Página inicialLes passés dans le présent

Les passés dans le présent

Pasts in the present - call for 2017 projects

Appel à projets 2017 du labex

*  *  *

Publicado Sexta, 17 de Março de 2017 por Anastasia Giardinelli

Resumo

Début 2017, le labex Les passés dans le présent est entré dans la troisième période de son programme, celui de la finalisation. Dans le même temps, il prépare une quatrième étape, celui de sa transformation après 2019. Pour ce faire, il œuvre à la consolidation de ses dynamiques collaboratives et de ses thématiques de recherche ainsi qu’à une articulation croissante de celles-ci avec les formations de l’université Paris Nanterre et de l’université Paris-Lumières. 

Anúncio

Présentation

Le labex Les passés dans le présent : histoire, patrimoine, mémoire est un projet de recherche collectif de long terme centré sur la présence du passé dans la société contemporaine.

Portant sur les représentations du passé et sur les médiations de l’histoire, son programme  scientifique est conçu en deux grands chantiers étroitement interdépendants.

Le premier, « Relations au passé : représentations et évaluations », se propose de conduire une analyse globale des représentations du passé à toutes les époques (de la Préhistoire au temps présent). Il s’attache aussi à comprendre les appropriations sociales du passé en amont et en aval des politiques patrimoniales, des actions mémorielles, des dispositifs documentaires d’accès aux sources.

Le second, “Connaissance active du passé : pratiques et outils de transmission”, s’appuie sur des fonds documentaires, des collections, des archives conservés par les différents partenaires du labex. Il vise la mise à disposition et la large diffusion de nouveaux corpus numériques se rapportant à des époques variées, et qui, pour certains, contribuent à l’histoire des disciplines (ethnologie et ethnomusicologie, histoire de l’art, histoire des textes).

Les Humanités numériques, avec les questions de modélisation, de référentiels, d’usages, de culture numérique qu’elles déclinent sont transversales à ces deux approches.

Les recherches se déclinent en quatre thèmes, décrits dans les « Priorités thématiques de l’appel ».

Il implique les partenaires suivants sur le campus de l’Université Paris  Nanterre :

  • la Maison Archéologie et Ethnologie, René-Ginouvès (MAE), USR 3225 ;
  • le laboratoire Archéologies et Sciences de l’Antiquité (ArScAn), UMR 7041 ;
  • le laboratoire Préhistoire et Technologie, UMR 7055 ;
  • le Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative (LESC), UMR 7186 ;
  • le laboratoire Institut des Sciences sociales du Politique (ISP), UMR 7220 ;
  • le laboratoire Modèles, Dynamiques et Corpus (Modyco), UMR 7114 ;
  • l’équipe de recherche Histoire des Arts et Représentations (HAR) EA 4414
  • la Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine (BDIC)

Ainsi que 3 institutions patrimoniales :

  • la Bibliothèque nationale de France (BnF) ;
  • le musée d’Archéologie nationale (MAN), à Saint-Germain-en-Laye ;
  • le musée du quai Branly-Jacques Chirac (MQB-JC).

L’Université Paris  Nanterre en est l’établissement coordinateur. Le labex Les passés dans le présent est inscrit à ce titre dans l’université Paris-Lumières.

D’autres unités de recherche, établissements culturels et organismes à but non lucratif sont associés au labex, notamment le laboratoire Architecture, Ville, Urbanisme, Environnement (LAVUE, UMR 7218), l’équipe de recherche Sociologie, Philosophie et anthropologie politique (SOPHIAPOL, EA 3932), l’équipe de recherche Centre des sciences des littératures de langue française (CSLF, EA 1586), le musée du Louvre, les Archives nationales, l’association Génériques.

Début 2017, le labex Les passés dans le présent est entré dans la troisième période de son programme, celui de la finalisation. Dans le même temps, il prépare une quatrième étape, celui de sa transformation après 2019. Pour ce faire, il œuvre à la consolidation de ses dynamiques collaboratives et de ses thématiques de recherche ainsi qu’à une articulation croissante de celles-ci avec les formations de l’université Paris Nanterre et de l’université Paris-Lumières.

Répondant à la logique de sédimentation du labex Les passés dans le présent, le présent appel à projets est destiné à intégrer des projets financièrement modestes permettant de :

  1. consolider les préfigurations et les partenariats interinstitutionnels sur un objet d’intérêt commun, susceptible de trouver également des financements complémentaires.
  2. soutenir la mise en place rapide de projets ayant un impact structurant sur la formation de niveau master et doctorat, y compris en vue de co-diplômes internationaux.

Axes thématiques

Le comité de pilotage du labex Les passés dans le présent souhaite mobiliser la communauté des chercheurs en sciences humaines et sociales et celle des professionnels du patrimoine sur quatre chantiers thématiques prioritaires, qui, à l’intersection entre histoire, patrimoine et mémoire, donnent lieu à des dynamiques interdisciplinaires et à des transversalités entre métiers de la recherche et métiers du patrimoine.

  • Représentations et usages du passé à toutes les époques (du plus ancien au plus contemporain) : historiographies, histoire des représentations à différentes époques, migration des œuvres et des images, politiques de la mémoire, politiques du patrimoine, etc.);
  • Effets de la médiation du passé, abordés sous l’angle des appropriations sociales et culturelles des politiques mémorielles et patrimoniales, d’une part, des nouveaux usages numériques des sources pour l’histoire, d’autre part (devenir du patrimoine numérisé en ligne, pratiques des réseaux sociaux, etc.) ;
  • Histoire, patrimoine, mémoire : nouvelles sources, nouvelles pratiques (nouveaux déposants d’archives, collectes pour l’histoire orale, dynamiques de recherche-action, etc.).
  • Histoire, patrimoine, mémoire : nouveaux accès numériques, nouvelles mises en perspective (histoire des sciences, épistémologie, fabrique des savoirs ; sources pour l’histoire et Web de données ; impact de l’accès numérique aux sources pour l’histoire sur la construction des savoirs ; processus de patrimonialisation en contexte numérique, etc.)

Une attention particulière sera portée aux propositions qui tendent à l’interdisciplinarité, celles qui proposent une transversalité entre les métiers, entre les pratiques, celles qui développent une recherche transnationale allant au-delà du comparatif, ainsi que celles qui réfléchissent aux enjeux territoriaux locaux des problématiques.

Éligibilité

 Sont éligibles au présent appel à projets :

  • des équipes de recherche et institutions patrimoniales membres du labex Les passés dans le présent, à condition qu’elles associent au minimum un autre partenaire du labex Les passés dans le présent;
  • des équipes de recherche et institutions patrimoniales de l’université Paris-Lumières, à condition qu’elles associent au moins deux partenaires du labex Les passés dans le présent.
  1. Sont attendus des projets permettant de consolider les préfigurations et les partenariats inter-institutionnels sur un objet d’intérêt commun, susceptibles de trouver également des financements complémentaires, et des projets visant à la mise en place rapide d’initiatives ayant un impact structurant sur la formation de niveau master et doctorat, y compris en vue de co-diplômes internationaux
  2. Toute proposition doit impliquer au moins un laboratoire de recherche.
  3. D’autres organismes partenaires (équipes de recherche, institutions patrimoniales, associations) peuvent être associés.
  4. L’association effective d’une institution patrimoniale, d’un site historique, d’un centre d’interprétation, d’une association ou d’un réseau d’associations œuvrant dans le domaine de l’histoire, et/ou de la mémoire, et/ou du patrimoine est souhaitée.
  5. Toute proposition doit obligatoirement s’inscrire dans les 4 chantiers thématiques énoncés ci-dessus.

Les projets intégrant le programme scientifique du labex Les passés dans le présent sont nécessairement collectifs et collaboratifs :

  • Tous les partenariats cités doivent être effectifs, décrits et justifiés ;
  • Un comité de projet, qui sera l’instance de conduite du programme, doit être constitué avec un représentant de chaque partenaire.
  • Toute proposition doit identifier clairement le responsable du projet (responsable scientifique et administratif), le cas échéant un co-responsable.
  • Les porteurs de projet sont invités à porter une grande attention aux aspects de diffusion des connaissances et de valorisation de la recherche.
  • Les projets, d’une durée maximum de 2 ans, devront nécessairement commencer au plus tôt le 1er juin 2017, au plus tard le 1er septembre 2017, et se terminer au plus tard le 30 juin 2019.
  • Les projets déjà financés dans le cadre d’une ANR ne sont pas recevables.

Modalités de soumission

Composition du dossier : 

  1. La « fiche projet » dûment remplie.
  2. Les curriculum vitae des responsables et coresponsables du projet (1 recto-verso maximum)
  3. La liste des publications des responsables et coresponsables du projet (1 recto maximum) ;
  4. Le budget (format excel) dûment renseigné, selon le modèle fourni.
  5. Une lettre d’intention des partenaires impliqués dans le projet, précisant la nature de leur contribution (intellectuelle et scientifique, financière). Aucun partenariat ne sera pris en compte en l’absence de lettre d’intention.

Un premier appel, d’une dotation de 120 000€, est lancé en ce début d’année 2017. Si les conditions financières sont réunies, un deuxième suivra à l’été 2017. Le montant maximum alloué à chaque projet est de 20 000€.

Date limite de dépôt de projet :

vendredi 7 avril 2017

Les dossiers déposés doivent contenir 3 fichiers :

  • la fiche projet seule, en format word ;
  • le budget seul, en format excel ;
  • l’ensemble des pièces requises, fiche projet comprise, en un seul PDF.

L’envoi des dossiers par voie électronique est obligatoire. Ils doivent être postés en utilisant dropbox  et en partageant votre dossier avec le labex Les passés dans le présent via l’adresse : info.aap2017[at]passes-present[dot]eu.

Un accusé de réception électronique vous sera envoyé. Merci de bien vouloir nommer votre dossier de candidature selon l’exemple suivant : APPELPASP17-ACRONYME DU PROJET

Merci d’adresser obligatoirement la version papier de votre dossier à l’adresse suivante :

Labex Les passés dans le présent

Université Paris Nanterre

Bâtiment Max Weber (W) – Bureau 108

200 avenue de la République

92001 Nanterre Cedex

Comité scientifique

  • Anne Bationo-Tillon, chercheur en ergonomie chez Orange Labs
  • Pierre Bonin, Vice-Président à la Commission de la Recherche de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, professeur d’histoire du droit
  • Bénédicte Bucher, responsable du service de la recherche de l’IGN
  • Lou Burnard, consultant en TEI, TGIR Huma-Num
  • Catherine Chevillot, conservateur général du patrimoine, directrice du musée Rodin
  • Jacqueline Eidelman, ancienne responsable du département de la politique des publics, Direction générale des patrimoines, Ministère de la Culture et de la Communication
  • Gérald Grunberg, président du comité français Mémoire du Monde, UNESCO
  • Claire Hanen, professeur d’informatique à l’université Paris Nanterre, rattachée au LIP6 (UPMC, Sorbonne universités) pour la recherche. Vice-présidente chargée des questions numériques, Université Paris-Lumières
  • Marien van der Heijden, membre de l’Institut international d’histoire sociale (IISH), à Amsterdam
  • Paolo Jedlowski, professeur de sociologie à la faculté de Sciences politiques de l’Université de la Calabre, Cosenza
  • Philippe Joutard, historien, ancien recteur et professeur des universités émérite
  • Marc-Antoine Kaeser, directeur du Laténium, Parc et musée d’archéologie de Neuchâtel (Suisse)
  • Sandra Laugier, professeure des universités, membre senior de l’IUF, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Christel Müller, professeur des universités (histoire grecque), présidente du Collège des écoles doctorales de l’Université Paris Nanterre (UPN)
  • Pierre Lanapats, directeur-adjoint de la culture, de l’enseignement, de la recherche et du réseau au Ministère des Affaires étrangères et du Développement international
  • Rosine Lheureux, archiviste paléographe, conservateur en chef du patrimoine, Archives nationales
  • Pascal Liévaux, conservateur du patrimoine, Chef du département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique, Direction générale des patrimoines au Ministère de la Culture et de la Communication
  • Thierry Meyer, professeur des universités, Vice-Président de la commission scientifique de l’UPN
  • Laurent Romary, directeur de recherche à l’INRIA, France, et chercheur invité à l’université Humboldt de Berlin
  • Hervé Serry, Vice-Président adjoint de la commission recherche de l’université Paris 8, directeur de l’Umr CRESPPA
  • Michaël Werner, directeur de recherche CNRS, historien, directeur d’étude à l’EHESS
  • David Zeitlyn, professeur d’anthropologie sociale à l’Université d’Oxford
  • Henri Zerner, professeur émérite d’histoire de l’art et d’architecture, université d’Harvard

Informations complémentaires et questions

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter :

Isabelle Sidera, Responsable scientifique et technique

Ghislaine Glasson Deschaumes, Chef de Projet

info.aap2017[at]passes-present[dot]eu

Locais

  • Université Paris Nanterre - Bâtiment W - Bureau 108 - 200 avenue de la République
    Nanterre, França (92001 CEDEX)

Datas

  • Sexta, 07 de Abril de 2017

Palavras-chave

  • histoire, patrimoine, mémoire, labex, appel à projets,

Contactos

  • Isabelle Sidera
    courriel : info [dot] aap2017 [at] passes-present [dot] eu
  • Ghislaine Glasson Deschaumes
    courriel : info [dot] aap2017 [at] passes-present [dot] eu

Fonte da informação

  • hélène de foucaud
    courriel : hdefouca [at] u-paris10 [dot] fr

Para citar este anúncio

« Les passés dans le présent », Contratação, Calenda, Publicado Sexta, 17 de Março de 2017, http://calenda.org/399105