AccueilPratiques artistiques et tabous

Pratiques artistiques et tabous

Artistic practices and taboos

*  *  *

Publié le mercredi 29 mars 2017 par Céline Guilleux

Résumé

De par son origine et son histoire même, le terme tabou s’inscrit en premier lieu dans le large champ de l’anthropologie. Il se donne à comprendre comme une pratique sociale condensant à la fois interdit, impureté et sacré. Selon les usages et les moeurs, sa mise en œuvre se traduit le plus souvent par des injonctions réglementées proscrivant de toucher à la chose tabouée. Dans ce sens, l’exercice social du tabou peut peser non seulement sur la personne, son corps, ses gestes, sa parole mais peut également façonner, réglementer, déterminer son mode de vie, voire mettre fin à sa vie.Intégré dans les contes, illustré par des images, véhiculé par plusieurs médiums, le tabou se transmet d’une génération à une autre, assurant ainsi sa survie et sa faculté à réglementer les liens sociaux.

Annonce

Présentation

De par son origine et son histoire même, le terme tabou s’inscrit en premier lieu dans le large champ de l’anthropologie. Il se donne à comprendre comme une pratique sociale condensant à la fois interdit, impureté et sacré. Selon les usages et les moeurs, sa mise en œuvre se traduit le plus souvent par des injonctions réglementées proscrivant de toucher à la chose tabouée. Dans ce sens, l’exercice social du tabou peut peser non seulement sur la personne, son corps, ses gestes, sa parole mais peut également façonner, réglementer, déterminer son mode de vie, voire mettre fin à sa vie.Intégré dans les contes, illustré par des images, véhiculé par plusieurs médiums, le tabou se transmet d’une génération à une autre, assurant ainsi sa survie et sa faculté à réglementer les liens sociaux.

Programme

Vendredi 21 Avril 2017

  • 11h30: Arrivée à l’hôtel et logement
  • 12h30 : Déjeuner
  • 13h45 -14h00: Ouverture du colloque, Allocution du directeur de l’Institut Supérieur des Beaux-Arts de Tunis. Présentation du colloque par la responsable de l’Unité de recherche.
  • 14h00-15h00 : Conférence inaugurale:  Yves MICHAUD : Tabous et transgressions aujourd'hui : un défi pour les artistes.
  • Débat.

15h00-16h20: Première séance

Modérateur: Nadia JELASSI

  • 15h00-15h20: Sarra KOUBAGI (Université de Tunis): C’est quoi un tabou ? Une réflexion sur l’analyse foucauldienne des interdits.
  • 15h20-15h40: Moez SAFTA (Université de Tunis): Digressions sur l'art comme réconciliation avec l'inquiétante étrangeté.
  • 15h40-16h00: Emile GARCIA GUILLEN (Université libre de Bruxelles): L’art, le sacré et la puissance des images : trois affaires et un malentendu.
  • 16h00-16h20:Débat

16h20-16h40: Pause-café

16h40-18h30: Deuxième séance

Modérateur : Nizar MOUAKHAR

  • 16h40-17h00: Moufida GHODHBANE (Université de Carthage): Le tabou: frontières à affronter et à franchir.
  • 17h00-17h20: Martine LACAS (Ecole des Hautes études en Sciences Sociales): Le « rien » tabou de la représentation : du voile et de ses substituts en peinture.
  • 17h20-17h40: Houda FARTOUNA (Université de Tunis): « Coupable de normalisation » : le west-Eastern Divan Orchestra une alternative à contre-courant
  • 17h40-18h00: Moez KEFI (Université de Tunis): Le tabou : un outil de promotion atypique de la musique tunisienne contemporaine.
  • 18h00-18h30: Débat

19h30: dîner

Samedi 22 Avril 2017

8h10-10h00: Troisième séance

Modérateur : Habib BIDA

  • 8h10-8h30 : Mohamed GUIGA (Université de Tunis): Téton censuré et et sang validé.
  • 8h30-8h50: Badrouddine ABDOUNOUHOU (Université de La Réunion): Pratiques artistiques et tabous aux Comores : entre censure et autocensure.
  • 8h50-9h10: Nadia CHARFI (Université de Kairouan): Les enjeux de l’exhibitionnisme et du grotesque dans les peintures de Mohamed DRISSI.
  • 9h10-9h30: Besma HLEL (Université de Tunis): Printemps des arts et printemps arabe mis bout-à-bout, c’est tabou.
  • 9h30 -10h00: Débat

10h00-10h30: Pause-café

10h30-12h15: Quatrième séance

Modérateur: Mohamed GUIGA

  • 10h30-10h50: Aïcha FILALI (Université de Tunis): De l’usage du tabou comme pratique tendance dans l’art contemporain
  • 10h50-11h10: Frédérique LECERF (Université de Lorraine): Erotique de l’or dans l’art contemporain/ le bas matérialisme de l’or dans l’art contemporain.
  • 11h10-11h30: Mohamed REKIK (Université de Sfax): Corps et politique’ ; entre censure et démocratisation : le cas de Piotr Pavenski.
  • 11h30-11h50: Yosra ZAGHDENE (Université de Sfax): Entre déontologisme et tabous : la question animale dans l’art contemporain.
  • 11h50 -12h15: Débat.

12h30: Déjeuner.

14h00-16h00:Cinquième séance

Modérateur :Mohamed REKIK

  • 14h00-14h20: Habib BIDA (Université de Tunis): عندما ينفتح الماضي على الحاضر و ينغلق الحاضر تجاه الماضي
  • 14h20-14h40: Salwa EL AYDI (Université de Sfax): صورة الجنس  ونثريّة الجنساني في التصويرمن المكتوب الى  المرسوم
  • 14h40-15h00: Wissem GHARSALLAH (Université de Tunis):.الربيع العربي،  وتنامي المحرّمات في  زمن الانترنت   
  • 15h00-15h20: Najet DHAHBI (Université de Tunis): التلصص في الفنّ: الخطيئة الأكثر روعةً والأشدّ رعباً
  • 15h20 -16h00:Débat

16h00-16h20 :Pause café

16h20-18h00: Sixième séance

Modérateur: Aïcha FILALI

  • 16h20-16h40: Nada OUERGHI (Université de Tunis): Instrumentalisation de la nudité dans la publicité de sensibilisation en Tunisie : viralité, censure et controverse dans la campagne ‘warri’.
  • 16h40-17h00: Besma LOUKIL (Université de Tunis): Graffitti et expressions artistiques citoyennes dans l’espace public : les inégalités socio spatiales comme tabou.
  • 17h00-17h20: Hedi KHELIL (Université de Tunis): Le dessous des masques : vers une contre-histoire de l'"art nègre"d'après "Les statues meurent aussi" d'Alain Resnais.
  • 17h20-17h40: Imen MRAD (Université de Tunis): Les corps érotisés de Shurooq AMIN.
  • 17h40-18h00: Débat

19h30: dîner

Dimanche 23 Avril 2017

8h30-10h15: Septième séance

Modérateur : Besma HLEL

  • 8h30-8h50: Zinet BOUHAJEB (Université de Sfax): Quand l’abord du tabou se convertit en une voie vers la libération spirituelle : l’oeuvre de ‘ananet sahiha’…
  • 8h50-9h10: Sarra BEN ATTIA (Université de Tunis): Le tabou comme force imagée dans certaines pratiques artistiques arabes.
  • 9h10-9h30: Lynda ABDELLATIF (Université de Tunis): Tabous et humours : Le double jeu de l’artiste arabe contemporain.
  • 9h30-9h50: Asma GHILOUFI (Université de Sousse): Le buzz ou le débordement de l’oeuvre authentique.
  • 9h50-10h15: Débat.

10h15-10h50 : Pause-café

10h50-12h00: Huitième séance

Modérateur: Wissem GHARSALLAH

  • 10h50-11h10: Afef NAWALI (Université de Tunis): الجنسانية وعلاقتها بالهوية والمحظور
  • 11h10-11h30: Oumeima BEN SOLTANE (Université de Tunis): Nudité plastique: tabou?
  • 11h30-12h00: Débat et clôture du colloque.

12h30: Déjeuner

Inscription

Pour assister au colloque il est demandé aux personnes interessées de remplir et d'envoyer un bulletin de participation non-intervenant avant le 07 avril 2017.

Lieux

  • Hôtel Phenicia Hammamet - Avenue Moncef Bey 1
    Hammamet, Tunisie (8039)

Dates

  • vendredi 21 avril 2017
  • samedi 22 avril 2017
  • dimanche 23 avril 2017

Mots-clés

  • tabou

Contacts

  • Nadia Jelassi
    courriel : njelassi [at] yahoo [dot] fr
  • Emna Ghezaiel
    courriel : maftouha [dot] ed [dot] isbat [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Institut supérieur des beaux-arts de Tunis
    courriel : maftouha [dot] ed [dot] isbat [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Pratiques artistiques et tabous », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 29 mars 2017, http://calenda.org/400255