AccueilTélévisions et nations européennes

Télévisions et nations européennes

European television and nations

Allers et retours entre centres et périphéries, 1950-1980

Between centers and peripheries, 1950-1980

*  *  *

Publié le mardi 21 mars 2017 par João Fernandes

Résumé

Depuis la fin des années 2000, les recherches en histoire de la télévision ont mis en évidence des réalités diverses selon les pays. Loin de se résumer au développement des télévisions-phares (britannique, allemande ou française), le paysage télévisuel européen semble s’être configuré selon diverses lignes de partage : aux démarcations classiques (division Est-Ouest, dichotomie service public-modèle commercial), se sont jointes des balises nouvelles (Nord vs Sud ; systèmes démocratiques et autoritaires). C’est justement afin d’évaluer la pertinence de ces taxinomies et de rendre compte des différentes dynamiques ainsi créées que notre colloque vise à explorer l’histoire, moins connue, des télévisions désignées ici comme périphériques par rapport aux modèles télévisuels préexistants (dans la continuité de la théorie de l’économie-monde de Wallerstein, 1974).

Annonce

CEREFREA Villa Noël et La Faculté de Journalisme et des Sciences de la Communication de l’Université de Bucarest organisent, dans le cadre du projet trilatéral Belgique (francophone)-Bulgarie-Roumanie « Télévisions et nations en semi-périphérie européenne : comment constituer une identité nationale par la télévision (1958-1980) » AUF-06/2016, le colloque international Télévisions et nations européennes : allers et retours entre centres et périphéries, 1950-1980, 9-10 novembre 2017, à Bucarest

Argumentaire

Depuis la fin des années 2000, les recherches en histoire de la télévision ont mis en évidence des réalités diverses selon les pays (Bignell & Fickers, 2008, voir aussi les Socialist Television Studies). Loin de se résumer au développement des télévisions-phares (britannique, allemande ou française), le paysage télévisuel européen semble s’être configuré selon diverses lignes de partage : aux démarcations classiques (division Est-Ouest, dichotomie service public-modèle commercial), se sont jointes des balises nouvelles (Nord vs Sud selon Bourdon, 2011 ; systèmes démocratiques et autoritaires selon Goddard, 2013).

C’est justement afin d’évaluer la pertinence de ces taxinomies et de rendre compte des différentes dynamiques ainsi créées que notre colloque vise à explorer l’histoire, moins connue, des télévisions désignées ici comme périphériques par rapport aux modèles télévisuels préexistants (dans la continuité de la théorie de l’économie-monde de Wallerstein, 1974). Concrètement, il s’agira d’explorer les rapports d’attraction, d’imitation et de diffusion des pratiques et des contenus entre petits écrans définis, selon les cas, comme centraux et/ou périphériques. Une attention particulière sera accordée aux périodes d’émergence et de développement des institutions télévisuelles et aux rapports établis ou présumés entre opérateurs télévisuels et construction nationale.

Axes thématiques

Les contributions attendues pourront analyser les logiques d’influence, de convergence ou d’opposition entre télévisions européennes selon différents axes :

  •  les techniques télévisuelles (introduction de la couleur, modes de transmission et d’enregistrement, etc.) ;
  •  l’organisation institutionnelle (règlementation des rapports entre pouvoirs politiques et télévisions publiques, recrutement des cadres, etc.) ;
  •  la formation ou les pratiques des professionnels de la télévision ;
  •  la conception des grilles de programmes ;
  •  la circulation et l’adaptation éventuelle des formats d’émissions (de fiction ou de non-fiction) ;
  •  la diffusion des contenus nationaux ou internationaux ;
  •  la réception des programmes par des publics frontaliers.

Les communications pourront également porter sur des options méthodologiques ou sur la problématique de l’accès aux archives télévisuelles, dans la mesure où ces questions constituent le fondement des recherches à venir.

Conférenciers

  • Pr Jérôme Bourdon, Université de Tel Aviv
  • Géraldine Poels, responsable de la valorisation scientifique de l’INA, Paris

Modalités pratiques d'envoi des propositions

Les résumés des contributions, d’une longueur de maximum 250 mots, devront être envoyés en français ou anglais aux adresses suivantes : anne.roekens@unamur.be, romina.surugiu@fjsc.ro, amatei25@yahoo.com,

avant le 10 avril 2017.

Les langues des présentations seront le français et l’anglais.

Frais de participation : 50 euros.

Comité scientifique

  • Anne Roekens, professeur au département d’histoire, Université de Namur.
  • Jérôme Bourdon, professeur au département de communication, Université de Tel Aviv
  • Romina Surugiu, maître de conférences, faculté de journalisme et sciences de la communication, Université de Bucarest
  • Alexandru Matei, chargé de recherche, Centre régional francophone de recherches avancées en sciences sociales, Bucarest
  • Vyara Angelova, maître de conférences, faculté de journalisme de la communication de masse, Université Saint-Clément d’Ohrid, Sofia

Catégories

  • Europe (Catégorie principale)

Lieux

  • Bucarest, Roumanie

Dates

  • lundi 10 avril 2017

Mots-clés

  • television, nation, history

Contacts

  • Anne Roekens
    courriel : anne [dot] roekens [at] unamur [dot] be

Source de l'information

  • Anne Roekens
    courriel : anne [dot] roekens [at] unamur [dot] be

Pour citer cette annonce

« Télévisions et nations européennes », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 21 mars 2017, http://calenda.org/399221