AccueilOuvrir l’atelier

Ouvrir l’atelier

Het atelier opengesteld

Opening the workshop

Un siècle d’ateliers d’artistes en Belgique (1830-1930)

Een eeuw kunstenaarsateliers in België (1830-1930)

A century of artist workshops in Belgium (1830-1930)

*  *  *

Publié le mardi 07 mars 2017 par João Fernandes

Résumé

Cette première journée d’études intitulée « Ouvrir l’atelier » est organisée conjointement par des chercheuses de l’Universiteit Gent et de l’Université libre de Bruxelles, qui ont fait des ateliers un de leurs objets de recherche et d’enseignement en histoire de l’art, en architecture, en littérature et en géographie. La journée abordera dans leur complexité les liens tissés entre les artistes, leurs pratiques et leurs espaces de travail, et l’inscription de ceux-ci dans leur environnement, à travers le prisme des ateliers en Belgique. En adoptant un regard historicisé – un siècle durant lequel le statut des artistes n’a cessé d’évoluer – nous souhaitons poser la question de la construction matérielle et symbolique, et de l’occupation de lieux pensés comme ateliers ou redéfinis comme tels, et de leur mode d’intégration dans la ville.

Annonce

Argumentaire

Un intérêt nouveau s’observe actuellement pour les ateliers d’artistes, qui présentent une importance matérielle et symbolique forte pour la production des œuvres et l’identité de l’artiste, bien que leurs formes et leurs fonctions aient évolué depuis le XIXe siècle, contribuant à renouveler l’imaginaire de ces lieux. Ces espaces de création, qui intéressent l'architecture, l'histoire et la sociologie de l'art, ou encore la géographie, invitent à une approche interdisciplinaire, permettant de cerner leur singularité.

En Belgique et à Bruxelles en particulier, les différentes dimensions de l’analyse des ateliers appellent à investigation. Les ouvrages publiés sur le sujet relèvent pour la plupart de publications à vocation documentaire[1] ou touristico-patrimoniale[2]. L’inventaire patrimonial réalisé par la Région[3] comporte des informations utiles pour certains ateliers, mais il souffre d’un état d’achèvement incomplet, en plus de l’absence de documentation de la vie artistique qui s’y tenait et de leurs éventuelles transformations ultérieures. Sur le plan scientifique enfin, les études pionnières réalisées par deux des organisatrices de la journée ont posé des jalons qui permettent aujourd’hui d’élargir les réflexions et d’envisager de nouvelles approches à l’étude des ateliers d’artistes en Belgique. La thèse de Linda Van Santvoort[4] (UGent) recensait et documentait quelque nonante ateliers du XIXe siècle à Bruxelles, dans une perspective d’inventaire et de sauvegarde patrimoniale. Celle de Tatiana Debroux[5] (ULB) retraçait la géographie des lieux de résidence et de création des plasticiens bruxellois, mise en parallèle avec les dynamiques urbaines historiques et contemporaines.

Cette première journée d’études intitulée « Ouvrir l’atelier » est organisée conjointement par des chercheuses de l’Universiteit Gent et de l’Université libre de Bruxelles, qui ont fait des ateliers un de leurs objets de recherche et d’enseignement en histoire de l’art, en architecture, en littérature et en géographie.

La journée abordera dans leur complexité les liens tissés entre les artistes, leurs pratiques et leurs espaces de travail, et l’inscription de ceux-ci dans leur environnement, à travers le prisme des ateliers en Belgique. En adoptant un regard historicisé – un siècle durant lequel le statut des artistes n’a cessé d’évoluer – nous souhaitons poser la question de la construction matérielle et symbolique, et de l’occupation de lieux pensés comme ateliers ou redéfinis comme tels, et de leur mode d’intégration dans la ville.

La perspective pluridisciplinaire des interventions proposées par les intervenants nourrira une réflexion exploratoire sur la diversité, les modèles, les permanences et les transformations des ateliers en Belgique. Grâce à la contribution de Rachel Esner (Universiteit van Amsterdam), nous ouvrirons également l’objet « atelier » à d’autres approches et d’autres territoires dans le but d’enrichir nos perspectives et de nourrir de futures collaborations.

Programme

  • 09h15 Introduction : L'atelier, l'artiste et la ville, Marjan Sterckx (UGent) & Tatiana Debroux (ULB)
  • 09h30 Espaces d’artistes. L’inscription matérielle et symbolique des ateliers d’artistes à Bruxelles, Laurence Brogniez & Tatiana Debroux (ULB)
  • 10h00 Reconstituer l’atelier d’Emile Fabry (architecte : Emile Lambot) Olivia Heck (ULB)

10h30 - Pause

  • 11h00 Van schilder tot verzamelaar, de atelierwoning van André Hennebicq (1834-1904) Bart Nuytinck (UGent)
  • 11h30 Rue de l’Abbaye. Le voisinage artistique de la villa d’Anna Boch, Laurence Brogniez & Tatiana Debroux (ULB)
  • 12h00 Architectenwoningen en ateliers in Brussel : het visitekaartje bij uitstek, Linsy Raaffels (VUB)

12h30 – Lunch

  • 13h30 Les espaces de travail des architectes bruxellois de Paul Hankar à Louis Herman De Koninck. Représentations et expérimentations. Judith le Maire, Wouter Van Acker & Maurizio Cohen (ULB)
  • 14h00 L'atelier de sculpteur : une approche typologique Linda Van Santvoort & Marjan Sterckx (UGent)
  • 14h30 Het beeldhouwatelier van Jules Lagae (1862-1931). Een bouwgeschiedenis op het ritme van zijn succes. Frederic Tinck (UGent)

15h00 – Pause

  • 15h30 Une colonie d’artistes à Anvers, Linda Van Santvoort (UGent)
  • 16h00 Mediating the Studio. Modes and Models of Representation, Rachel Esner, Keynote Speaker (Universiteit van Amsterdam)
  • 16h45 Conclusion : Pour une approche interdisciplinaire de l’atelier d’artisteLinda Van Santvoort (UGent) & Laurence Brogniez (ULB)

17h00 – Fin de la journée

Références

[1] Brys-Schatan G., Ateliers d'artistes, photographies de Christian Carez, Bruxelles, Racine, 2006.

[2] Les Nouvelles du Patrimoine, Dossier « Maisons et ateliers d’artistes », n°130, 2011.

[3] http://www.irismonument.be/

[4] Van Santvoort L., Het 19de-eeuwse kunstenaarsatelier in Brussel, thèse de doctorat, section Histoire de l'Art et Archéologie,  VUB, Bruxelles, 1996.

[5] Debroux T., Des artistes en ville. Géographie rétrospective des plasticiens à Bruxelles (1833-2008), thèse de doctorat en sciences géographiques, ULB, Bruxelles, 2012.

Lieux

  • Maison des Arts - Avenue Jeanne, 56
    Bruxelles, Belgique (1050)

Dates

  • vendredi 24 mars 2017

Mots-clés

  • atelier d'artiste

Contacts

  • Tatiana Debroux
    courriel : tdebroux [at] ulb [dot] ac [dot] be

URLS de référence

Source de l'information

  • Tatiana Debroux
    courriel : tdebroux [at] ulb [dot] ac [dot] be

Pour citer cette annonce

« Ouvrir l’atelier », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 07 mars 2017, http://calenda.org/397973