AccueilDe l'éblouissement tricolore au malaise alsacien : le retour de l'Alsace à la France (1918-1924)

De l'éblouissement tricolore au malaise alsacien : le retour de l'Alsace à la France (1918-1924)

From delight to discomfort - the Alsace region and its reabsorbtion into France, 1918-1924

*  *  *

Publié le mardi 21 février 2017 par Céline Guilleux

Résumé

L’année 2018 marquera le centenaire du « retour de l’Alsace à la France » après 47 années de souveraineté allemande. Ce colloque a pour objet de faire le point sur l’état des connaissances et les recherches historiques récentes sur cet événement clé de l’histoire contemporaine de l’Alsace. En effet, la période transitoire qui va de l’armistice du 11 novembre 1918 à la victoire du Cartel des gauches aux élections du 11 mai 1924 est marquée par les nombreux problèmes liés à la réintégration de cette province dans la nation française, ainsi que par le passage rapide de « l’éblouissement tricolore » au « malaise alsacien », ce dernier se développant dans l’opinion alsacienne dès le printemps 1919.

Annonce

Argumentaire

Le 11 novembre 2018 marquera le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale mais aussi celui du « retour de l’Alsace à la France » après 47 années de souveraineté allemande, conséquence de la défaite de 1870 et de la signature du traité de Francfort de 1871 qui avait abouti à la création du Reichsland d’Alsace-Lorraine.

En novembre 1918, le retour de l’Alsace à la France avait provoqué un grand enthousiasme dans la population alsacienne et donné lieu à de nombreuses fêtes désormais bien connues. Mais face à la volonté assimilatrice du gouvernement français, « l’éblouissement tricolore » avait rapidement laissé place au « malaise alsacien » qui s’installe durablement à partir du printemps 1919.

Depuis les travaux fondateurs de Christian Baechler sur Les Alsaciens et le grand tournant de 1918, et de Geneviève Baas sur Le malaise alsacien de 1919 à 1924, publiés en 1972, les études universitaires sur cette période clé de l’histoire contemporaine de l’Alsace se sont multipliées, notamment les dernières années.

La réintégration de l’Alsace à la France après un demi-siècle d’évolution dans le cadre politique, juridique et culturel particulier du Reichsland a posé des problèmes multiples qui sont autant de sujets pour l’historien :

  • Psychologiques, avec le triage de la population alsacienne en quatre catégories, l’épuration qui sévit dans l’administration, puis l’expulsion rapide des Allemands
  • Économiques et financiers, avec la mise sous séquestre de nombreuses entreprises allemandes, la conversion des marks en francs, la question fiscale, la modification des courants d’échanges commerciaux, les aménagements en matière de transports, les dommages de guerre et la reconstruction des zones dévastées
  • Sociaux avec la question des droits acquis de la législation de Bismarck, la protection sociale et le statut des fonctionnaires en avance sur la situation existant en France, la place des anciens combattants de l’armée allemande, les grèves et conflits sociaux
  • Religieux, scolaires et culturels, avec la question du maintien du régime des cultes reconnus et de l’école confessionnelle ou l’introduction de la loi de séparation des Églises et de l’État, l’introduction du français comme seule langue officielle, la réorganisation du personnel enseignant, l’action culturelle française et la mise en valeur du patrimoine historique et culturel français
  • Politiques et administratifs, avec les hésitations du gouvernement français sur l’organisation administrative à donner à l’Alsace-Lorraine, la question de la centralisation et de la départementalisation, la reprise de la vie politique et la naissance du « malaise alsacien » dans l’opinion, etc.

L’objet de ce colloque sera donc de faire le point sur l’état des connaissances et des recherches historiques récentes concernant cette période transitoire qui s’étend en Alsace de l’armistice du 11 novembre 1918 à la victoire du Cartel des gauches aux élections législatives du 11 mai 1924.

Modalités de soumission

Les propositions de communication devront parvenir à l’adresse suivante : nicolas.lefort68@orange.fr

Elles contiendront :

  • le titre provisoire de la communication
  • un résumé de 10 à 15 lignes
  • une brève présentation de l’auteur (titres universitaires, rattachement institutionnel, principales publications)

Délai de réponse à l’appel à communication : 1er juillet 2017

Date et lieu du colloque

vendredi 9 février 2018 à la Bibliothèque Alsatique du Crédit Mutuel à Strasbourg (une conférence inaugurale se tiendra éventuellement la veille en fin d’après-midi à Strasbourg)

Publication des actes

Les actes du colloque seront publiés sous forme d’un dossier thématique dans la Revue d’Alsace, vol. 144, à paraître dès septembre 2018.

Les contributions ne devront en aucun cas excéder 35 000 signes. Les auteurs utiliseront obligatoirement la feuille de style de la Revue d’Alsace et se conformeront aux consignes aux auteurs que leur fournira la rédaction.

Les illustrations, noir et blanc ou couleur, sont souhaitées. Elles devront être livrées libres de droit, au format .tiff ou .jpeg dans une résolution suffisante (minimum 300 dpi). Si leur nombre est jugé trop important, la rédaction effectuera une sélection en concertation avec les auteurs.

Les auteurs s’engagent à livrer leur texte et illustrations au plus tard le jour du colloque pour permettre leur examen rapide par le comité de lecture. Ils pourront cependant y apporter des modifications dans le mois qui suivra celui-ci. La publication des contributions envoyées après ce délai ne pourra être garantie.

N.B. : L’acceptation d’une communication au colloque ne vaut pas engagement de publication dans la Revue d’Alsace.

Comité organisateur

(Également en charge de la sélection des propositions de contribution)

  • Nicolas Lefort (Fédération des Sociétés d’Histoire et d’Archéologie d’Alsace / EA 3400 ARCHE - Université de Strasbourg)
  • Claude Muller (Institut d’histoire d’Alsace - EA 3400 ARCHE - Université de Strasbourg)
  • Jean-Noël Grandhomme (EA 3945 CRULH - Université de Lorraine)
  • Christine Esch (Bibliothèque Alsatique du Crédit Mutuel)

Lieux

  • Strasbourg, France (67)

Dates

  • samedi 01 juillet 2017

Mots-clés

  • Alsace

Contacts

  • Nicolas Lefort
    courriel : nicolas [dot] lefort68 [at] orange [dot] fr

Source de l'information

  • Nicolas Lefort
    courriel : nicolas [dot] lefort68 [at] orange [dot] fr

Pour citer cette annonce

« De l'éblouissement tricolore au malaise alsacien : le retour de l'Alsace à la France (1918-1924) », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 21 février 2017, http://calenda.org/395180