AccueilAutour des sports : réflexions anthropologiques sur les pratiques athlétiques et sportives

*  *  *

Publié le lundi 10 avril 2017 par Elsa Zotian

Résumé

Si, de nos jours, lʼanthropologie des sports nʼa pas la prétention dʼêtre un champ à part entière de la discipline – comme le serait lʼétude de la parenté, du politique ou du religieux –, elle se donne pour objet un phénomène transversal aux sociétés quʼelle entend étudier et des pratiques dont les implications dépassent le seul cadre de lʼunivers sportif. Sans se perdre dans la tentation métaphorique, souvent essentialiste, lʼethnologue peut déceler dans la façon dont les sports sont pratiqués les indices de transformations sociales des groupes auxquels il sʼintéresse, les modalités des enjeux identitaires contemporains, les mutations du rapport au corps, la redéfinition des relations économiques au sein dʼune société, etc.

Annonce

Argumentaire

Phénomènes pouvant rassembler des millions dʼindividus par le truchement des écrans et plusieurs dizaines de millier dans un même espace qui leurs sont consacrés, les sports ont relativement tardé à faire lʼobjet de lʼattention des ethnologues. Dʼautres sciences sociales, lʼhistoire en tête, sʼen sont pourtant rapidement saisies, notamment pour les mettre en relation avec lʼémergence de nouveaux groupes dʼappartenance, et en particulier lʼÉtat-nation.

Cʼest, quʼau premier abord, les pratiques sportives, associées à une forme de modernité toute occidentale, ne semblaient que très peu coïncider avec les centres dʼintérêt initiaux de la discipline, plutôt tournée vers les sociétés dites traditionnelles. Au mieux étaient considérés les jeux athlétiques locaux, en évitant souvent de voir comment et en quoi ils se transformaient eux-mêmes au contact du système sportif. De même, il fallut du temps aux ethnologues pour constater que les pratiques sportives dʼorigines occidentales prenaient une importance significative dans les sociétés quʼils étudiaient, souvent au prix de transformations radicales du modèle dʼorigine.

Si, de nos jours, lʼanthropologie des sports nʼa pas la prétention dʼêtre un champ à part entière de la discipline – comme le serait lʼétude de la parenté, du politique ou du religieux –, elle se donne pour objet un phénomène transversal aux sociétés quʼelle entend étudier et des pratiques dont les implications dépassent le seul cadre de lʼunivers sportif. Sans se perdre dans la tentation métaphorique, souvent essentialiste, lʼethnologue peut déceler dans la façon dont les sports sont pratiqués les indices de transformations sociales des groupes auxquels il sʼintéresse, les modalités des enjeux identitaires contemporains, les mutations du rapport au corps, la redéfinition des relations économiques au sein dʼune société, etc.

En empruntant la voie dʼune étude qui ne soit pas strictement celle des sports mais plutôt par les sports, lʼethnologie sʼouvre de nouvelles perspectives, aussi bien du point de vue de lʼanalyse que de la méthodologie, tout en reposant, sous un autre angle, des questions qui travaillent lʼanthropologie depuis les origines de la discipline.

Il importe enfin de ne pas tomber dans le piège de la normativité qui inciterait à énoncer quelles pratiques seraient des sports et celles qui nʼen seraient pas selon des critères arbitraires. Il est essentiel cependant dʼidentifier les logiques de transformation des pratiques étudiées et de comprendre les enjeux dʼun rapprochement (mise en conformité) avec le système sportif ou, inversement, dʼune résistance à ce processus, voire dʼune désportisation comme forme de réappropriation radicale des pratiques pour les faire correspondre à dʼautres finalités.

Programme

9h00 : Accueil et présentation de la Journée dʼétudes (Jérôme Soldani)

  • 9h15 : Sébastien Darbon (IDEMEC) : Introduction
  • 9h45 : Véronique Roussely (Département dʼethnologie/CERCE, Université Paul-Valéry Montpellier 3) : L’engagement physique dans les jeux d’affrontements athlétiques. Le cas des combats rituels dans la région de Zitlala (État du Guerrero) au Mexique

10h45-11h00  : Pause café

  • 11h00 : Eric Perera et Yann Beldame (Laboratoire SantESiH - Université de Montpellier) : S'immerger par corps et apprendre in situ le body-building

12h00-13h45 : Pause déjeuner

  • 13h45 : Jérôme Soldani (Département dʼethnologie/CERCE, Université Paul-Valéry Montpellier 3) : Comment jouer selon ses propres règles ? Rassemblements sportifs et reconfigurations des identités collectives chez les Austronésiens de Taïwan

14h45-15h00 : Pause café

  • 15h00 : Jean-Baptiste Eczet (EHESS) : Courir sans l'Occident. Pragmatique de l'entrainement au Kenya et en Ethiopie

16h00 : Fin de la Journée dʼétudes

Lieux

  • Université Paul-Valéry Montpellier 3, Salle Camproux - 34 Route de Mende
    Montpellier, France (34090)

Dates

  • jeudi 20 avril 2017

Mots-clés

  • sport, pratiques athlétiques

Contacts

  • Jérôme Soldani
    courriel : jeromesoldani [at] hotmail [dot] fr

Source de l'information

  • Jérôme Soldani
    courriel : jeromesoldani [at] hotmail [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Autour des sports : réflexions anthropologiques sur les pratiques athlétiques et sportives », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 10 avril 2017, http://calenda.org/402304