AccueilL'utopie au présent

*  *  *

Publié le jeudi 20 avril 2017 par João Fernandes

Résumé

La problématique du colloque touche à des lieux de création et de réflexion qui favorisent la rencontre de sensibilités diverses autour de l'utopie comme discours, comme figures de l'imaginaire, comme territoires de ce qui n'est pas encore. Au-delà des différentes représentations et autres transpositions sémiotiques de la notion, la réflexion portera sur le devenir même du concept d'utopie.

Annonce

Argumentaire

Cinq cents ans après l’ouvrage fondateur de Thomas More, une littérature multidisciplinaire et de réflexion ne cesse d’accompagner les sciences et les arts : des ouvrages se rééditent, des nomenclatures et des typologies se dessinent. Un tour d’esprit, une tradition et une conscience utopistes continuent de marquer une grande partie de notre culture. La notion autour de laquelle nous voudrions placer les actes du colloque touche à des lieux de création et de réflexion qui favorisent la rencontre de sensibilités et de compétences d’horizons divers et qui suscitent un questionnement et un dialogue nourris sur l’utopie comme discours (musical, pictural, littéraire, idéologique,etc.) ayant son vocabulaire, sa syntaxe et sa stratégie, comme figures de l’imaginaire, comme territoires où se logerait l’altérité, comme construction concrète, comme symptôme et comme fantasme ou fantaisie. L’histoire a fait les utopies et les utopies font et défont encore l’histoire. Elles sécrètent leur antidote dans l’autre utopie, la dystopie, allergique aux enchantements fallacieux. Le meilleur des mondes peut couver son gène schizophrénique et connaitre une imparable sclérose. Il convient de considérer, à ce propos, la confiscation des utopies et leur dévaluation par différentes instances. La déroute des élans utopiques s’est surtout traduite par « un affaiblissement de l’horizon d’attente, par un étranglement de la perspective temporelle[1] », véritable « pathologie de l’avenir obscurci ». Si le concept d’utopie peut avoir encore un sens et une pertinence, c’est peut-être dans la restauration de cet horizon, en se posant comme projection. La vocation de l’art, imbu de ses pouvoirs d’anticipation, n’est-elle pas de nous mettre à la limite des possibilités actuelles du monde, à nous donner à voir les lieux de ce qui n’est pas encore ? Plutôt que de dresser un catalogue des utopies contemporaines ou des projets « futuristes » actuels, l’ambition de ces rencontres est de réfléchir à la question de la survivance, aujourd’hui, sous quelles formes et à quelles fins, de la pensée utopique. Au-delà des différentes représentations et autres transpositions sémiotiques de la notion, la réflexion portera sur le devenir même du concept d’utopie.

Des communications sont attendues autour des axes suivants

  • L’utopie comme paradigme épistémologique et artistique.
  • Territoires de l’utopie.
  • Mythes projectifs de l’utopie.
  • L’utopie comme oxymore : illusoire vérité et anticipation du présent
  • L'idéologie et l'utopie : deux expressions de l'imaginaire social.
  • Paradoxes de l’utopie (totalitaire, ascétique et uniformisant d’un coté, libertaire et épicurien de l’autre)
  • Hétérotopies[2], dystopies, utopies fermées, utopies ouvertes[3].
  • Utopies et universalité.

Modalités de soumission des propositions

Date limite de soumission des propositions de communication : 30 mai 2017

Acceptation/refus des propositions : 30 juin 2017

Les propositions seront présentées sous la forme d’un document Word d’une page, comprise entre un minimum de 1000 signes et un maximum de 2000 et comprendront 5 mots clés : elles devront mentionner nom et prénom, discipline d’origine, statut, rattachement institutionnel de l’auteur et adresse électronique.

Les propositions seront rédigées en Times New Roman de 12 points, interligne 1,5. Le fichier informatisé du résumé envoyé aux organisateurs par voie électronique sera simplement nommé par les nom et prénom de l’auteur . -Les propositions de communication seront adressées exclusivement à : béchirbenaissa@gmail.com

Les communications pourront être données en arabe, en français ou en anglais.

Prévoir de participer à la totalité du colloque au cours duquel des tables-rondes seront organisées avec la participation des intervenants.

Organisation

Colloque organisé par : L’Université de Carthage, L’Institut Supérieur des Langues de Tunis, L’Unité de Recherches : Approches Transversales en Littérature et en Langue (A.T.L.L) en partenariat avec l’Académie Bait-el-Hikma, Carthage.

Lieu : Académie Bait-el-Hikma, Carthage, Tunis.

Date : 16-17 novembre 2017

Comité scientifique

  • M. Med Ridha Bouguerra
  • M.kamel Gaha M.Chaabane Harbaoui
  • Mme Alia Baccar Bornaz
  • M. Mounir Khelifa
  • Mme Houda Ben Hamadi
  • Mme Amina Chenik
  • M. Béchir Ben Aissa.

Coordinateur

M. Béchir Ben Aissa  Lamine Sassi ,peintre tunisien, janvier 2013

Références

[1] Daniel Bensaïd, «Temps de la résistance, temps de l’utopie», dans Art, Culture, Politique , Paris, 1999, p. 138.

[2] Concept forgé par Michel Foucault dans une conférence de 1967 intitulée « Des espaces autres ».Il y définit les hétérotopies comme une localisation physique de l'utopie. Ce sont des espaces concrets qui hébergent l'imaginaire, comme une cabane d'enfant ou un théâtre. Ils sont utilisés aussi pour la mise à l'écart, comme le sont les maisons de retraite, les asiles ou les cimetières.

[3] Les utopies ouvertes se manifestent aux périodes d’explosion de l’Imaginaire social. L’historien Bronislaw Baczko les nomme « périodes chaudes » de l’imaginaire, quand les lumières de l’Utopie s’imposent de nouveau sur les scènes sociales (Conférence au Collège de France,18-02-03.). Ce qui semble bien être le fait de l’époque que nous vivons.

Catégories

Lieux

  • Académie Beit-el-Hekma-Carthage
    Tunis, Tunisie (1002)

Dates

  • mardi 30 mai 2017

Mots-clés

  • utopie, dystopie, anticipation, présent, musique, littérature, langage, discours, idéologie, poésie, roman, altérité, imaginaire.

Contacts

  • Béchir Ben Aissa
    courriel : bechirbenaissa [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Béchir Ben Aissa
    courriel : bechirbenaissa [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« L'utopie au présent », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 20 avril 2017, http://calenda.org/402452