AccueilOpen access, Open research data et Plan de gestion de données (DMP)

Open access, Open research data et Plan de gestion de données (DMP)

Open access, Open research data and Data management plans (DMP)

La nouvelle donne des données de la recherche

Research data today

*  *  *

Publié le mardi 21 février 2017 par João Fernandes

Résumé

Cette troisième _dayClic();, organisée en partenariat avec le Consortium Couperin, tentera de répondre aux questions posées par le Plan de Gestion de Données (DMP), document aujourd'hui omniprésent dans la Recherche, afin d'accompagner au mieux les chercheurs et leurs équipes confrontés à cette nouvelle donne des données de la recherche. Elle permettra, à la suite des interventions du matin, d'aborder une grande variété de questions pratiques à travers deux ateliers : le premier dédié à une actualité de l'Open Access et une mise en perspective en Région des outils à disposition en ce sens pour les chercheurs ; et le second consacré à une présentation des ressources (informatiques, numériques, juridiques, institutionnelles, etc.) auxquelles le chercheur peut faire appel pour la réalisation d'un DMP, notamment dans le cadre du montage d'un projet de recherche.

Annonce

Argumentaire

Cette troisième _dayClic(); sera l'occasion d'aborder l'Open Access et l'Open Data par le prisme du Plan de Gestion de Données (DMP), document aujourd'hui omniprésent dans la Recherche. Les directives européennes sur l'Open Research Data et l'Open Access dans le cadre du programme européen Horizon 2020 et l'adoption récente de la loi sur la République Numérique en France modifient quelque peu le statut des données de recherche et les modalités de la diffusion des résultats. L'obligation est désormais faite pour le chercheur de décrire, plus ou moins dans le détail selon les financeurs, l'ensemble des opérations effectuées ou prévues sur les données, de la collecte / production à la valorisation, et ce de manière dynamique pendant au moins toute la durée d'un projet de recherche. Cette obligation, comme celle qui s'applique dans le cadre de l'Open Access, cherche à assurer une accessibilité, pleine ou partielle, et une exploitation, relativement libre, des jeux de données (datasets) comme des résultats (publications), dans une perspective de dynamisation de la recherche. Ces nouvelles dispositions nécessitent cependant pour le chercheur d'être très entouré, soutenu, accompagné par des experts, des collaborateurs et des institutions (laboratoires, équipes, universités…), afin qu'ils puissent lui apporter toute l'aide nécessaire à la bonne marche des opérations en pleine connaissance des enjeux. En effet, entrer dans une logique de planification de la gestion des données, oblige le chercheur a développé des compétences très pointues dans tous les domaines liés à la gestion des données de recherche (numérique, informatique, juridique, documentaire, etc.), et à partir desquelles il va pouvoir, le plus souvent de manière collaborative, produire, maintenir et adapter le plan de gestion de données au cyle de vie du projet de recherche. Pour ce faire, le rôle et l'action des grandes plateformes nationales et européennes (OpenAIRE, Dariah, TGIR du CNRS, CCSD, etc.) dédiées à la gestion, la valorisation, la diffusion et l'archivage pérenne des données « ouvertes » de la recherche, notamment dans le domaine des SHS sont, dans ce contexte, renforcés et de plus en plus déterminants.

Mais, justement, quid des connaissances du chercheur par rapport à ce nouveau contexte ? Quelle connaissance, information a-t-il de ce que recouvrent les notions d'Open Access, d'Open Data, le DMP ? Comment se positionnent et se préparent les institutions de recherche par rapport aux directives sur l'Open Research Data et l'Open Access ? Quels sont les ressources, outils, normes et standards sur lesquels s'appuyer pour garantir la pérennité, l'accessibilité et la réutilisation de ces données de plus en plus massives et nativement numériques ? Quels services et institutions peuvent aider et accompagner à la réalisation et à la gestion d'un tel document ? Comment mettre en place un DMP en appréhendant au mieux l'écosystème numérique des données de recherche et le maintenir dans le temps sans (trop) rogner sur le temps de la recherche ? Et puis, toutes les données de recherche doivent-elles répondre à la logique « Open » ? Etc.

Cette troisième _dayClic();, organisée en partenariat avec le Consortium Couperin, tentera de répondre à l'ensemble de ces questions afin d'accompagner au mieux les chercheurs et équipes de recherche confrontés à cette nouvelle donne des données de la recherche. Elle permettra, à la suite des interventions du matin, d'aborder une grande variété de questions pratiques à travers 2 ateliers : le premier dédié à une actualité de l'Open Access et une mise en perspective en Région des outils à disposition en ce sens pour les chercheurs ; et le second consacré à une présentation des ressources (informatiques, numériques, juridiques, institutionnelles, etc.) auxquelles le chercheur peut faire appel pour la réalisation d'un DMP, notamment dans le cadre du montage d'un projet de recherche.

Le format _dayClic();

Le format _dayClic(); vise à créer une dynamique à l'interface entre SHS et STIC, entre chercheurs et ingénieurs, et entre théories et pratiques sur des thèmes qui sont nécessairement liés au numérique, au sens large du terme. Conçue en deux temps, la matinée est généralement consacrée à 2 ou 3 interventions qui amènent à repositionner le thème de la journée dans un contexte et à apporter ainsi des éléments de réflexion et de compréhension sur des questions que pose le numérique dans la recherche (construction interdisciplinaire d'objet de recherche, chaîne de traitement des données numériques, fabrique de la recherche et réflexion collaborative, publication, diffusion et archivage des résultats de la recherche, etc.). Après un repas en commun, l'après-midi est destiné à des ateliers de mise en pratiques qui peuvent prendre la forme d'initiation à de la manipulation d'outils, à des débats et des discussions techniques à partir de retours d'expériences, de foire aux questions qui permettent à tout un chacun des participants de discuter sur leur propre objet, sujet, problème.

Une première _dayClic(); a eu lieu le 22 octobre 2015, également à l'occasion de l'Open Access Week, sur le thème du droit d'auteur et des droits voisins appliqués aux données de la recherche. Une seconde journée a été organisée le 10 mai 2016 à la Maison de la Recherche Germaine Tillion de l'Université d'Angers, sur le thème : « Corpus et données numériques de la recherche : enjeux et méthodologies de la captation à la valorisation ». A chaque fois,  nous avons pu réunir une quarantaine de chercheurs et d'ingénieurs de différentes disciplines.

Cette troisième _dayClic(); sera l'occasion d'aborder l'Open Access et l'Open Data par le prisme du Plan de Gestion de données, élément aujourd'hui omniprésent dans la Recherche.

Programme_dayClic(3);

9h00 – 9h30  Café accueil des participants.

Matin: 9h30 – 12h45

9h30 – 9h45  Introduction à la _dayClic(); « Open Access, Open Data et DMP : la nouvelle donnes des données de la recherche » : Stéphane Loret - Pôle Numérique de la MSH.

  • 9h45 – 10h45  Stéphane Pouyllau, IR CNRS, Directeur adjoint de la Très Grande Infrastructure de Recherche Huma-Num (en attente de confirmation)
  • 10h45 – 11h45  Chérifa Boukacem-Zeghmouri, MCF-HDR en Sciences de l'Information et de la Communication, Université de Lyon 1, directrice adjointe de l'URFIST de Lyon, (titre d'intervention à préciser)

11h45 – 12h15  Discussions avec les participants autour des thèmes abordés par les intervenants du matin.

12h15 - 13h45  Déjeuner, buffet

Après-midi: 14h00 – 17h30

14h00 – 15h30  Atelier 1 : Actualité de l'open access dans une perspective DMP.

Table ronde animée par Amélie Renard, chargée de l'animation de la plate-forme Humanum-Loire. Cette table ronde vise à faire le point aujourd'hui sur les initiatives Open Access à la fois du point de vue juridique (Loi République Numérique), technique et technologique (quels sont les dispositifs déployés, notamment en Région, autour de l'Open Access), pratique (quel est aujourd'hui l'écho des laboratoires de recherche dans le domaine de l'Open Access). Sur ce dernier point Véronique Cohoner, IR CNRS, Responsable de la Bibliothèque Julien Gracq et formatrice HAL reviendra sur les actions de formation à l'archivage ouvert en direction des laboratoires (CENS, DCS).

Pour animer cette table ronde, nous accueillons 

  • Rafael Encinas de Munagorri, Professeur de Droit, Université de Nantes, Directeur de DCS,
  • Daniel Bourrion, Conservateur des Bibliothèques, Lab'UA, Université d'Angers / 
  • Stéphanie Bouvier, chef de projet OA à l'Université d'Angers, 
  • Véronique Cohoner, Ingénieur de Recherche, directrice de la bibliothèque Julien Gracq, IEA-MSH Ange-Guépin à Nantes.

15h30 – 17h30  Atelier 2 : Réalisation d'un DMP : mobilisation des ressources.

L'atelier 2 vise à aborder la question des ressources potentiellement mobilisables par les chercheurs et porteurs de projet de recherche pour la conception et la réalisation d'un Plan de Gestion des Données. 1) Il s'agit de livrer un panorama relativement complet des acteurs institutionnels (Universités, COMUE, Région, autres) et des services associés (montage et gestion de projet, numérique, etc.) en charge d'accompagner les porteurs dans la réalisation d'un DMP. Ce faisant, nous aborderons logiquement 2) les outils disponibles développés en ce sens. Nous aborderons ainsi DMP OPIDoR (https://opidor-preprod.inist.fr/), plateforme développée par l'INIST-CNRS sur la base de l'application web DMPOnline. Cette dernière a pour objectif, en quelques clics, de livrer un canevas assez détaillé du Plan de Gestion de Données en lien avec des templates définis par les différentes institutions (Europe, ANR, etc.). Il s'agira de faire une présentation générale de l'outil. Des remontées utilisateurs pourront ensuite être déposées via le formulaire en ligne prévu à cet effet. 3) Le retour d'expérience de la mise en place d'un DMP dans le cadre du programme de recherche EnjeuX (projet Région « dynamiques scientifiques ») permettra, en clôture de l'atelier et de la journée, d'apprécier concrètement la mise en musique de l'ensemble des points que nous aurons abordé tout au long de la _dayClic();.

Participants pour cet atelier (en cours de finalisation) :

  • David Imbert(c) (secrétaire général de la MSH, responsable du pôle montage de projet à la MSH), 
  • Julie Bourgeois(c) (chargée de l'animation CPER pour la Région Pays de la Loire, MSH),
  • Pauline Rasera(a) (CPER Université du Maine), 
  • Gaëtan Drouet(c) (chargé de projets de recherche européens, UBL), 
  • Benjamin Hervy(c) (chargé des activité numériques du projet de recherche EnjeuX, Dr/Ingénieur Centrale Nantes, IRRCyN, CERHIO), 
  • Stéphane Loret(c) (MSH).

17h30  Conclusion de la journée et clôture de la session _dayClic(3); et mise en perspective.

Inscription obligatoire: https://www.eventbrite.fr/e/billets-open-access-open-research-data-et-dmp-la-nouvelle-donne-des-donnees-de-la-recherche-31221308775

Partenariat

  •  Maison des Sciences de l'Homme Ange-Guépin
  •  Consortium Couperin (_dayClic(); est lauréat de l'appel à projet Couperin 2016).
  •  Projet DoRANuM (Dist-CNRS, Inist-CNRS, Réseau des URFIST)
  •  Délégation Régionale du CNRS Bretagne et Pays de la Loire.
  •  Université d'Angers
  •  Université de Nantes
  •  Université du Mans.

Lieux

  • Maison des Sciences de l'Homme - 5 Allée Jacques Berque
    Nantes, France (44)

Dates

  • jeudi 09 mars 2017

Fichiers attachés

Mots-clés

  • plan de gestion de données, données, open access, open data

Contacts

  • Amélie Renard
    courriel : amelie [dot] renard [at] univ-nantes [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Amélie Renard
    courriel : amelie [dot] renard [at] univ-nantes [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Open access, Open research data et Plan de gestion de données (DMP) », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 21 février 2017, http://calenda.org/395401