AccueilLudovico Ariosto : ses Satires et sa vie

Ludovico Ariosto : ses Satires et sa vie

Ludovico Ariosto - satires and life

Ludovico Ariosto: le Satire e la vita

*  *  *

Publié le lundi 06 mars 2017 par Anastasia Giardinelli

Résumé

L’interprétation des Satires semble, depuis des décennies et malgré de nombreuses contributions originales (Floriani, Corsaro, Berra, Villa, etc.), conditionnée par les brillantes lectures de Santorre Debenedetti (dont l’article fondateur, Intorno alle Satire dell’Ariosto, date de 1944) et de son neveu et disciple Cesare Segre, auteur de la magistrale édition critique du texte (ses notes remontent aux Opere minori de 1954). Pour une part au moins, suivant en cela une habitude critique extrêmement ancienne, Debenedetti et Segre tendaient à demander au texte de fournir des données biographiques et historiques qui servaient ensuite de base pour interpréter et comprendre, y compris d’un point de vue strictement littéraire, la poésie satirique ariostesque.La recherche historique sur le milieu des Este ou sur Ferrare a beaucoup progressé, et il semble donc urgent de relire les Satires à la lumière de ces nouvelles approches et connaissances.

Annonce

Argumentaire

Après les 500 ans du Roland furieux, on célèbre en 2017 le cinquième centenaire des premières Satires de l'Arioste. Le congrès international organisé par le laboratoire TRAME de l'UPJV souhaite faire le bilan de plusieurs décennies de recherches sur les satires et sur leur lien problématique avec la vie de leur auteur.

Quelques mois après avoir publié la première édition de son chef-d’œuvre, l’Arioste évoque indirectement – dans la Satire I, de 1517, il y a 500 ans – la manière dont le Roland furieux a été accueilli par le cardinal Ippolito d’Este, son protecteur.

L’interprétation des Satires semble, depuis des décennies et malgré de nombreuses contributions originales (Floriani, Corsaro, Berra, Villa, etc.), conditionnée par les brillantes lectures de Santorre Debenedetti (dont l’article fondateur, Intorno alle Satire dell’Ariosto, date de 1944) et de son neveu et disciple Cesare Segre, auteur de la magistrale édition critique du texte (ses notes remontent aux Opere minori de 1954). Pour une part au moins, suivant en cela une habitude critique extrêmement ancienne, Debenedetti et Segre tendaient à demander au texte de fournir des données biographiques et historiques qui servaient ensuite de base pour interpréter et comprendre, y compris d’un point de vue strictement littéraire, la poésie satirique ariostesque.

Or, ces dernières années, les connaissances comme les méthodes ont beaucoup évolué. La recherche historique sur le milieu des Este ou sur Ferrare, par exemple, a beaucoup progressé, et il semble donc urgent de relire les Satires à la lumière de ces nouvelles approches et connaissances. Les compor-tements du cardinal, de la cour, d’Alphonse, de l’administration ducale, etc., tels qu’ils sont décrits dans les sept satires et la valeur même de la satire ariostesque comme œuvre littéraire doivent être réinterprétés en tenant compte de toutes ces nouvelles acquisitions.

Et c’est là ce que le colloque international d’Amiens, organisé par l’unité de recherche « TrAme », de l’Université de Picardie-Jules Verne, se propose de faire, à l’occasion du 5e centenaire des premières Satires ariostesques, un an après avoir exploré la fortune critique du Roland furieux.

Modalités de soumission

Les langues du colloque seront le français et l’italien.

Le colloque, organisé par l’Unité de recherche « TrAme » (E. A. 4284, de l’Université de Picardie-Jules Verne, Amiens), aura lieu le 4 juillet 2017 au Logis du Roy, à Amiens.

Les propositions de 300 mots assorties d’une brève notice bio-bibliographique (indiquant l’établissement et l’équipe d’accueil d’appartenance, ainsi que, pour les jeunes chercheurs, le nom de leur directeur de recherche) sont à adresser au plus tard

le 15 mars 2017

aux trois organisateurs du colloque :

  • Ida Campeggiani :  ida.campeggiani@sns.it
  • Paulina Spiechowicz : paulina.spiechowicz@gmail.com
  • Michel Paoli : michel.paoli@u-picardie.fr

La confirmation de l’acceptation sera communiquée avant le 30 mars 2017.

Comitato scientifico / Responsables scientifiques 

Maria Cristina Cabani (Università di Pisa), Ida Campeggiani (Fondazione Ezio Franceschini, Firenze), Antonio Corsaro (Università di Urbino), Michel Paoli (Université de Picardie-Jules Verne – équipe TrAme), Matteo Residori (Université Paris-III-Sorbonne Nouvelle), Emilio Russo, (Università La Sapienza, Roma) Giuseppe Sangirardi (Université de Bourgogne), Paulina Spiechowicz (EPHE)

Organizzatori  / Organisateurs 

  • Michel Paoli
  • Ida Campeggiani
  • Paulina Spiechowicz

Remboursement colloque
Le déjeuner et les pauses pendant les heures du colloque seront prises en charge par le laboratoire « TrAme » ; en revanche, le remboursement des frais de transport sera limité au coût d’un aller-retour en train Paris-Amiens en 2nde classe. D’éventuelles nuits d’hôtel ne seront pas prises en charge.

Lieux

  • Logis du Roy
    Amiens, France (80)

Dates

  • mercredi 15 mars 2017

Mots-clés

  • l'Arioste, Italie, Renaissance, Satires, biographie, Este, Ferrare

Contacts

  • Michel PAOLI
    courriel : michel [dot] paoli [at] u-picardie [dot] fr

Source de l'information

  • Michel PAOLI
    courriel : michel [dot] paoli [at] u-picardie [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Ludovico Ariosto : ses Satires et sa vie », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 06 mars 2017, http://calenda.org/397733