AccueilLes publics des activités « enfants et familles »

Les publics des activités « enfants et familles »

The public for "child and family" activities -

La Cité de la musique - Philharmonie de Paris

La Cité de la musique - Philharmonie de Paris

*  *  *

Publié le mercredi 05 avril 2017 par Anastasia Giardinelli

Résumé

Le Département des études, de la prospective et des statistiques (ministère de la Culture et de la Communication) lance un appel à projet de recherche sur « les publics des activités « enfants et familles » de la Cité de la musique – Philharmonie de Paris ». Une partie de ces activités relève de l’éveil musical et de la pratique instrumentale ; une autre regroupe les ateliers au musée. L’appel à projets vise à explorer les attentes et les représentations des participants, à qualifier la réception des activités et l’expérience vécue, notamment en termes de ressentis et d’émotions, selon les médiations et pédagogie à l’œuvre, selon les contextes de sociabilité (enfants entre pairs, familles, groupes intergénérationnels). Différentes approches et disciplines des sciences humaines et sociales pourront être mobilisées, les propositions méthodologiques constitueront un critère important de la sélection.

Annonce

Appel à projet de recherche du Département des études, de la prospective et des statistiques (Ministère de la Culture et de la Communication)

[présentation synthétique, pour accéder à l'appel à projet détaillé : se reporter à la pièce jointe]

Présentation

Après deux années pleines d’exploitation de la Philharmonie de Paris et dans le contexte de la création d’un établissement public national réunissant celle-ci à la Cité de la musique, la nouvelle Cité de la musique – Philharmonie de Paris (CMPP) et le ministère de la Culture et de la communication (MCC), tutelle de l’établissement, ont souhaité lancer un programme d’enquêtes sur les publics du nouvel établissement.

Depuis sa création en 1995, la Cité de la musique a eu pour mission d’élargir les publics et de démocratiser l’accès à la musique. À partir de ce premier socle de public constitué en vingt années d’activité, la Philharmonie, ouverte en janvier 2015, a pour mission de franchir une nouvelle étape dans le renouvellement générationnel, géographique et social des publics, comme dans les pratiques et modes de transmission de la musique.

Le programme d’enquête vise à connaître les publics fréquentant la CMPP, à l’échelle de l’ensemble des activités proposées (concerts, expositions et collections permanentes, activités éducatives, pratiques en ligne). Il articule approches quantitative et qualitative afin d’étudier tant l’origine géographique et sociodémographique des publics que leurs pratiques, perceptions et attentes. Les différents volets devraient permettre de mieux comprendre et appréhender les trajectoires des publics au sein de l’offre de la CMPP, de la Villette et de l’offre culturelle en général, mais aussi d’analyser les représentations, les attentes et les freins portant sur la musique classique en général et sur l’offre de la CMPP.

Les volets quantitatifs sont en cours de réalisation, lancés en 2016 et début 2017 ; le présent appel à projets de recherche concerne le troisième volet de l’enquête à savoir une étude qualitative des publics des activités culturelles et pédagogiques.

Contexte et cadre de la recherche

Les activités "Enfants et famille"

 Dès son ouverture en 1995, la Cité de la musique a déployé des activités éducatives et culturelles destinées à tous, en veillant à une diversité de perspectives qui intègre les cultures extra-européennes ou les formes populaires. La Cité de la musique - Philharmonie de Paris (CMPP) a poursuivi cette politique éducative en amplifiant l’offre proposée.

A travers l’offre d’activités, la CMPP vise un projet d’éducation globale par la musique qui concerne tous les âges, cherchant à développer les capacités artistiques de la personne mais aussi émotionnelles, relationnelles et cognitives. Ainsi, les activités s’appuient sur une pédagogie collective qui rassemble les participants autour d’un projet musical commun investissant l’écoute, l’empathie, la collaboration avec autrui, l’estime de soi, etc. L’approche éducative de la Philharmonie se veut donc à la fois artistique et sociale, soutenue par une pédagogie inclusive et socialisante, réunissant diverses compétences (musiciens, pédagogues, médiateurs culturels,…). La pédagogie de « l’accompagnement » est privilégiée, accordant une place prépondérante à la pratique collective. Il s’agit aussi de faire connaître des œuvres en adoptant des démarches participatives qui permettent au public d’apporter sa contribution, dans une posture non pas uniquement de spectateur mais aussi d’acteur-interprète.

L’offre d’activités s’adresse tant aux adultes qu’aux enfants (de quelques mois à 14 ans), et aux familles. L’enquête quantitative mise en œuvre début 2017 a pour objectif de qualifier, avec un niveau de détail réduit, les publics de chacune des catégories d’activités programmées. Avec la possibilité de bénéficier des informations collectées dans cette phase quantitative préalable, la recherche qualitative (qui fait l’objet du présent appel) ciblera quant à elle, les activités en direction des enfants et des familles, lesquels constituent un axe prioritaire de la politique des publics de l’établissement.

Ainsi, l’offre « Enfants et familles » se décline, d’une part, sous la forme d’ateliers d’initiation et de pratique instrumentale, proposés en séance ponctuelle ou par cycle de 3 à 10 séances voire de cycle annuel, pour des enfants âgés de 3 mois à 14 ans, en contexte familial ou en individuel (à l’exception des activités 3 mois – 3 ans uniquement accessibles en famille, avec un adulte accompagnant). Elle se compose, d’autre part, d’ateliers se déroulant au musée, destiné aux enfants de 4 ans à 14 ans, seuls ou en famille.

La typologie présentée (cf.pièce jointe) regroupe les activités en 11 catégories, suivant le type d’activités (initiation et pratique instrumentale, atelier de préparation au concert ou atelier au musée), le public visé, l’âge des enfants, la fréquence (séance isolée ou cycle).

Dans les sept premières catégories qui relèvent de l’éveil musical (pour les plus jeunes), de la pratique instrumentale ou de la préparation au concert, l’éducation et la participation sont les principes majeurs d’intervention des musiciens pédagogues. Dans les quatre catégories suivantes réunissant les ateliers au musée, la médiation est essentielle, axée sur les œuvres et les objets, articulée à une dimension participative. Elle est mise en œuvre par des médiateurs culturels.

Objectifs de la recherche

Si les volets quantitatifs de l’enquête sont centrés sur les pratiques culturelles et la participation aux différentes offres de la CMPP, cette étude explore et cherche à qualifier, via une approche plus qualitative, la réception et l’expérience des individus (aussi bien adultes qu’enfants) lors des activités éducatives et culturelles « Enfants et familles ».

Les objectifs poursuivis sont les suivants :

  • Explorer les attentes, les motivations et la satisfaction des participants aux activités, ainsi que leurs représentations tant de la musique - dans sa diversité - que des activités

  • Qualifier et évaluer les expériences vécues au sein des activités dans leur dimension sensible et relationnelle, et tout particulièrement les ressentis et les émotions des participants, selon les médiations et pédagogie à l’œuvre, selon les contextes de sociabilité (enfants entre pairs, familles, groupes intergénérationnels).

  • Identifier les « effets » en termes de liens créés entre la pratique des activités et la fréquentation des autres offres de la CMPP (autres ateliers, concerts, expositions, musée) ; et de liens entre la pratique des activités et le souhait de faire de la musique, y compris dans un autre environnement, dans un autre contexte ;

  • Analyser les trajectoires individuelles des adultes participant aux activités dans un contexte familial, dans leur rapport à la musique et aux pratiques de sorties culturelles, et évaluer dans quelle mesure une socialisation secondaire via les enfants est observée.

Axes méthodologiques

L’étude qualitative sera menée auprès d’enfants et de jeunes jusqu’à 14 ans et auprès d’adultes participant aux activités « Enfants et familles ».

Si diverses méthodologies peuvent être envisagées (entretiens individuels, observation, analyse des comportements, des interactions et commentaires, analyse des discours produits, focus-groupes qualitatifs etc.), aucune méthode d’enquête n’est privilégiée, sachant que cette étude pourra mobiliser différentes approches et disciplines des sciences humaines et sociales. Les propositions méthodologiques constitueront un critère important de la sélection : elles devront être argumentées, explicitées et détaillées, dans leurs procédures et leurs objectifs.

Le caractère exploratoire de cette recherche laisse ouvert le champ disciplinaire des candidatures (psychologie, sociologie, anthropologie, sciences de l’information et de la communication, musicologie, etc.). Un positionnement pluridisciplinaire ou multidisciplinaire peut être bienvenu.

Problématiques et questionnements

1. Une expérience à plusieurs registres
2. La réception des activités musicales proposées
3. Explorer les émotions et les sensations
4. Médiation, participation et sociabilité des activités
5. Traces et effets

(cf. APR joint)

Modalités de soumission

Le présent appel à propositions de recherche est téléchargeable sur le site du DEPS à l’adresse suivante :

http://www.culturecommunication.gouv.fr/Thematiques/Etudes-et-statistiques/Appels-d-offres/Appel-a-proposition-de-recherche-Les-publics-des-activites-enfants-et-familles-de-la-Cite-de-la-musique-Philharmonie-de-Paris

Les réponses se feront avec le formulaire joint et devront être renvoyées au plus tard

LE MERCREDI 3 MAI 2017

au soir, le cachet de la date de la poste faisant foi, ou remis contre récépissé, en deux exemplaires sous enveloppe cachetée – en précisant clairement sur l’enveloppe

« Appel à propositions de recherche Les publics des activités « Enfants et Familles de la CMPP » – à l’attention de :

M. Loup WOLFF, chef du DEPS
Ministère de la Culture et de la Communication
SG - SCPCI - DEPS
182, rue Saint-Honoré
75033 Paris Cedex 01.

Une version électronique des réponses sera envoyée à Anne JONCHERY, responsable scientifique, à l’adresse suivante : anne.jonchery@culture.gouv.fr

Informations pratiques

Ne pas oublier de joindre un projet signé par une personne ayant autorité (mettre un Kbis ou autre document prouvant cette autorité), un RIB original, les statuts, une fiche INSEE et les autres pièces listées.

La subvention est versée en HT, sans TVA collectée => la subvention HT est identique au montant TTC. La concordance des montants de subvention demandée doit être établie entre celui figurant en page 1 du formulaire de demande de subvention, celui du plan de financement envisagé et celui de l’attestation sur l’honneur en dernière page du formulaire de demande de subvention.

L’équilibre du plan de financement est impératif : total des dépenses HT = total recettes HT ET total dépenses TTC = total recette TTC.

IMPORTANT : seuls les dossiers complets pourront être retenus.

Les projets seront évalués par le comité scientifique en mai 2017.

1. Composition des dossiers

  • Toute proposition devra comprendre :

  • le formulaire renseigné joint en annexe 1 (demande de subvention de recherche),

  • le numéro SIRET

  • l’autorisation du responsable institutionnel (annexe 2)

une description complète du projet de recherche (annexe scientifique de dix pages maximum) distinguant :

  • une description du projet de recherche en moins d’une page,

  • une justification du projet de recherche (état de l’art, contexte, bibliographie, etc.),

  • un plan de recherche : objectifs visés, moyens prévus pour les atteindre, résultats attendus, aspects innovants, etc.,

  • un programme de travail : hypothèses, méthodes, outils et protocoles envisagés,

Le plan de financement prévisionnel du projet intégrant :

  • En dépenses, les coûts prévisionnels détaillés par nature de dépense ; le cas échéant, les devis si le montant de la subvention n’est pas forfaitaire ; si le projet est partiellement ou en totalité réalisé par le porteur du projet, un état descriptif des dépenses de personnel, des frais directement liés au projet et les frais généraux ainsi que, s’il y a lieu, un échéancier indicatif des dépenses prévues ;

  • En recette, l’origine et le montant des moyens financiers (apport personnel, emprunt, subventions y compris l’aide sollicitée).

  • Un calendrier d’exécution et de rendu des différentes phases.

  • Un relevé d’identité bancaire ou postal original

  • Curriculum-vitae du responsable du projet

Chaque projet devra désigner un seul responsable scientifique. Les équipes partenaires, le cas échéant, soumettront un projet commun (mêmes durée et montant maximaux souhaités) comprenant l’autorisation de participation écrite du responsable de leurs institutions respectives.

2. Calendrier et livrables

 Les projets devront être réalisés dans un délai maximal de douze mois à compter de la date de notification de la convention de subvention de recherche.

 En matière de livrables, tout projet retenu devra proposer en fin de travail :

  • un rapport final, qui n’aura pas la forme d’un diaporama mais celle d’un document rédigé à des fins éventuelles de publication et de valorisation,

  • une synthèse de 45 000 à 72 000 signes du rapport final, dans la perspective d’une publication des résultats par le DEPS dans l’une de ses collections en format court ou dans un ouvrage collectif pour sa collection « Questions de culture » à la Documentation française. La publication ne pourra être réalisée que si toutes les conditions prévues le permettent : respect des calendriers, qualité des rapports, situation budgétaire ou contraintes administratives.

  • un résumé analytique de type executive summary d’une à deux pages qui retiendra le format suivant : contexte, objectif(s) et enjeux, méthode(s), résultats et discussion.

3. Sélection et financement des projets

 Les dossiers devront être complets et les projets de recherche devront correspondre aux éléments de contexte et d’objectifs donnés dans le présent appel à propositions de recherche.

 1°) Critères administratifs

  • Les dossiers devront être complets et la description du projet précise

  • Les équipes partenaires soumettront un projet commun

  • Chaque projet doit désigner un responsable scientifique

  • La durée maximale des projets est de 12 mois

  • Le plan de financement du projet devra être équilibré (dépenses / recettes) en HT et TTC

 2°) Critères scientifiques

Les projets devront couvrir l’ensemble ou une partie des thèmes et activités identifiés.

Les projets seront examinés par un comité de sélection et évalués :

  • sur leur originalité par rapport aux recherches existantes et/ou leur lien avec la recherche internationale

  • sur leur connaissance des recherches, problématiques et enjeux de recherche relatifs au domaine traité

  • sur l’adéquation de la méthode, des moyens humains, des délais et du budget aux objectifs annoncés.

Conditions de financement

Le coût du projet sera examiné en lien avec les disponibilités budgétaires du DEPS pour cet appel à propositions de recherche. Le DEPS dispose d’un budget global de 60.000 € TTC pour l’ensemble de l’appel à propositions de recherche, pouvant financer jusqu’à deux projets.

Comité de sélection

  • Christian Baudelot, professeur émérite de sociologie au département de sciences sociales de l'École normale supérieure de Paris, chercheur au Centre Maurice-Halbwachs

  • Gaëlle Crenn, maîtresse de conférences en Sciences de l’information et de la communication, Université de Lorraine, Centre de recherche sur les médiations EA 3476

  • Christine Détrez, professeure de sociologie, Ecole Normale Supérieure de Lyon, Centre Max Weber UMR 5283

  • Jean-Christophe Vilatte, maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication, Université de Lorraine, Centre Norbert Elias UM 8562

  • Jean-Michel Vives, professeur de psychologie clinique et pathologique, Université de Nice Sophia Anthipolis, Laboratoire d'anthropologie et de psychologie cognitives et sociales EA 7278

  • Carole Balaz, responsable des études et du suivi des publics, Cité de la Musique-Philharmonie de Paris

  • Anne Jonchery, chargée d’études, Département des études, de la prospective et des statistiques, Ministère de la Culture et de la Communication

  • Sylvie Pébrier, inspectrice de la création artistique, Direction générale de la création artistique, Ministère de la Culture et de la Communication

  • Marie-Hélène Serra, directrice Education et ressources, Cité de la Musique-Philharmonie de Paris

Contacts

Pour tout renseignement administratif et d’ordre budgétaire, contacter :

Mme Valéry NELCHA (SCPCI - DEPS)
Tél. : +33 (0)1 40 15 79 17
Courriel :  valery.nelcha@culture.gouv.fr
Fax : +33 (0)1 40 15 79 99

Pour tout renseignement d’ordre scientifique, contacter :

Mme Anne JONCHERY (SCPCI-DEPS)
Tél. : +33 (0)1 40 15 77 78
Courriel :  anne.jonchery@culture.gouv.fr

Dates

  • mercredi 03 mai 2017

Mots-clés

  • médiation, musique, enfants, familles, pratiques culturelles, expérience, émotions, socialisation

Contacts

  • Anne Jonchery
    courriel : anne [dot] jonchery [at] culture [dot] gouv [dot] fr

Source de l'information

  • Anne Jonchery
    courriel : anne [dot] jonchery [at] culture [dot] gouv [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les publics des activités « enfants et familles » », Appel d'offres, Calenda, Publié le mercredi 05 avril 2017, https://calenda.org/401448

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal