AccueilL'agir en condition hyperconnectée

L'agir en condition hyperconnectée

Acting in hyperconnected conditions - art and images at work

Art et images à l'œuvre

*  *  *

Publié le mercredi 22 mars 2017 par Anastasia Giardinelli

Résumé

Par l’intermédiaire de l’art et des images, le colloque propose d’interroger les formes de l’agir en condition hyperconnectée. Qu’elles prennent place dans l’espace urbain, dans le cyberespace ou à la jonction des deux, nombreuses sont les pratiques artistiques qui mettent en jeu les transformations induites par la connexion sur notre (in)capacité d’agir, individuelle et collective. Les études portant sur les cultures visuelles et matérielles propres à cette condition hyperconnectée actuelle apportent également un éclairage nécessaire à ces questions qui concernent notre rapport avec l’espace public sous toutes ses formes. 

Annonce

Argumentaire

Réseaux sociaux, internet des objets, ville intelligente, la connexion internet est dorénavant tissée à même une grande part de notre expérience quotidienne. La connexion nous accompagne presque partout et pratiquement en tout temps. Elle est médiatisée par des appareils et des dispositifs dont le propre est de nous mettre en réseau avec d’autres individus, de nous offrir une expérience augmentée des lieux que nous visitons, de faciliter notre accès à une incommensurable quantité d’informations. Ce constat impose une réflexion sur les différentes possibilités, et impossibilités, d’action soutenues par cette multiplication et cette spatialisation des points de connexion.

C’est par l’intermédiaire de l’art et des images que le colloque propose d’interroger les formes de l’agir dans cette condition hyperconnectée. Qu’elles prennent place dans l’espace urbain, dans le cyberespace ou à la jonction des deux, nombreuses sont les pratiques artistiques qui mettent en jeu les transformations induites par la connexion sur notre (in)capacité d’agir, individuelle et collective. Les études portant sur les cultures visuelles et matérielles propres à cette condition hyperconnectée actuelle apportent également un éclairage nécessaire à ces questions qui concernent notre rapport avec l’espace public sous toutes ses formes.

Aborder la connexion en lien avec la notion d’agir permet de mettre l’accent sur son potentiel de transformation. Elle s’inscrit alors dans des processus dynamiques de mise en branle, d’activation et de déclenchement. Tout autant que les individus, les œuvres, les images, les sites et les objets peuvent agir et interagir. Ils peuvent aussi susciter le débat ou activer une série d’effets. En nous attardant sur la mise à l’œuvre de l’art et des images, nous souhaitons réexaminer les notions de participation, d’interactivité, d’interconnectivité, ainsi que les imaginaires de l’émancipation qui y sont associés. Comment l’omniprésence de la connexion dans la quasi-totalité des sphères de nos vies façonne-t-elle nos activités courantes et notre rapport à l’art et à la culture?

En somme, le colloque vise à approfondir notre compréhension des effets, des potentialités et des limites de la condition hyperconnectée grâce à la façon dont elle se manifeste ou s’active en art, en images et dans leur analyse depuis une quinzaine d’années.

Axes thématiques proposés

À titre indicatif (et non restrictif), les propositions pourront s’inscrire dans les axes et les questions de recherche suivants :

  1. Espace(s) et mobilité Comment les téléphones intelligents, tablettes et drones, ou les dispositifs de technologie portable sont-ils utilisés afin de modifier notre rapport à l’espace et aux lieux? Comment ces dispositifs et leurs effets sont-ils abordés en art? Comment agissent-ils sur la culture visuelle? Comment s’activent les réciprocités entre espace physique et cyberespace? Quelles possibilités artistiques et visuelles sont ouvertes par la géolocalisation, la réalité augmentée, ou encore l’agrégation de données?
  2. Collectivité connectée Comment se transforment les catégories de public, de spectateur et de citoyen dans un monde hyperconnecté? Quelles formes d’engagement politique la connexion soutient-elle? Comment l’art et les images agissent-ils dans cet engagement? Quels sont les apports des approches féministes, queer et postcoloniales dans la réflexion artistique portant sur l’action dans l’espace public en ligne et hors ligne? Quelles stratégies de détournement, d’appropriation et de désactivation des dispositifs de la connexion certains collectifs mettent-ils en place?

Les communications, d’une durée de 20 minutes, pourront se faire en français ou en anglais.

Le comité invite les artistes tout comme les chercheurs, doctorants et professeurs à soumettre une proposition de communication.

Modalités de soumission

  • Les propositions doivent présenter les éléments suivants : un résumé de la communication d’environ 300 mots, une brève bibliographie, une biographie d’environ 150 mots.
  • Date limite pour soumettre une proposition :

    24 avril 2017

  • Les propositions, rédigées en français ou en anglais, doivent être transmise à l’adresse colloquelagir@gmail.com.
  • Les avis du comité de sélection seront transmis aux auteurs à la fin du mois de mai 2017. 
  • Le colloque se tiendra le vendredi 3 novembre 2017 dans les locaux du centre d’artistes Studio XX à Montréal.

Comité organisateur

  • Christelle Proulx, Université de Montréal
  • Josianne Poirier, Université de Montréal
  • Jake Moore, Université McGill

Comité scientifique

  • Christine Ross, Université McGill, Montréal
  • Suzanne Paquet, Université de Montréal
  • Christelle Proulx, Université de Montréal
  • Josianne Poirier, Université de Montréal
  • Jake Moore, Université McGill
  • Aude Weber-Houde, Université de Montréal et Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue

Lieux

  • Montréal, Canada

Dates

  • lundi 24 avril 2017

Mots-clés

  • connexion, connectivité, arts, histoire de l'art, réseaux, agir, action, inaction, réseaux sociaux, internet des objets, ville intelligente, culture visuelle, culture matérielle, interactivité, technologie portable, cyberespace, espace public, géolo

Contacts

  • Josianne Poirier
    courriel : colloquelagir [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Josianne Poirier
    courriel : colloquelagir [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« L'agir en condition hyperconnectée », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 22 mars 2017, http://calenda.org/399710