AccueilFéminisme : (en)jeux d'une théorie

Féminisme : (en)jeux d'une théorie

Feminism and issues of theory

*  *  *

Publié le jeudi 30 mars 2017 par João Fernandes

Résumé

Cet appel vise à rassembler les chercheurs d'horizons et de disciplines diverses autour de la thématique du féminisme et ses (en)jeux. Il s'agit de réflexions théoriques ou d'études de cas pour en faire un ouvrage collectif.

Annonce

Argumentaire

Né officiellement au 19ème siècle dans un climat de domination masculine, le mouvement féministe cherchait dans un premier temps à comprendre pourquoi et comment les femmes étaient victimes d’oppression dans leurs communautés. Avec le temps, il est devenu un mouvement de protestation contre les oppressions faites aux femmes et aussi de revendication des droits des femmes selon qu’il est influencé par différents courants de pensée. On a alors vu naître entre autres, les courants marxiste, libéral égalitaire, radical, écologique, féminisme noir, etc. Aujourd’hui, dans tous les secteurs où les hommes et les femmes se côtoient au quotidien (politique, monde du travail, économie, culture, etc.), ce mouvement tente de remettre en question les idéologies ou cultures patriarcales dominantes, voire de revendiquer une égalité entre les sexes ou les genres.

En littérature par exemple, le féminisme s’offre comme un véritable outil d’analyse textuelle. Beaucoup de critiques (les deux sexes confondus) s’en servent pour décrypter les textes littéraires. Ce faisant, le féminisme surpasse ses fondements traditionnels qui laissent croire qu’il se réduirait à une affaire de femmes. Désormais, il englobe tous ceux qui postulent le bien-être de la femme et scrutent une amélioration de son statut social. De ce point de vue, on peut dire que le féminisme se trouve à la croisée de plusieurs disciplines.

Modalités pratiques d'envoi des propositions

Dans le cadre d’un ouvrage collectif, nous sollicitons des articles qui abordent la problématique des jeux et enjeux du féminisme comme une théorie à la fois transversale et interdisciplinaire. Il s’agit, selon la discipline, de contributions théoriques ou d’analyses de textes à la lumière de théories féministes pour donner un éclairage sur les (en)jeux de cette théorie. Les contributions (25000 – 30000 signets en Times New Roman 12, en anglais ou en français) sont à envoyer à N’GUESSAN Kouadio Germain, adresse e-mail : kouadiogermain@yahoo.fr

 au plus tard le 31 juillet 2017.

La publication de l’ouvrage est prévue avant fin décembre 2017.

Consignes aux auteurs

  •  Titre de l’article (centré)
  •  Prénoms et nom de(s) auteur(s)
  •  Institution d’affiliation
  •  Adresse e-mail de(s) auteur(s)
  •  Résumé de l’article avec un maximum de 6 mots clés
  •  Marges : 2.5 cm (haut, bas, gauche, droite)
  •  Interligne : 1
  •  Les contributions doivent être présentées en différentes parties et comme suit : 1 ; 1.1 ; 1.2 ; 2 ; 2.1 ; 2.2 ; etc.
  •  Les citations de plus de 3 lignes sont à séparer du corps du texte avec un retrait de 1.25 cm à partir de la gauche.
  •  Références dans les textes : (ex : Aboussi, 2000, 12)
  •  Bibliographie :
    • Ouvrage : Goldman, Lucien, Pour une sociologie du roman, Paris : Gallimard, 1964)
    • Articles : Kouadio, Kouassi, « Les modalités culturelles en Afrique » in Multilinguisme et cultures, Abidjan : Langue et culture, 2010
    • Source internet: Crowford, John, « The Making of America » in www.amricanciv.article.com

 NB : Toutes les contributions qui ne respecteront pas les consignes ci-dessus ne seront pas prises en compte.

Comité scientifique

  • Sery BAILLY, Professeur, Université Félix Houphouët-Boigny, Côte d’Ivoire
  • Gneba KOKORA, Professeur, Université Félix Houphouët-Boigny, Côte d’Ivoire
  • Koffi TOUGBO, Maître de conférences, Université Félix Houphouët-Boigny, Côte d’Ivoire
  • Justin ABO, Maître de conférences, Université Félix Houphouët-Boigny, Côte d’Ivoire
  • Coulibaly DAOUDA, Maître de conférences, Université Alassane Ouattara, Côte d’Ivoire
  • BOA Timélé Ramses, Professeur, Université Félix Houphouët-Boigny, Côte d’Ivoire
  • BLEDE Logbo, Professeur, Université Félix Houphouët-Boigny, Côte d’Ivoire
  • BOHUI Djédjé Hilaire, Professeur, Université Félix Houphouët-Boigny, Côte d’Ivoire
  • AMANI Konan, Professeur, Université Félix Houphouët-Boigny, Côte d’Ivoire
  • SILUE Sassongo Jacques, Maître de conférences, Université Félix Houphouët-Boigny, Côte d’Ivoire
  • KOUASSI Jérôme, Maître de conférences, Université Félix Houphouët-Boigny, Côte d’Ivoire
  • Yéo Lacina, Maître de conférences, Université Félix Houphouët-Boigny, Côte d’Ivoire
  • Vahi Yagué, Maître de conférences, Université Félix Houphouët-Boigny, Côte d’Ivoire

Lieux

  • Abidjan, Côte d'Ivoire

Dates

  • lundi 31 juillet 2017

Mots-clés

  • féminisme

Contacts

  • Kouadio Germain N'guessan
    courriel : kouadiogermain [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Kouadio Germain N'guessan
    courriel : kouadiogermain [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Féminisme : (en)jeux d'une théorie », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 30 mars 2017, http://calenda.org/400456