AccueilUn signe d'ouverture

Un signe d'ouverture

A sign of openness - dialogue around the life and work of Umberto Eco

Dialogue autour de l'œuvre et la vie d'Umberto Eco

*  *  *

Publié le vendredi 24 mars 2017 par Céline Guilleux

Résumé

Un colloque du CRPMS (Centre de recherche psychanalyse, médecine et société) consacré à l'œuvre et à la vie d'Umberto Eco, fait appel à tous les collègues dont le domaine à pu profiter des apports de ce penseur aux multiples facettes afin d'ouvrir autour de son œuvre (et de l'histoire de sa vie) un travail décloisonné, placé sous le signe du dialogue interdisciplinaire.

Annonce

Date

14 octobre 2017

Argumentaire 

Rares sont les œuvres et les personnalités à ce point marquées par l'ouverture : Tour à tour (et toujours un peu tout à la fois) médiéviste, historien de l'oeuvre, sémioticien, linguiste et romancier, le savoir encyclopédique d'Eco et sa capacité, mille fois démontrée, à passer allègrement d'un domaine à l'autre aura sensiblement frappé l'esprit de ses comporains.

Aujourd'hui, du fait de cette ouverture et contrairement à ce qu'il est traditionnel d'attendre de ces affaires là, son héritage intellectuel s'offre non pas comme une occasion de discorde mais bien au contraire, nous invite à un travail commun, décloisonné, entre les diverses disciplines qui ont, chacune à un certain point, pu profiter de ses lumières.

En mettant l'accent de cette journée sur la question du Signe, c'est notamment à la reprise d'un échange entre linguistes et psychanalystes que l'on se trouve conviés, perpétuant en cela le dialogue qu'ont entretenu (sans vraiment le documenter) le jeune Eco et le « dernier » Lacan. Une relation que le « gentil italien »1 (pour reprendre les termes de l'analyste) qualifiait sans reserve d' « histoire d'amour », soit une formule qui laisse peu de doute sur l'évidence du transfert.

Enfants cachés (à eux même) de cette « aventure adultérine »2 (les mots sont d'Eco), nous profiterons donc de cette réunion (ouverte à tous) pour recomposer la fraternité qui, depuis son origine freudienne, lie la psychanalyse à ses sœurs des sciences humaines et sociales.

Références

1J. Lacan (1972), … ou pire, Livre XIX du Séminaire (1971-1972), Paris, Seuil, 2011, p. 222-223.

2U. Eco (1992), « Histoire d'amour », in L'âne n°50, avril-juin, 1992, Paris, p.13.     

Modalités de soumission

Il vous sera demandé d'envoyer un bref argumentaire (1 page max.), faisant état de votre proposition d'intervention et témoignant du dialogue qu'entretient votre discipline avec tout ou partie de l'oeuvre d'Umberto Eco. Seront privilégiées les interventions favorisant la tenue d'échangesplacés sous le signe de l'interdisciplinarité.

Merci de bien faire apparaitre vos fonctions et appartenances institutionnelles ainsi que vos coordonnées personnelles.

A envoyer à l'adresse unsignedouverture@gmail.com 

avant le 23 avril 2017.

Après étude par le comité d'organisation, une réponse vous sera donnée à la fin du mois de mai.

Pour tout complément d'information vous pouvez adresser vos messages à l'adresse ci-dessus. 

Comité de sélection et d'organisation

  • Alain Vanier, Professeur, CRPMS, Univ. Paris Diderot- Paris 7, Sorbonne Paris Cité.
  • Markos Zafiropoulos, Directeur de recherche CNRS, Chercheur associé CRPMS, Univ. Paris Diderot- Paris 7, Sorbonne Paris Cité.
  • Kévin Poezevara, Docteur de recherche en psychopathologie et psychanalyse, ATER Ufr d'études psychanalytiques, CRPMS, Univ. Paris Diderot- Paris 7, Sorbonne Paris Cité.

Lieux

  • Paris, France (75)

Dates

  • samedi 14 octobre 2017

Mots-clés

  • Umberto Eco, signe, interdisciplinaire, psychanalyse, sémiologie

Contacts

  • Kévin Poezevara
    courriel : unsignedouverture [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Kévin Poezevara
    courriel : unsignedouverture [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Un signe d'ouverture », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 24 mars 2017, http://calenda.org/399760