AccueilL’enseignement de la littérature avec le numérique

L’enseignement de la littérature avec le numérique

Teaching literature via digital methods

*  *  *

Publié le mardi 21 février 2017 par João Fernandes

Résumé

Ce colloque se propose d'examiner comment, dans l'enseignement de la lecture et de l'écriture littéraires, les ressources numériques (supports didactiques, outils de production et de diffusion) font évoluer la configuration des textes étudiés en classe et leurs approches scolaires.

Annonce

Argumentaire

Les recherches dans le champ des humanités numériques invitent le domaine de l’Éducation, en l’occurrence celui de la didactique de la littérature, à tenir compte de la mutation des corpus, des textualités et des genres numériques/numérisés ainsi que des pratiques d’enseignement-apprentissage soutenues par les supports et outils technologiques. Ainsi les savoirs en didactique de la littérature sont-ils appelés à contribuer à ce que M. Doueihi appelle l’évolution de l’humanisme numérique (2011).

Le numérique, dans l'enseignement de la littérature, permet de développer de nouvelles configurations des textes, des supports didactiques et des productions inédites (Chartier, 2012 ; Davallon, Desperet-Lonnet, Jeanneret, Le Marec & Souchier, 2003). Les supports technologiques (écran, ordinateur tablettes, objets connectés) et leurs outils (sites, logiciels, web) ouvrent de nouveaux espaces d’apprentissage et de nouveaux usages scolaires (Brunel & Quet, 2016) : multimodalité (Lacelle, Lebrun, Boutin, 2012), interactivité et hypertextualité (Bouchardon, Broudoux, Deseilligny & Ghitalla, 2007) sont prises en compte dans des dispositifs didactiques d’enseignement de la littérature. Grâce à ces circulations et topographies nouvelles, des résonances inédites sont rendues possibles entre textes de provenances ou d'époques différentes, entre textes littéraires et commentaires métatextuels, écrits et œuvres issues d'autres modes sémiotiques (images, sons et cinétique), édition de récits classiques et genres numériques, univers culturels que tout, a priori, oppose (Vandendorpe, 2012). Les programmes officiels peu à peu prennent acte de ces évolutions, et ré-orientent la discipline français, intégrant des objets à lire et à produire évolutifs, ou prescrivant des modalités didactiques adaptées. De même, dans les classes, des pratiques de lecture et d'écriture se créent, liées à l'usage d'outils devenus coutumiers, à des gestes professionnels spécifiques, à des objets ou à l'enseignement de compétences nouvelles.

Programme

Mardi 7 mars

8.30 – 9.00 – Accueil

9.00 – Ouverture du colloque par Mme Lise Dumasy, Présidente de l’Université Grenoble Alpes et M. Daniel Lançon, Vice-président à la Recherche pour les sciences humaines et sociales

9.30 – Introduction du colloque : Magali Brunel (Université Grenoble Alpes), Nathalie Lacelle (Université du Québec à Montréal) et Jean-François Massol (Université Grenoble Alpes)

10.00 – Conférence d'ouverture : Alexandra Saemmer (Université Paris 8), « Littérature et numérique : archéologie d’un paradoxe »

10.45 – 11.00 – Pause café

11.00 – 12.30 – Session 1 (ateliers de communications simultanées)

Atelier 1.1. Propositions institutionnelles et pratiques réelles d’enseignement

  • « La littératie/littérature illustrée en contexte universitaire : résultats d’une étude portant sur les pratiques d’apprentissage formelles et informelles d’étudiants et leur rapport à l’enseignement/apprentissage »Nathalie Lemieux (UQAM), Jean-François Boutin (UQAR-Lévis) et Virginie Martel (UQAR-Lévis)
  • « Le jeu vidéo et le serious game sont-ils légitimes dans l’enseignement du français ? Analyse du processus de scolarisation des fictions vidéo-ludiques dans l'institution scolaire » Laetitia Perret (Université de Poitiers)
  • « Les dispositifs d’enseignement du texte de fiction et le numérique – état de la question »Nathalie Lacelle et Monique Lebrun (UQAM)

Atelier 1.2. Lecture et écriture de textes numériques : étude des processus et de la réception

  • « Lire l’écran : littérature et langage multimédia dans l’université » Ana Luiza Ramazzina (Université Fédérale de Sao Paulo)
  • « Processus, compétence et stratégies en lecture de textes numériques : état de la recherche »Sylvain Brehm, Marie-Christine Beaudry, Prune Lieutier et Amal Boultif (UQAM)
  • « Capacité comparée des supports (texte, illustration, animation, …) à porter l’émotion » Noël Cordonier (HEP Lausanne) et Sonya Florey (HEP Vaud)

Atelier 1.3. Enseignement de la littérature numérique

  • « Sujet multimodal et enseignement de la littérature : vers un nouveau modèle de dispositif didactique »Sébastien Ouellet (UQAR-Lévis)
  • « Le livre numérique enrichi eZoomBook et ses applications dans le champ scolaire »Ida Iwazko (Université du Maine), Patricia Lojkine (Université du Maine), Christine Evain (École centrale Nantes) et Chris de Marco (Audencia, CRINI)
  • « Remédiatiser le patrimoine littéraire à travers le livre augmenté : quelle expérience de lecture ? » Arnaud Laborderie (Université Paris 8)

Pause repas

13.45 – 14.30 – Conférence : François Bon, « Du web comme écriture lecture »
14.30 – 15.30 – Table ronde 1 : « Création numérique, supports d’édition et recherches : quelle collaboration ? »
Animation : Nathalie Lacelle (Université du Québec à Montréal)

  • Agnès Perrin-Doucey, Université de Montpellier / LIRDEF-ALFA, responsable d'un projet didactique
  • Guillaume Vissac, publie.net, auteur et éditeur de littérature numérique
  • Prune Lieutier, Fonfon interactif / Boite à piton / Chaire UQAM-LMM, responsable de projet de création numérique
  • Martine Sousse, Laboratoire 2h60, productrice de contenus transmédia

15.30 – 15.45 – Pause café

15.45 – 16.30 – Conférence : Brigitte Louichon et Eleonora Acerra (Université de Montpellier), « Cherchez le livre ! »

16.30 – 18.15 – Session 2 (ateliers de communications simultanées)

Atelier 2.1 Ressources numériques pour enseigner la littérature patrimoniale

  • « Le numérique au service de la lecture-écriture-réécriture du mythe »Sonia Salhi (Université de Tunis)
  • « Écriture collaborative numérique et appropriation d’une œuvre patrimoniale »Claire Augé (Université Grenoble Alpes)
  • « Dans la toile de Madame Bovary : (ré)écrire la lecture de l'autre à l'aide des supports numériques »Marie-Manuelle Da Silva (Université de Minho)

Atelier 2.2 Transmédia, hypermédia et appropriation de la littérature

  • « Textes et hypertextes multimodaux au primaire : présentation d’un dispositif didactique »Nathalie Lemieux (UQAM)
  • « L’intermédialité chez Yasmina Reza et la transmodalisation en français langue étrangère » Paulo Roberto Massaro (Université de São Paulo - USP)
  • « Formation initiale des enseignants : développer des nouvelles pratiques pédagogiques par l’adaptation transmédiatique des œuvres littéraires »Frédérique Longuet (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3)

Atelier 2.3 Exploiter les formats et genres numériques pour enseigner la littérature

  • « Écouter, voir, apprécier et comprendre des fables mises en voix, en musique, en images sur le net »Jean-François Massol (Université Grenoble-Alpes)
  •  « Enseigner la littérature au lycée avec les bandes-annonces littéraires numériques » Aldo Gennai et Maïté Eugène (Université de Montpellier)
  • « Le travail de la réception dans le cadre d’un projet de création d’une fiction numérique multimodale »Pierre Moinard (Université de Cergy-Pontoise)

18.30 – Événement artistique sur le site Amphidice et cocktail

20.30 – Repas festif (sur inscription)

Mercredi 8 mars

8.30 – 9.00 – Accueil
9.00 – 9.45 – Conférence : Serge Bouchardon (Sorbonne Universités), « Pourquoi faut-il enseigner la littérature numérique ? »

9.45 – 11.15 – Session 3 (ateliers de communications simultanées)

Atelier 3.1 Le sujet lecteur à l’ère du numérique

  • « Le sujet lecteur à l’épreuve du numérique »Sébastien Arfouilloux (Université Grenoble Alpes)
  • « La vidéo de lecteur en ligne : enjeux d’un genre scolarisable » Nathalie Rannou (Université Rennes 2)
  • « Appareillage éditorial de classiques, écritures interventionnistes, marginalia : numérique et lecture créative au lycée »Françoise Cahen (Université Paris 3)

Atelier 3.2 Pratiques croisées de l’enseignement de la littérature et des arts

  • « Comment des approches transdisciplinaires de l’enseignement des arts et de la littérature ont permis à des élèves en difficulté de réapprendre à aimer l'école » Nadine Pairis (Université Lyon 2)
  • « Le numérique à la croisée des regards ; un dialogue artistique et didactique »Carole Callebout (Université de Lille) et Fabien Zocco (artiste plasticien)
  • « Un projet de littérature numérique en dialogue avec les arts : perspective(s) sémiotique(s) d’une expérimentation en cycle 3 et pistes de réflexion »Virginie Rupin (Université Lyon 2)

Atelier 3.3 Nouveaux outils, nouvelles pédagogies

  • « Des diaporamas pour scolariser la littérature en lien avec la peinture dans le secondaire »Marie-Sylvie Claude (Université Paris-Est Créteil)
  • « Écran ou papier, susciter l’appropriation du texte par la lecture à voix haute »Estelle Riquois (Université Paris-Descartes)
  • « Bases de données littéraires pour écrire : bilan et perspectives »Jacques Crinon, Georges Ferone et Patricia Richard-Principalli (Université Paris-Est, Paris 8)

11.15 – 11.30 – Pause café

11.30 – 12.30 – Table ronde 2 : « Le livre numérique enrichi : quels modes de lecture des œuvres littéraires ? Pour quels lecteurs ? »
Animation : Nathalie Rannou (Université Rennes 2)

  • Arnaud Laborderie, représentant du projet « livre enrichi » de la Bibliothèque nationale de France
  • Pascale Hellegouarch, contributrice à l’édition de livres enrichis (Université Paris)
  • Catherine Daniel, Solenn Dupas, Marie-Armelle Camussi-Ni, éditrices d'une œuvre de M. Schwob dans le cadre d'une recherche exploratoire en Lectures et Médiations Numériques (Université Rennes 2)

Pause repas

13.45 – 15.15 – Session 4 (ateliers de communications simultanées)

Atelier 4.1 Ressources numériques d’enseignement de la littérature

  • « Apports et limites de la tablette numérique dans le cadre de l’apprentissage de la lecture littéraire en classe de troisième »Séverine Tailhandier (Université de Dijon)
  • « Quand le petit Chaperon Rouge lit sur tablette : typologie des pratiques numériques en littérature de jeunesse et incidences sur la didactique de la littérature »Sonya Florey et Vincent Capt (HEP Vaud)
  • « Le manuel numérique »Ana Dias Chiaruchini (Université Lille 3) et Nathalie Salagnac (Université d’Artois)

Atelier 4.2 Nouvelles pratiques d’écriture

  • « Écrits créatifs interactifs en classe de littérature : analyse d’un dispositif numérique expérimental »Anne-Marie Petitjean (Université de Rouen)
  • « Écriture créative et TICE : une expérience interactive et collaborative en classe de FLE »Angeliki Kordoni (Université Paris-Sorbonne Abu Dhabi)
  • « Les outils numériques au service de l’écriture littéraire : résultats d’une expérimentation d’écriture dans les textes d’auteur avec le numérique » Magali Brunel (Université Grenoble Alpes)

15.15 – 15.45 – Conférence de clôture : Christian Vandendorpe (Université d’Ottawa), « Reconfigurations du littéraire dans une culture numérique »

15.45 – 16.00 – Pause café

16.00 – 16.30 – Synthèses des grands témoins : Catherine Bizot (Inspectrice générale de Lettres, France), Jean-François Boutin (Professeur, UQAR-Lévis, Québec) et Noël Cordonier (Professeur, Université de Lausanne, Suisse)

Catégories

Lieux

  • MSH-Alpes – Université Grenoble Alpes - 1221 Avenue Centrale
    Saint-Martin-d'Hères, France (38)

Dates

  • mardi 07 mars 2017
  • mercredi 08 mars 2017

Mots-clés

  • enseignement, numérique, littérature, didactique

Contacts

  • Magali Brunel
    courriel : colloquegrenoble2017 [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Julie Ridard
    courriel : julie [dot] ridard [at] univ-grenoble-alpes [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L’enseignement de la littérature avec le numérique », Colloque, Calenda, Publié le mardi 21 février 2017, http://calenda.org/395384