (du primaire au supérieur, pour reprendre une terminologie contemporaine) sont proposés à la réflexion collective. En outre, il serait intéressant de pouvoir étudier les relais entre le terrain local et le niveau central précisément par rapport à la transmission et à la réception des conseils et procédures décisionnelles. En ce sens, l’action des visiteurs sous l’Ancien Régime comme des inspecteurs de l’Instruction Publique ou de l’Éducation nationale, des supérieurs d’ordres religieux enseignants comme des recteurs est un des axes de cette recherche.

Informations pratiques

La manifestation se déroulera à Toulouse les 9 et 10 octobre 2017. L’hébergement (dans la limite de 2 nuits) et les repas durant la durée du colloque seront pris en charge par l’organisation ; les frais de transports pourront être laissés à la charge des intervenants.

Modalités de soumission

Les propositions de communication devront être adressées à veronique.castagnet@univ-tlse2.fr et caroline.barrera@univ-jfc.fr

avant le 15 avril 2017.

En indiquant le titre, un résumé de 300 mots maximum précisant les sources dépouillées, la méthodologie et la problématique, ainsi que votre institution de rattachement.

Organisation

Colloque co-organisé par :

  • L'Université Fédérale de Toulouse
  • l'Université Toulouse - Jean Jaurès
  • Le laboratoire FRAMESPA
  • l'ESPE Toulouse Midi-Pyrénées
  • la Structure fédérative de recherche AEF

Et avec le soutien de :

  • L'INU Champollion
  • Le Rectorat de l'Académie de Toulouse
  • Le Ministère de l'Education nationale

Comité scientifique

Membres étrangers

  • Neus González Montfort, Professeur de la Faculté des Sciences de l’éducation, Université autonome de Barcelone (Espagne)
  • Gabriela Ossenbach Sauter, Professeur du Département de l’Histoire de l’éducation et de l’éducation comparée, Université Nationale d’Éducation à Distance (Espagne)
  • Caroline Pacievitch, Professeur de la Faculté d’Éducation, Université Fédérale du Rio Grande du Sud (Porto Alegre, Brésil)

Membres français

  • Caroline Barrera, maître de conférences en histoire contemporaine, INU Champollion.
  • Véronique Castagnet, maître de conférences en histoire moderne, UT2J.
  • Jean-François Condette, professeur des Universités, École Supérieure du Professorat et de l’Éducation Lille Nord-de-France
  • Jean-Luc Le Cam, maître de conférences en histoire moderne, Université de Brest
  • Bruno Poucet, professeur des Universités, Université de Picardie
  • Rebacca Rogers, professeur des Universités, Université de Paris Descartes

Lieux

  • Maison de la Recherche de l'université Toulouse - Jean Jaurès
    Toulouse, France (31)

Dates

  • samedi 15 avril 2017

Mots-clés

  • décision, processus, acteur, modalité, conséquence, choix

Contacts

  • Véronique Castagnet
    courriel : veronique [dot] castagnet [at] univ-tlse2 [dot] fr

Source de l'information

  • Véronique Castagnet
    courriel : veronique [dot] castagnet [at] univ-tlse2 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La prise de décision dans les structures éducatives. Entre la norme et la pratique (XIIIe-XXe siècle) », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 20 février 2017, http://calenda.org/395057