Página inicialL'absence : aux origines du langage et du transfert

L'absence : aux origines du langage et du transfert

Absences - the origins of language and transferal

*  *  *

Publicado Terça, 04 de Abril de 2017 por João Fernandes

Resumo

Ce colloque interdisciplinaire abordera la fabrication du signe et du langage en lien avec l’absence et le processus de psychisation de cette dernière qui est aussi à l’origine du transfert. L’absentement de la présence perceptive de l’« objet » n’est pas un processus automatique pour le sujet et soulève de nombreuses questions.

Anúncio

Argument

Ce colloque interdisciplinaire abordera la fabrication du signe et du langage en lien avec l’absence et le processus de psychisation de cette dernière qui est aussi à l’origine du transfert. L’absentement de la présence perceptive de l’« objet » n’est pas un processus automatique pour le sujet et soulève de nombreuses questions.

Les éthologues ont à leur manière étudié les systèmes de communication des humains et ont toujours accordé une place importante à la place des absents au sein des modalités de l’échange.

La sémiotique, quant à elle, conçoit la construction du langage humain par la création des signes qui désignent, nomment, ordonnent et instituent les places des présents et des absents. Chez le bébé, les premiers signes intègrent des structures perceptives.

Ce commencement est repris par le langage corporel des adolescents et continue d'être une des sources du langage tout au long de la vie.

La désignation des places, condition princeps pour habiter le monde, semble, de ce fait, être au fondement du langage. Elle se construit et s’élabore à travers l’intervention des absents, présents dans le langage et la langue par l’intermédiaire de signes.

La création, l'appropriation et le remodelage de ces signes qui donnent du sens à ce qui se vit dans les relations ― soit entre les absents, soit entre les présents, soit encore entre les présents et les absents ― suppose l’inscription dans une temporalité et une histoire.

Au-delà de l'existence, en langue, du mot même d'« absence », il est des réalisations langagières capables de signifier l’absence en tant que telle, tantôt totale, tantôt partielle, tantôt saisie dans sa brutalité, tantôt décrite dans un mouvement d’éloignement.

L’exemple ouvert à toutes les analyses est bien sûr celui de la négation linguistique.

La présence des absents joue probablement le même rôle dans le mouvement transférentiel de la situation analytique : le dispositif de celle-ci favorise la mise en œuvre de l’« hallucination négative » qui actualise, à travers des investissements psychiques sur les personnes présentes dans le dispositif, les mouvements pulsionnels des origines du sujet envers les personnages absents qui ont marqué les premières relations de sa vie.

C’est par l’émergence de nouvelles représentations-signes que le travail des protagonistes de la situation analytique permet au sujet de (re)donner du sens à ce qui le constitue et le meut depuis l’origine. C’est aussi ce qui lui permet de (re)créer du sens pour sa vie présente et à venir.

De nombreuses questions restent à élucider sur les articulations que ce mouvement présuppose : entre le perceptif et le signe, entre l’instituant et le signe, entre le pulsionnel et la représentation, entre le transfert, le rêve et l’interprétation.

Programme

9h : Introduction au Colloque

  • 9h15 : Kostas Nassikas, Responsable médical de la Maison des Adolescents du Rhône, Psychanalyste APF, Chargé de cours Université Lyon-1, "Absence et création du signe dans le transfert"
  • 9h45 : François Rastier, Professeur émérite de Linguistique, Sémioticien, Directeur de Recherches CNRS, "L'absence et la zone distale du monde sémiotique"

10h15 : discussion

10h30 : pause

  • 10h45 : André Beetschen, Psychanalyste APF, Lyon, "Rêver de l'absent"

11h15 : discussion

11h25 : Table ronde et discussion

Discutante : Patricia Attigui, Professeur de Psychologie clinique, CRPPC, EA 653, Lyon-2, Psychanalyste

"Absence et temporalité"

  •  Amina Bensalah-Poulain, Chercheure associée en Linguistique, MoDyCo UMR 7114 Paris Ouest Nanterre "La présentification langagière de l'absence : une superposition de "mondes". Analyse à partir de quelques corpus"
  •  Fabienne Boissiéras, Maître de Conférences HDR en Linguistique, Lyon-3, "L'absence ou les impasses des temporalités"

12h30 : repas

  • 14h : Démosthène Agrafiotis, Inter media artiste, Poète, "Performance poétique : >>>>VOIDS/VOICES>>>>VOIX/VIDES>>>>"
  • 14h30 : Claire Squires, Pédopsychiatre, Psychanalyste, Maître de Conférences HDR en Psychologie clinique, Université Paris Denis-Diderot "Matière première : des sens et des sentiments"
  • 15h : Claudine Olivier, Maître de Conférences en Linguistique, IRPHIL EA 4187, Lyon-3, Médiation Voix-Corps-Langage "La corporéité du signe : un "être là" pour dire l'absence"

15h30 : discussion

  • 15h45 : Jean-Jacques Wunenburger, Professeur émérite de Philosophie, IRPHIL EA 4187, Lyon-3 "Absence et transfiguration de l'image à partir de la poétique de Gaston Bachelard"

16h15 : Table ronde et discussion

Discutante : Caroline Rossi, Maître de Conférences en Linguistique, ILCEA4, EA 7356, Université Grenoble Alpes

"Traces d'absence"

  •  Jean Peuch-Lestrade, Psychanalyste IVe groupe, Lyon, Psychiatre Responsable de l'Hôpital de Jour pour enfants de Givors (Rhône) "Manifestation de soi et représentation de l'absence"
  •  Alain Wexler, Poète, Directeur de la revue VERSO "L'espace improbable"

 17h25 : Clôture du Colloque

 -  ENTREE LIBRE

Co-organisation

  • Université de Lyon (Lyon-3), 
  • Institut de Recherches Philosophiques de Lyon (IRPHIL EA 4187 Lyon-3),
  • Groupe MARGE (EA 3712, Lyon-3)
  • Maison des Adolescents du Rhône

Comité d'organisation

  • Pr. P. Attigui (CRPPC EA 653 - Lyon-2), F. Boissiéras (MARGE, EA 3712 Lyon-3), K. Nassikas (Maison des Adolescents du Rhône, AFP, Lyon), C. Olivier (IRPHIL, EA 4187, Lyon-3)

Comité scientifique

  • Pr. P. Attigui (CRPPC, EA 653 - Lyon-2), A. Beetschen (APF, Lyon) F. Boissiéras (MARGE, EA 3712 Lyon-3),
  • K. Nassikas (Maison des Adolescents du Rhône, APF, Lyon), C. Olivier (IRPHIL, EA 4187, Lyon-3),
  • F. Rastier (CNRS), C. Rossi (ILCEA4, EA 7356, Grenoble Alpes)

Président d'Honneur du Colloque

  • Jean-Jacques Wunenburger (Pr. émérite de Philosophie, anc. Vice-Président en charge de la Recherche, Université Lyon-3)

Locais

  • Salle Caillemer - Universite Lyon-3 - 15 Quai Claude-Bernard
    Lyon, França (69007)

Datas

  • Sexta, 19 de Maio de 2017

Palavras-chave

  • présence-absence, transfert analytique, création du signe, émergence du langage, sémiotique, rêve et interprétation, temporalités, sens, sentiments, corporéité du signe, être là, transfiguration de l'image, poétique, Bachelard, traces d'absenc

Contactos

  • Claudine Olivier
    courriel : OLIVIER [dot] Claudine [at] wanadoo [dot] fr
  • Fabienne Boissiéras
    courriel : fabienne [dot] boisseras [at] univ-lyon3 [dot] fr
  • Kostas Nassikas
    courriel : k [dot] nassikas [at] maisondesados69 [dot] fr
  • Patricia Attigui
    courriel : patricia [dot] attigui [at] univ-lyon2 [dot] fr
  • Frédérique secrétariat Groupe Marge Lyon-3 - Lozanorios
    courriel : frederique [dot] lozanorios [at] univ-lyon3 [dot] fr

Fonte da informação

  • Claudine Olivier
    courriel : OLIVIER [dot] Claudine [at] wanadoo [dot] fr

Para citar este anúncio

« L'absence : aux origines du langage et du transfert », Colóquios, Calenda, Publicado Terça, 04 de Abril de 2017, http://calenda.org/401349