AccueilLes populismes, une histoire culturelle et politique (XIXe-XXe siècles)

Les populismes, une histoire culturelle et politique (XIXe-XXe siècles)

Populisms, a cultural and political history (19th-20th century)

*  *  *

Publié le mercredi 15 mars 2017 par João Fernandes

Résumé

Un nouveau spectre rôde sur le monde occidental et « populisme » est son nom. Nouveau ? Pas exactement. Les formes actuelles de démocratie plébiscitaire sont pour partie les héritières d'une histoire longue qu'il convient de rappeler. Définies par un ensemble de traits communs (lien direct entre le dirigeant et le peuple par-dessus institutions et corps intermédiaires, importance du charisme et de l'homme providentiel, clivage entre « eux » et « nous », anti-élitisme et politique du ressentiment, refus du pluralisme, vision d'un corps social homogène et redéfinition du contrat social en termes identitaires), ces formes politiques bousculent les démocraties représentatives et sont souvent perçues comme des menaces pour l'État de droit.

Annonce

Présentation et argumentaire

L'association pour le développement de l'histoire culturelle (AHDC) organise le vendredi 31 mars  à la Maison de l'Amérique latine un après-midi d'études sur le thème de l'histoire politique et culturelle du populisme, en collaboration avec l'Institut des Hautes études d'Amérique latine (IHEAL).

Nous entendrons d'abord trois communications (de Pascal Ory sur les origines et avatars du populisme, Olivier Compagnon sur les populismes d'Amérique latine et Paula Diehl sur le lien entre populisme et médias) puis les intervenants se joindront à la table ronde animée par Jean-Yves Mollier et réunissant Jeanyves Guérin et Sandra Laugier.

Un nouveau spectre rôde sur le monde occidental et "populisme" est son nom. Nouveau? Pas exactement. Les formes actuelles de démocratie plébiscitaire sont pour partie les héritières d'une histoire longue qu'il convient de rappeler. Définies par un ensemble de traits communs (lien direct entre le dirigeant et le peuple par dessus institutions et corps intermédiaires, importance du charisme et de l'homme providentiel, clivage entre "eux" et "nous", anti-élitisme et politique du ressentiment, refus du pluralisme, vision d'un corps social homogène et redéfinition du contrat social en termes identitaires), ces formes politiques bousculent les démocraties représentatives et sont souvent perçues comme des menaces pour l'Etat de droit.

De quelle histoire les populismes new look héritent-ils? Quels visages prennent-ils dans différents contextes? La comparaison dans le temps et l'espace est indispensable et servira de fil directeur à l'après-midi organisé par l'Association pour le développement culturel.

Organisé par l’Association pour le Développement de l’Histoire Culturelle (ADHC) en collaboration avec l’Institut des Hautes Etudes de l’Amérique latine (IHEAL)

Programme

Vendredi 31 mars 2017

14h-18h, Maison de l’Amérique latine, 217 boulevard Saint Germain 75007 Paris

  • 14h : Pascal Ory (PR Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, président de l’ADHC), « Une hypothèse historique sur les origines et les avatars du populisme »

Pascal Ory est professeur d’histoire contemporaine à la Sorbonne (Paris 1). Il a publié en 2016 Ce que dit Charlie. Treize leçons d’histoire (Gallimard) et publiera cette année Vox Populi. Populisme, radicalité, catastrophe (Gallimard).

  • 14h30 : Olivier Compagnon (PR Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle), « Le populisme en son terreau latino-américain »

Olivier Compagnon a récemment codirigé, avec Diogo Cunha, Les intellectuels et le politique au Brésil. XIXe-XXe siècles (Limoges, Lambert-Lucas, 2016).

  • 15h : Paula Diehl (Université de Bielefeld/ Professeur invité à l’EHESS) : « Populisme de droite et médias de masse »

Paula DIEHL a notamment écrit Das Symbolische, das Imaginäre und die Demokratie : eine Theorie politischer Repräsentation (Baden-Baden, Nomos, 2015). 

16h : Table ronde : Réflexions pluridisciplinaires sur le populisme d’hier à aujourd’hui

Modération : Jean-Yves Mollier (Université Versailles Saint-Quentin en Yvelines)

Jean-Yves MOLLIER, cofondateur et ancien directeur du Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines (1998-2005),  notamment publié Édition, presse et pouvoir en France au XX e siècle (Fayard, 2008), Une autre histoire de l’édition française (La fabrique éditions, 2015).

  • Jeanyves Guérin (PR émérite, Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle)

Jeanyves GUÉRIN, spécialiste d’Audiberti et de Camus,  a publié plusieurs ouvrages sur les rapports entre littérature et société dont en 2016 : Les listes noires de 1944. Pour une histoire littéraire de l’Occupation (Presses de la Sorbonne Nouvelle)

  • Sandra Laugier (PR Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Sandra LAUGIER, Spécialiste de philosophie du langage ordinaire (Wittgenstein), a développé le concept d'ordinaire en éthique (éthique du care), cultures populaires, et particulièrement ces dernières années dans le domaine politique : désobéissance et démocratie radicale. Parmi les ouvrages récents, Le principe démocratie (La Découverte, 2014), Etica e Politica l’ordinario (LED, 2015).

17h : Pot de clôture 

Contact et informations : Evelyne Cohen, secrétaire de l’ADHC : evelyne.cohen@wanadoo.fr

Lieux

  • Maison de l'Amérique latine - 217 boulevard Saint-Germain
    Paris, France (75007)

Dates

  • vendredi 31 mars 2017

Mots-clés

  • populisme, histoire, culture, politique

Contacts

  • Evelyne Cohen
    courriel : evelyne [dot] cohen [at] wanadoo [dot] fr
  • Laurent Martin
    courriel : laurent [dot] martin [at] sorbonne-nouvelle [dot] fr

Source de l'information

  • Laurent Martin
    courriel : laurent [dot] martin [at] sorbonne-nouvelle [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les populismes, une histoire culturelle et politique (XIXe-XXe siècles) », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 15 mars 2017, http://calenda.org/398893