Página inicial« Home sweet home », histoires polymorphes d’un ancrage géographique et intime

« Home sweet home », histoires polymorphes d’un ancrage géographique et intime

“Home Sweet Home”, polymorphous stories about a geographical and intimate rooting

*  *  *

Publicado Quinta, 20 de Abril de 2017 por Céline Guilleux

Resumo

Cette journée d’étude nous permettra de nous pencher sur l’idée de maison et de foyer dans la littérature de langue anglaise en nous attachant aux schémas mis en lumière par des récits fictionnels et des exercices rhétoriques qui placent la maison au cœur du dispositif narratif et textuel. La maison comme bâtiment, comme foyer familial inaccessible, chéri, subi ou déserté, mais aussi la maison qui se fait métaphore de l’être et de l’art littéraire, telles seront les pistes à suivre pour notre réflexion.

Anúncio

Argumentaire

Cette journée d’étude nous permettra de nous pencher sur l’idée de maison et de foyer dans la littérature de langue anglaise en nous attachant aux schémas mis en lumière par des récits fictionnels et des exercices rhétoriques qui placent la maison au cœur du dispositif narratif et textuel. La maison comme bâtiment, comme foyer familial inaccessible, chéri, subi ou déserté, mais aussi la maison qui se fait métaphore de l’être et de l’art littéraire, telles seront les pistes à suivre pour notre réflexion. La diversité des supports textuels et des zones géographiques concernées (Inde, Nigeria, Canada, Australie, États-Unis, Grande-Bretagne, Haïti) permettra de repérer les traitements multiples de ce motif qui transcende les classes sociales et les appartenances géographiques tout en restant lié aux questions nationales, ethniques ou intimes et d’en tirer les conclusions qui s’imposent à propos de littératures reliées par une langue commune mais ancrées dans des territoires à l’histoire singulière et des courants d’écriture divers.

Programme

12 mai 2017, 9h-16h30, salle HR5, organisée par Elisabeth Bouzonviller

Professeur invité: William Blazek, Liverpool Hope University

  • 9h-9h30 │Accueil
  • 9h30-10h15 │William Blazek (Liverpool Hope University, Liverpool, UK) “ Rented Accommodation: Houses in Hawthorne, Fitzgerald, and West”
  • 10h15-10h45│Valérie Baudier (Paris Ouest Nanterre) “House and Home in Edith Wharton's The Custom of the Country”

Pause

  • 11-11h30 │ Gerald Préher (Institut catholique de Lille) “South Toward Home: Return Trips in Elizabeth Spencer’s Short Fiction”
  • 11h30-12h │ Corinne Bigot (Toulouse 2) “‘The other side of dailiness’: Making Sense of Home in Contemporary Diasporic Fiction by Women”

Pause déjeuner

  • 14h-14h30│Rémi Digonnet (UJM)“The White House, a Home for Power? A Linguistic Study of Housing and Homing in American Presidents’ Inaugural Addresses”
  • 14h30-15h │Catherine Morgan-Proux (Université Clermont Auvergne) “Driving Home. The Car as Domestic Space in Female Road Trips”

Pause

  • 15h15-15h45 │Salhia Ben-Messahel (Lille 3) “Displacements, Wanderings, Enrootings: When Asia Is Home within Australia”
  • 15h45-16h15│Floriane Reviron-Piégay (UJM) "Houses and Rooms:  Woolf's Architectural Metaphors of the Self in her Fiction and Essays"

16h15-16h30 Discussion de clôture de la journée d’étude

Locais

  • Secteur H, salle HR5, Université de Saint-Etienne, campus Tréfilerie - 33 rue du 11-Novembre
    Saint-Étienne, França (42)

Datas

  • Sexta, 12 de Maio de 2017

Ficheiros anexos

Palavras-chave

  • maison, foyer, littérature de langue anglaise

Contactos

  • Elisabeth Bouzonviller
    courriel : elisabeth [dot] bouzonviller [at] univ-st-etienne [dot] fr

Urls de referência

Fonte da informação

  • Emmanuelle Perrin
    courriel : emmanuelle [dot] perrin [dot] touche [at] univ-st-etienne [dot] fr

Para citar este anúncio

« « Home sweet home », histoires polymorphes d’un ancrage géographique et intime », Jornadas, Calenda, Publicado Quinta, 20 de Abril de 2017, http://calenda.org/402421