AccueilRelation de service et intersectionnalité

Relation de service et intersectionnalité

Service relations and intersectionality

*  *  *

Publié le mardi 07 mars 2017 par João Fernandes

Résumé

La notion d'intersectionnalité qui émerge aux États-Unis dans les années quatre-vingt-dix appréhende la domination comme un système complexe où s'imbriquent les rapports raciaux, de genre et de classe. En France, on parle plutôt d'intrication, de (re)articulation, de « consubstantialité » (Kergoat, 2009) des rapports sociaux. Ces diverses approches sont particulièrement utiles pour comprendre et rendre visibles les rapports de pouvoir qui configurent la relation de service dans le tertiaire.

Annonce

Programme

Jeudi 16 mars

9h – Accueil

9h15 – Introduction

  • Artemisa Flores Espinola (Université Paris-Sorbonne, CRESPPA-CSU),
  • Armelle Testenoire (DySoLab),
  • Guillaume Tiffon (Université d’Evry-Val-d’Essonne, CPN)
  • Hervé Serry (directeur du CRESPPA)

9h30 – Conférence

  •  Héléna Hirata (CRESPPA-GTM), « Le travail du care entre public, privé et intime : une perspective intersectionnelle »

10h45 – Pause                                      

11h – Catégorisation dans le recrutement/stéréotypes de genre

Présidente de séance : Suzy Bossard (Université de Bretagne Occidentale, LABERS)

Discutante : Sophie Bernard (Université Paris Dauphine, IRISSO)

  • Yamina Meziani-Remichi (Université Bordeaux Segalen, Centre Emile Durkheim), Oumaya, Hidri Neys (Université de Lille 2, URePSSS), « Il faut que ça colle ! Le recrutement des « adjoints administratifs » dans une collectivité territoriale »
  • Sébastien Bauvet (CMH), « Le renforcement des rapports sociaux par les mécanismes de l’emploi dans la sécurité privée »
  • Julien Debonneville (Université de Genève, Institut des études genre), Olivia Killias (Université de Zurich), « Maid in Asia » Regard ethnographique sur l’intersectionnalité dans le recrutement des travailleuses domestiques philippines et indonésiennes

13h – Déjeuner

14h – Catégorisation des usagers

Présidente de séance : Danièle Kergoat (CRESPPA-GTM)

Discutant : Gabriele Pinna (CRESPPA-GTM)

  • Sabine Fortino (Université Paris Nanterre, CRESPPA-GTM), « Des clients qui n’en valent pas la peine ? Intersectionnalité et relation de service dans le secteur public »
  • Céline Gabarro (Université Paris Diderot, Urmis) « Echapper à la relation de servitude en instaurant une relation d’aide. La réception des usagers de l’aide médicale d’Etat (AME) par les agents des caisses primaires d’assurance maladie »
  • Annalisa Tonarelli (Université de Florence)« Traiterez-vous comme ça votre femme ? ». Relation de service entre salariées de la cantine et ouvriers sidérurgique dans un contexte de crise industrielle en Italie.
  • Thibaut Menoux (ENS – CESSP) « Le carrefour doré des concierges d'hôtels de luxe. Intersectionnalité en situation d'asymétrie exacerbée »

16h – Pause           

16h15 – Relation de service ou servitude ?

Présidente de séance : Rose-Myrlie Joseph (LCSP)

Discutante : Aurélie Jeantet (CRESPPA-GTM)

  • François Aubry (Université du Québec en Outaouais), Frédérike Bergeron Vachon (Université du Québec en Outaouais), Yves Couturier (Université de Sherbrooke) « La sélection des préposés aux bénéficiaires au Québec : La « vocation » au croisement des dimensions de genre, de race et de classe »
  • Efhtymia Makridou (Université Paris 8, CRESPPA-GTM) « Qui est le vulnérable ? Les relations complexes des employées avec les personnes âgées et leurs proches »
  • Claire Bodelet (EHESS, Cermes 3) « Drôles de prestations »
  • Colette Le Petitcorps (Institut de sciences sociales, Université de Lisbonne) « Reproduction et production des rapports sociaux dans les relations de service domestique à l’Ile Maurice »

18h15 – Cocktail

Vendredi 17 mars

9h30 – Syndicat/Conflit

Présidente de séance : Catherine Peyrard (Université de Rouen, DySoLab)

Discutant : Jean Pierre-Durand (Université d’Evry-Val-d’Essonne, CPN)

  • Sophie Béroud (Université Lyon 2, Triangle), Louis Boivin (Université du Québec en Outaouais), Catherine Vincent (IRES) « Faire grève dans une maison de retraite : un conflit imbriqué dans la relation de service et les rapports de pouvoir »
  • Mathieu Hocquelet (John F. Kennedy Institute, Freie Universität Berlin, CMH / CPN) « Grands syndicats des services nord-américains et organizing : de l’intersectionnalité des luttes à l’intersectionnalité dans la lutte ? »
  • Angelo Soares (Université de Québec à Montréal) « Violences dans les relations de service : l’apport de la consubstantialité des rapports sociaux au travail »

11h30 –Conférence

  • Nicky Le Feuvre (Université de Lausanne) « Les métiers ‘relationnels’ : enjeux méthodologiques et théoriques »

Conclusion

Lieux

  • 59-61 rue Pouchet
    Paris, France (75017)

Dates

  • jeudi 16 mars 2017
  • vendredi 17 mars 2017

Mots-clés

  • relation de service, intersectionnalité, travail, salariat

Contacts

  • Artemisa Flores
    courriel : artemisa [dot] flores [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Artemisa Flores
    courriel : artemisa [dot] flores [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Relation de service et intersectionnalité », Colloque, Calenda, Publié le mardi 07 mars 2017, http://calenda.org/397949