AccueilLa poésie, une indiscrète sur la scène contemporaine ?

La poésie, une indiscrète sur la scène contemporaine ?

Poetry, the intruder on the contemporary scene?

*  *  *

Publié le mercredi 22 février 2017 par Céline Guilleux

Résumé

Organisé par le groupe de recherche sur la poétique du drame moderne et contemporain de Paris 3, ce colloque d'études théâtrales souhaite saisir plusieurs modalités de présence de la poésie sur la scène contemporaine, en s'intéressant plus particulièrement au dialogue intermédial, aux relations entre poésie et théâtre documentaire, ainsi qu'aux corps poétiques.

Annonce

Colloque d’Études théâtrales – Vendredi 17 novembre 2017

Université Sorbonne nouvelle – Paris III

Argumentaire 

Alors qu’elle est de plus en plus fréquente dans les discours d’artistes et dans ceux des critiques de théâtre, la poésie semble faire « irruption[1] » dans l’écriture théâtrale et dans la création scénique contemporaine, quand elle n’y fait pas « intrusion[2] ». Quels enjeux recouvre cette indiscrétion supposée de la poésie dans le théâtre depuis les années 2000 ? Dans quelle mesure la poésie manque-t-elle au théâtre d’une retenue, d’une réserve qu’on lui prête aisément ?

Sans définir a priori la poésie de façon générique ou essentialiste, nous postulons avec Jean-Luc Nancy que « [l]a poésie ne coïncide pas avec elle-même : peut-être cette non-coïncidence, cette impropriété substantielle, fait-elle proprement la poésie[3] ». Il s’agit alors de saisir cette « non-coïncidence », en sondant quelles sont les manifestations concrètes de la poésie dans la création théâtrale contemporaine. Comment le théâtre contemporain est-il physiquement investi par la poésie ? Cette « impropriété » qui ferait la poésie, que crée-t-elle sur le plan de la dramaturgie, de la mise en scène, des créations sonore, scénographique, lumineuse ou encore sur le plan de la réception ?

Dans le cadre de cette journée de réflexion, nous invitons les chercheur.e.s à discuter des questions suivantes sous ces trois déclinaisons :

Dialogue intermédial

En quoi la poésie au théâtre se fonde-t-elle sur un dialogue avec d’autres arts et, plus largement, avec d’autres médias ? Comment le cinéma, la danse, la musique, les arts plastiques invitent-ils à faire sentir et à partager une poésie théâtrale ? Quels dispositifs techniques et supports – comme par exemple la page, l’écran, etc. – participent à une poésie au théâtre ? Et dans quelle mesure les pratiques poétiques contemporaines se rapprochent-elles du théâtre et des autres arts lorsqu’elles explorent les lectures dramatisées et la performance ?

Poésie et théâtre documentaire 

Objets, matériaux, documents ou entretiens sont agencés dans le théâtre documentaire pour enregistrer certaines expériences du « réel », et pour en rendre compte. Comment les théâtres, voire dramaturgies documentaires travaillent-ils ces éléments hétérogènes pour qu’en jaillisse une poésie qui précise ce « réel » et son partage ? 

Corps poétiques

En tant qu’acteur et poète, Artaud recherchait la « matérialisation corporelle et réelle d’un être intégral de poésie[4] ». Comment cette quête se traduit-elle sur la scène contemporaine ? En quoi une poésie advient-elle au théâtre par la performance des corps ? Et que dit-elle en retour de ce « corps médium[5] » ?

Calendrier et modalités de soumission 

Les propositions d’une demi-page environ, accompagnées d’une brève présentation de l’auteur.e, sont à envoyer à l’adresse électronique : poesie.scene.contemporaine@gmail.com

avant le 14 avril 2017.

Les réponses du comité organisateur seront communiquées au début du mois de mai.

Comité organisateur

  • Alexandra Moreira da Silva, MCF à l’Université Sorbonne nouvelle – Paris III.
  • Cyrielle Dodet, docteure de l’Université Sorbonne nouvelle – Paris III et de l’Université de Montréal.
  • Simon Marlet, doctorant à l’Université Sorbonne nouvelle – Paris III.

Références

[1] Patrice Pavis, « Poésie et théâtre », in Dictionnaire de la performance et du théâtre contemporain, Paris, Armand Colin, 2014, p. 187.

[2] Ibid., p. 186.  

[3]  Jean-Luc Nancy, Résistance de la poésie, Périgueux, Éditions William Blake & Co, Art et Arts, coll. « La Pharmacie de Platon », 1997, p. 9-10.

[4] Antonin Artaud, « Lettre du6 octobre 1945 », in Œuvres complètes, IX, Paris, Gallimard, 1979, p. 173.

[5] Yves Michaud, in Alain Corbin et al. (dir.), Histoire du corps 3 : Les Mutations du regard. Le XXe siècle, Paris, Le Seuil, 2006, p. 431.

Lieux

  • 13 rue Santeuil
    Paris, France (75005)

Dates

  • vendredi 14 avril 2017

Fichiers attachés

Mots-clés

  • poèsie, scène, théâtre, performance, intermédial, documentaire, corps

Contacts

  • Cyrielle Dodet
    courriel : cyrielle [dot] dodet [at] univ-jfc [dot] fr

Source de l'information

  • Cyrielle Dodet
    courriel : cyrielle [dot] dodet [at] univ-jfc [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La poésie, une indiscrète sur la scène contemporaine ? », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 22 février 2017, http://calenda.org/395742