Página inicialCanon culturel. Canon littéraire. Canon linguistique

Canon culturel. Canon littéraire. Canon linguistique

Cultural canon, literary canon, linguistic canon

VIe colloque international communication et culture dans la Romània Européenne

6th international culture and communication conference in European Romania

*  *  *

Publicado Quinta, 20 de Abril de 2017 por João Fernandes

Resumo

La Romània propose et offre généreusement à la réflexion de l’Europe (et pas seulement) des modèles canoniques, culturels, littéraires et linguistiques qui se retrouvent autant le long des siècles que dans l’extrême contemporanéité, dans le monde et l’art romanes sous des formes artistiques, communicationnelles et scientifiques différentes.

Anúncio

Le VIe Colloque International Communication et Culture dans la Romània Européenne, les 16-17 juin 2017, Timișoara, Roumanie

Argumentaire

La Romània propose et offre généreusement à la réflexion de l’Europe (et pas seulement) des modèles canoniques, culturels, littéraires et linguistiques qui se retrouvent autant le long des siècles que dans l’extrême contemporanéité, dans le monde et l’art romanes sous des formes artistiques, communicationnelles et scientifiques différentes.

Les organisateurs du CICCRE proposent aux participants de la VIe édition de s’attarder et de réfléchir sur la problématique axiologique, sur les similitudes et les différences entre les plusieurs types de canons, ainsi que sur les façons de ceux-ci de se rendre visibles et de s’illustrer dans des littératures, langues et arts romanes.

Les réponses possibles à la question quels sont les livres vraiment « bons » et/ou bien écrits impliquent, au-delà des considérations théoriques, une liste d’auteurs et de textes choisis en fonction de certains paramètres. Ce choix engendre a priori des processus de tri et de hiérarchisation, toujours pris pour rigoureux, même si une telle liste ne sera jamais épuisée, ni complète, objective non plus, malgré les efforts de ceux qui veulent la dresser. Il y aura toujours quelque chose de neuf à y ajouter, tout comme il y aura quelque chose de désuet à en rejeter ; par conséquent, le canon est une sorte de perpetuum mobile. Défini comme une invariante axiologique, génératrice de valeur et d’émulation culturelle et/ou littéraire, le canon engendre le changement du paradigme esthétique et de l’horizon d’attente du public.

L’origine de la nomenclature autorisée des livres (on pourrait définir le canon de cette façon aussi) est religieuse et comporte plusieurs niveaux sémantiques. Un sens primaire renverrait aux Livres de la Sainte Écriture, qui illustrent les dogmes chrétiens et qui ont un rôle normatif bien défini pour la formation spirituelle des fidèles. En parallèle, on a avancé l’idée qu’une telle démarche est nécessaire pour le domaine laïc également : le canon profane, dérivé de celui religieux, envisageable pour la littérature et les arts d’origine non-chrétienne, mais porteurs de valeur culturelle. Défini en ces termes, le canon littéraire/artistique comporte trois aspects au moins, en direct rapport avec ses trois composantes : les beaux-arts, la musique et la littérature.

La liste canonique ou, pour mieux dire, le canon littéraire/linguistique/artistique n’est pas un collecteur neutre d’auteurs, de textes, de normes linguistico-pragmatiques ou bien de productions artistiques, tout comme on ne peut pas le limiter, bloquer ou cantonner dans un projet initial. Le processus de changement du canon, dans tous les domaines, a pour fondement la relativité du goût esthétique qui déclenche soit des ruptures au niveau axiologique, soit de commodes harmonisations avec l’esprit de l’époque. Le but est d’imposer les invariantes esthétiques qui servent de critères dans le processus de tri des textes/des productions artistiques « capitaux », à savoir les chefs-d’œuvre (qui forment dans le canon). Les entrées et les sorties du canon ne sont ni prédictibles, ni tout à fait explicables (à une analyse détaillée des canons révolus non plus), car celles-ci suivent de près ou, au contraire, rompent avec/se détachent de tout rapport avec les conventions d’une époque.

Il est vraiment difficile d’estimer avec précision les implications sociales et linguistiques d’un paradigme esthétique, mais il est bien évident que le passage d’un courant culturel à un autre engendre, d’une manière plus ou moins visible, une « bataille canonique », à degré différent d’intensité, qui veut, à tout prix, imposer un autre type de valeur. Le canon culturel - la synthèse trans-littéraire - est le répertoire le plus abstrait de tous les types de canon : esthétique, littéraire, linguistique, artistique, puisque ce concept prend pour fondement un système général de principes théoriques selon lesquels une mouvance culturelle ou un courant littéraire retracent ses modèles à suivre.

En linguistique en général et en grammaire en particulier, l’équivalent du canon littéraire ou artistique se traduit par « norme » ou « règle » en tant que système standard obligatoire, mais aussi en tant que modèle. La norme linguistique est conditionnée dans la plupart des cas par le contexte socio-politique imposé par les autorités d’une certaine époque historique. Ses illustrations concrètes se présentent souvent sous la forme d’un jeu assumé entre obligation et acceptation. L’analyse diachronique de la norme linguistique, les types de standard et de règle, leurs exceptions, ainsi que les déviations de la norme et les écarts par rapport au standard en tant que cas particuliers de la langue, etc. pourraient faire les sujet éventuels des propositions de communications. L’étude de la didactique des langues romanes pourrait profiter pleinement de ces approches linguistiques.

Les philologues, les historiens, les théologiens, les chercheurs, les hommes de lettres, les doctorants et tous ceux qui s’intéressent à la romanité et à ses modèles culturels canoniques en littérature, en linguistique, en beaux-arts, sont invités à proposer des communications dans les volets suivants :

  • langue et littérature (latines, françaises, italiennes, espagnoles, portugaises, roumaines),
  • didactique des langues romanes,
  • histoire,
  • théologie,
  • beaux-arts,
  • musique,
  • théâtre.

Organisateurs et partenaires

Le CICCRE est organisé par l’Université de l’Ouest de Timişoara et par le Centre d’Études Romanes (CSRT) en partenariat avec l’Université de Szeged (Hongrie).

Adresse du colloque

Université de l’Ouest de Timişoara, Roumanie

4 bd. Vasile Pârvan, Timişoara 300322

Comité scientifique de l’édition 2017 du CICCRE

  • Eugenia ARJOCA-IEREMIA, Professeur des Universités, Université de l’Ouest de Timişoara, Roumanie
  • Florica BECHET, Professeur des Universités, Université de Bucarest, Roumanie
  • Doina BENEA, Professeur des Universités, Université de l’Ouest de Timișoara, Roumanie
  • Jenny BRUMME, Professeur des Universités, Université « Pompeu Fabra », Barcelone, Espagne
  • Tibor BERTA, Professeur des Universités, Université de Szeged, Hongrie
  • Mirela BORCHIN, Maître de Conférences, Université de l’Ouest de Timişoara, Roumanie
  • Norberto CACCIAGLIA, Professeur des Universités, DHC, Université pour les Étrangers, Pérouse, Italie
  • Ioana COSTA, Professeur des Universités, Université de Bucarest, Roumanie
  • Monica FEKETE, Maître de Conférences, Université « Babeş-Bolyai » Cluj-Napoca, Roumanie
  • Katarzyna Gadomska, Maître de Conférences, HDR, Université de Silésie Katowice, Pologne
  • Elena GHIȚĂ, Maître de Conférences, Université de l’Ouest de Timişoara, Roumanie
  • José Manuel GONZALEZ CALVO, Professeur des Universités, Université d’Estrémadure, Cáceres, Espagne
  • Ioan IOVAN, Professeur des Universités, HDR, Université de l’Ouest de Timişoara, Roumanie
  • Coman LUPU, Professeur des Universités, Université de Bucarest, Roumanie
  • Laszlo Marjanucz, Professeur des Universités, HDR, Université de Szeged, Hongrie
  • Ileana OANCEA, Professeur des Universités, HDR, Université de l’Ouest de Timişoara, Roumanie
  • Antonio PATRAȘ, Professeur des Universités, Université « Alexandru Ioan Cuza » de Iași, Roumanie
  • Lăcrămioara PETRESCU, Professeur des Universités, Université « Alexandru Ioan Cuza » de Iași, Roumanie
  • Gheorghe PETRUȘAN, Professeur des Universités, Université de Szeged, Hongrie
  • Elena PÎRVU, Professeur des Universités, Université de Craïova, Roumanie
  • Eleonora RINGLER PASCU, Professeur des Universités, HDR, Université de l’Ouest de Timişoara, Roumanie
  • Mihaela Silvia ROȘCA, Maître de Conférences, Université de l’Ouest de Timişoara, Roumanie
  • Leonardo SARACENI, Professeur des Universités, Institut Supérieur de Musique « Francesco Cilea », Castrovillari, Italie
  • Oana SĂLIŞTEANU, Professeur des Universités, Université de Bucarest, Roumanie
  • Maria ŢENCHEA, Professeur des Universités, Université de l’Ouest de Timişoara, Roumanie
  • Estelle Variot, Maître de Conférences, Aix Marseille Université, AMU, France
  • Violeta ZONTE, Professeur des Universités, Université de l’Ouest de Timişoara, Roumanie

Présidente de l’édition 2017 du CICCRE

Valy CEIA, Maître de Conférences, Université de l’Ouest de Timişoara, Roumanie

Comité d’organisation

  • Section Langue et littérature latines
    • Valy Ceia valy.ceia@gmail.com
  • Section Langue roumaine
    • Bogdan Țâra tarabogdan@yahoo.fr
    • Emina Căpălnăşan astarteea@yahoo.com
  • Section Littérature roumaine
    • Dumitru Tucan btucan@gmail.com
    • Roxana Rogobete rsrogobete@gmail.com
  • Section Langue et littérature italiennes
    • Mirela Boncea bonceamirela@yahoo.it
    • Silvia Paşcu silvia_mandincea76@yahoo.com
  • Section Langue et littérature françaises
    • Ramona Maliţa malita_ramona@yahoo.fr
    • Mariana Pitar pitarmariana@yahoo.fr
  • Section langue et littérature espagnoles
    • Luminiţa Vleja lumivleja@yahoo.com
  • Section Langue et littérature portugaises
    • Iolanda Vasile  iolanda.vasile@gmail.com
    • Veronica Manole veronica.manole@gmail.com
  • Section Histoire et Théologie
    • Simona Regep  simonaregep@yahoo.com
    • Călin Timoc calintimoc@gmail.com
    • Remus Feraru  remusferaru@yahoo.fr
  • Section Beaux-Arts
    • Iosif Mihailo iosif.mihailo@yahoo.com
  • Section Musique
    • Mihaela Silvia Roşca mihaelasilviarosca@gmail.com
  • Section Théâtre
    • Eleonora Ringler Pascu eleonora.ringlerpascu@gmx.de

Calendrier du colloque

  • le 1er mai 2017 : soumission des propositions (titre et résumés en français et en anglais) et envoi du bulletin d’inscription (voir ci-dessous) à ciccre@gmail.com ainsi qu’au(x) responsable(s) de la section choisie (voir les adresses électroniques en haut)
  • le 15 mai 2017 : notification d’acceptation aux auteurs.

Les langues de travail du CICCRE 2017 sont le roumain, le français, l’italien, l’espagnol et le portugais.

Bulletin d’inscription (à renvoyer par courriel avant le 1er mai 2017)

Nom(s) :

Prénom(s) :

Intitulé de la communication :

Section du colloque :

Affiliation (université, institut, centre de recherche, etc.) :

Statut (professeur, chercheur, doctorant, etc.) :

E-mail :

Résumés en français et en anglais (200 - 250 mots)

5 mots-clés et 5 Keywords :

Vidéoprojecteur pour la présentation de la communication en diapos : Oui ou non

Frais d’inscription au colloque

La taxe de participation au colloque est de 50 euros ou 230 RON (payables sur place). Les frais d’inscription comprennent la participation au colloque, la documentation, les pauses-café, le déjeuner, le dîner, ainsi que la publication des actes du colloque. L’hébergement et les frais de transport sont à la charge des participants.

À noter

  • Le temps prévu pour chaque communication est de 20 minutes, suivies d’une discussion de 5 minutes.
  • Les communications seront publiées sous réserve d’acceptation par le comité scientifique dans le volume réunissant les actes du CICCRE, Quaestiones Romanicae VI, qui sera publié chez JATEPress, la maison d’édition de l’Université de Szeged, Hongrie.
  • Les renseignements complémentaires sont accessibles sur le site du CICCRE http://www.litere.uvt.ro/conferinte

Pour toute question sur le colloque, merci de contacter les responsables des sections, marqués dans le comité d’organisation.

Locais

  • 4 bd. Vasile Pârvan
    Timişoara, Roménia (300322)

Datas

  • Segunda, 01 de Maio de 2017

Palavras-chave

  • canon culturel, canon littéraire, canon linguistique

Contactos

  • Ramona Maliţa
    courriel : malita_ramona [at] yahoo [dot] fr

Fonte da informação

  • Ioana Marcu
    courriel : ioana [dot] marcu [at] e-uvt [dot] ro

Para citar este anúncio

« Canon culturel. Canon littéraire. Canon linguistique », Chamadas de trabalhos, Calenda, Publicado Quinta, 20 de Abril de 2017, http://calenda.org/402605

Arquivar este anúncio

  • Google Agenda
  • iCal

Ler sobre o mesmo tema