AccueilDiscipliner le sexuel

*  *  *

Publié le lundi 10 avril 2017 par Elsa Zotian

Résumé

Les journées d’étude « Discipliner le sexuel » font suite aux journées « Sexualité(s) et enfermement en Europe » précédemment organisées qui ont fait apparaître l’importance de saisir les manières diverses dont le sexuel peut être discipliné. Au-delà des seuls lieux d’enfermement (prisons, camps, couvents, asiles, etc.) sur lesquels s’est focalisé le précédent événement, les journées d’étude « Discipliner le sexuel » questionne d’autres formes d’énonciation formelles de normes et disciplines sexuelles.

Annonce

Présentation

Les journées d’étude « Discipliner le sexuel » (8-9 juin 2017) font suite aux journées « Sexualité(s) et enfermement en Europe » (décembre 2014) précédemment organisées qui ont fait apparaître l’importance de saisir les manières diverses dont le sexuel peut être discipliné. Au-delà des seuls lieux d’enfermement (prisons, camps, couvents, asiles, etc.) sur lesquels s’est focalisé le précédent événement, les journées d’étude « Discipliner le sexuel » questionne d’autres formes d’énonciation formelles de normes et disciplines sexuelles.

Les journées d’étude réunissent 21 présentations organisées autour de cinq panels : « Méthodologie et histoire » ; « Politique(s) et sexualité(s) » ; « Normes, contre-normes et rites » ; « Histoire, espaces, pratiques et discours sur la non-mixité » et « Dire et représenter ».

Les journées d’étude « Discipliner le sexuel » sont organisées dans le cadre du programme « Epistémologie de la sexualité » (partenariat MESHS), avec le soutien du Clersé (Université Lille 1), du Ceries (Université Lille 3), de l’Iris (EHESS).

Informations et inscriptions

Entrée libre et gratuite

gwenola.ricordeau@univ-lille1.fr

Programme

Jeudi 8 juin

Session « Méthodologie et histoire » (14h-17h)

Présidente de session : Julie Mazaleigue

  • La sexualité dans la philosophie positiviste d’Auguste Comte, et ses effets dans le discours nationaliste de l’Action française, Brigitte Demeure
  • Éros et socialisation : sexualité, érotisme et sociologie naissante, Chiara Piazzesi
  • « Raconte-nous ton étude, dépravé (fais-nous rire). » - Réactions individuelles en rapport avec les recherches sur les sexualités, et positionnements des chercheurs, Tanguy Vandenabeele
  • La santé sexuelle : un outil de bio-pouvoir ?, David Simard
  • Maid in the Philippines. Qualifier les sexualités, sexualiser les qualités, Julien Debonneville
  • Gestion des sexualités dans un centre fermé. Réflexions sur la normalisation de l’intime dans un centre de réhabilitation pour usagères abusives de drogues au Liban, Francis Vernède

Vendredi 9 juin

Session : « Dire et représenter » (10h-11h15)

Présidente de session : Lucile Ruault

  • Mâles initiés et mal initiés : la sexualité masculine à l'épreuve de la norme chez Zola, Marion Caudebec
  • Écriture du sexuel et auto-analyse chez Didier Eribon et Annie Ernaux, Juliette Plé
  • Le travail du sexe dans les (auto)représentations littéraires et scéniques : soumission et résistance aux normes sexuelles et de genre, Yagos Koliopanos

Session « Politique(s) et sexualité(s) » (11h15-12h30)

Président de session : Matthias Thibeaud

  • Abstinence, Be faithful, use a Condom : Analyse critique d’une politique d’éducation à la sexualité implantée au Vanuatu, Alice Servy
  • Encadrer la prostitution dans les territoires français occupés par les Allemands entre 1914 et 1918, Nicolas Charles
  • Gestion de la sexualité des jeunes en colonie de vacances en France : stratégies adultes d’encadrement et stratégies juvénile de contournement, Yaëlle Amsellem-Mainguy, Aurélia Mardon

Session « Normes, contre-normes et rites » (14h-15h30)

Présidente de session : Ipek Mercil

  • « Estando echada en la cama en la forma regular » : les procès de nullité de mariage pour impuissance et l’affirmation des normes de la sexualité conjugale (Espagne, XIX e siècle), Marie Walin
  • "Je reviens, je vais inséminer la patiente !". Sexualité et médecine : quelles négociations au sein d’un centre italien d’assistance médicale à la procréation ?, Lea Linconstant
  • « Après je me douche ». Sexualité, normes religieuses et disciplines des corps dans les récits de jeunes musulmans, Vulca Fidolini
  • Réduire quels risques ? Chemsex et avatars d'une santé gay post-sida, Laurent Gaissad

Session « Histoire, espaces, pratiques et discours sur la non-mixité » (15h45-17h30)

Président de session : Tanguy Vandenabeele

  • Éteindre l'embrasement, contrôler l’éréthisme sexuel du tuberculeux dans le premier tiers du XXe siècle, Julien Gaillard
  • La mixité en contexte de « révolution sexuelle » : quelle place en institution de protection de la jeunesse catholique belge ?, Lynn Bruyère
  • La non-mixité au Centre Lesbien de Documentation et d'Archives : où est le sexuel, où est le genre ?, Marine Gilis
  • La détention des mineur·e·s au regard de la mixité et non-mixité dans quatre prisons de métropole, Yaëlle Amsellem-Mainguy, Benoit Coquard, Arthur Vuattoux
  • La subjectivation des femmes incarcérées par l’intermédiaire de la sexualité, Ipek Merçil

Conclusions

Comité d’organisation

  • Gwenola Ricordeau
  • Régis Schlagdenhauffen
  • Pierre Brasseur

Lieux

  • MESHS (Métro Gare Lille-Flandres) - 2, rue des canonniers
    Lille, France (59)

Dates

  • jeudi 08 juin 2017
  • vendredi 09 juin 2017

Mots-clés

  • sexualité, méthodologie, prison, mixité, conjugalité, prostitution, santé sexuelle, procréation

Contacts

  • Gwenola Ricordeau
    courriel : gwenola [dot] ricordeau [at] univ-lille1 [dot] fr

Source de l'information

  • Gwenola Ricordeau
    courriel : gwenola [dot] ricordeau [at] univ-lille1 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Discipliner le sexuel », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 10 avril 2017, http://calenda.org/401589