AccueilReprésenter les territoires

Représenter les territoires

Representing territories

Appel à sessions du Collège international des sciences du territoire (CIST2018)

Call for sessions of Collège international des sciences du territoire (CIST2018)

*  *  *

Publié le mercredi 01 mars 2017 par Céline Guilleux

Résumé

Après trois colloques qui ont successivement cherché à fonder les sciences du territoire (CIST2011), à en dépasser les fronts et frontières (CIST2014), notamment en termes de collaborations interdisciplinaires, et enfin à explorer la demande sociale territoriale (CIST2016), le IVe colloque du Collège international des sciences du territoire (CIST) vise à mobiliser les sciences territoriales pour aborder la question des représentations. L’objectif du colloque est de se saisir de cette approche des territoires par les représentations et de déterminer ce qu’elle apporte à l’analyse des territoires, d’un point de vue théorique, méthodologique et empirique.

Annonce

Argumentaire

Après trois colloques qui ont successivement cherché à fonder les sciences du territoire (CIST2011), à en dépasser les fronts et frontières (CIST2014), notamment en termes de collaborations interdisciplinaires, et enfin à explorer la demande sociale territoriale (CIST2016), le 4e colloque du CIST vise à mobiliser les sciences territoriales pour aborder la question des représentations. L’objectif du colloque est de se saisir de cette approche des territoires par les représentations et de déterminer ce qu’elle apporte à l’analyse des territoires, d’un point de vue théorique, méthodologique et empirique.

Issues de champs disciplinaires divers, notamment de la psychologie, les analyses portant sur les représentations se sont diffusées dans l’ensemble des sciences humaines et sont abordées dans des acceptions très variées par les géographes, les sociologues, les historiens ou les spécialistes de sciences juridiques et politiques. Tant le concept de territoire que celui de représentation sont donc à même, du fait de leur polysémie, de permettre de croiser différentes thématiques, méthodes et disciplines.

Toutes les formes de « représentations » sont mobilisables dans le cadre de ce colloque : concepts, idées, schèmes, cartes, textes, images fixes ou animées, bases de données, vecteurs multimédias mobilisés dans le cadre de la construction, de l’aménagement et de la transformation des territoires. De même, les sources peuvent puiser dans une large gamme : des enquêtes, des entretiens, des biographies, des témoignages, des documents juridiques, politiques ou culturels, des plans, des programmes, des projets ou des rêves, des productions artistiques, des supports publicitaires, ludiques ou militants, des œuvres canoniques ou bien des traces fugaces sur les réseaux sociaux, etc. L’essentiel sera de pouvoir convoquer un matériau empirique susceptible d’apporter des réponses aux débats scientifiques portant sur la question du rôle des représentations dans la territorialisation des sociétés. Aussi, les différents termes, présentés ci-dessous, ne doivent pas être entendus comme des cadres stricts pour les propositions de session, mais comme des illustrations des différents sens que l’on pourra donner au thème du colloque, « représenter les territoires ».

  • Information territoriale,
  • Représentations et pratiques territoriales,
  • Cartographie et géomatique,
  • Représentations numériques,
  • Normes territoriales et représentations politiques,
  • Projet et constructions de territoires,
  • Communication et gouvernance territoriale,
  • Maillages et élections,
  • Cartes mentales,
  • Territoires vécus, territoires perçus,
  • Images et imaginaires territoriaux,
  • Constructions identitaires des territoires,
  • Modélisation des territoires et simulation,
  • Inscription territoriale des parcours,
  • Esthétiques, sensibilités et affects territoriaux,
  • Symboliques, mémoires et patrimonialisation des territoires,
  • Mise en paysage des territoires,
  • Représentation et devenir des territoires.

Calendrier prévisionnel

  • 14 avril 2017 : date limite de soumission des propositions de session, à envoyer exclusivement par email

  • fin octobre-fin novembre 2017 : sélection finale et montage du programme
  • Le colloque se tiendra les 22 et 23 mars 2018 à Rouen

Modalités de réponse

Chercheur.se.s, enseignant.e.s-chercheur.se.s, jeunes chercheur.se.s et doctorant.e.s peuvent proposer une session.

Les propositions devront comprendre :

  • un titre, éventuellement un sous-titre,
  • une présentation de problématique (entre 180 et 250 mots),
  • les types de communications attendues (théories, méthodes, terrains, résultats).

Ces trois premiers points devront être rédigés en français et en anglais. Ils serviront à rédiger l’appel à communication pour les sessions sélectionnées.

Les points suivants pourront être rédigés dans l’une ou l’autre langue :

  • les pistes de valorisation potentiellement envisagées (publications, partenariat, élargissement de réseaux),
  • des individus, équipes ou laboratoires visés, dans ou hors CIST, en fonction des travaux déjà menés (des références bibliographiques récentes peuvent être précisées),
  • un bref CV des co-animateurs de sessions (1/2 page).

Modalités d’évaluation des propositions

Les sessions proposées seront évaluées par le conseil scientifique du colloque qui comprend les membres du conseil scientifique du CIST élargi à des personnalités spécialistes de la question des représentations des territoires.

Les propositions de sessions seront évaluées selon les critères suivants :

  • la cohérence avec la thématique générale du colloque,
  • l’ouverture à la pluridisciplinarité.

Seront par ailleurs valorisées :

  • les sessions co-animées par des porteurs appartenant à différentes structures, disciplines, courants, etc.,
  • l’ouverture de la session à des contributions internationales.

Conseil scientifique du CIST

  • Pierre Beckouche – président – géographe, professeur / Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – LADYSS
  • Evelyne Mesclier – vice-présidente – géographe, directrice de recherche / IRD – PRODIG, Paris
  • Catherine Aubertin – économiste, directrice de recherche / IRD – GRED, Brésil
  • Cédric Audebert – géographe, chargé de recherche / CNRS – MIGRINTER, Poitiers
  • Michel Bussi – géographe, professeur / Université de Rouen – directeur / IDEES
  • Roberto Camagni – économiste, professeur d’économie urbaine / Politecnico di Milano / Facoltà di Architettura, Italie
  • Alain Dubresson – géographe, professeur / Université Paris Ouest Nanterre la Défense – GECKO
  • Christian Du Tertre – économiste, professeur / Université Paris Diderot – LADYSS – directeur scientifique / ATEMIS
  • Shelley Feldman – sociologue, professeur / Cornell University, États-Unis
  • Marie-Christine Fourny – géographe, professeur / Université Joseph Fourier – PACTE-Territoires, Grenoble
  • Jérôme Gensel – sciences de l’information, professeur / Université Pierre Mendès-France – responsable de STEAMER / LIG, Grenoble (en alternance avec Jean-Marc Vincent)
  • Odile Hoffmann – géographe, directrice de recherche / IRD – URMIS, Paris
  • Richard Laganier – géographe, professeur / Université Paris Diderot – PRODIG
  • Eva Lelièvre – démographe, directrice de recherche / INED – responsable / Mobilité, logement et entourage, Paris
  • Céline Pierdet – géographe, maître de conférences / Université de Technologie de Compiègne – COSTECH
  • Marc-Urbain Proulx  – urbaniste, professeur / Université du Québec à Chicoutimi, Canada
  • Richard Raymond – géographe, chargé de recherche / CNRS – PRODIG, Paris
  • Anne Ruas – géomaticienne, ingénieur des ponts-et-chaussées, responsable Villes et territoires / IFSTTAR – co-directrice / GdR MAGIS, Paris
  • Aldomar Rückert – géographe, professeur / Université fédérale du Rio Grande do Sul, Porto Alegre, Brésil
  • Lena Sanders – géographe, directrice de recherche / CNRS – Géographie-cités, Paris
  • Christian Schulz – géographe, professeur / Université de Luxembourg
  • Julie Vallée – géographe, chargée de recherche / CNRS – Géographie-cités, Paris
  • Jean-Marc Vincent – sciences de l’information, maître de conférences / Université Joseph Fourier – MESCAL / LIG, Grenoble (en alternance avec Jérôme Gensel)

Dates

  • vendredi 14 avril 2017

Mots-clés

  • territoire

Contacts

  • Marion Gentilhomme
    courriel : marion [dot] gentilhomme [at] gis-cist [dot] fr

Source de l'information

  • Marion Gentilhomme
    courriel : marion [dot] gentilhomme [at] gis-cist [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Représenter les territoires », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 01 mars 2017, http://calenda.org/396608