AccueilQuand la muséologie prend tout son sens

Quand la muséologie prend tout son sens

When museology develops its senses - olfactory installations in museums

Les dispositifs olfactifs au musée

*  *  *

Publié le mardi 25 avril 2017 par João Fernandes

Résumé

La quatrième journée d’étude des doctorants en muséologie de la Sorbonne Nouvelle propose de questionner la place des dispositifs olfactifs au sein de l’institution muséale. Peut-on parler d’un phénomène tendanciel ? Y a-t-il un lien avec la démocratisation de l’industrie de la parfumerie ? Qu’en est-il d’un art olfactif au musée ? Que peuvent véritablement les odeurs dans l’accomplissement des missions du musée ?

Annonce

Argumentaire

Fidèle à ses origines occidentales, l’institution muséale s’est historiquement construite autour de l’œil. Jusqu’à présent, curieux, flâneur, amateur et expert venaient au musée pour « voir » les œuvres.

Toutefois, si les années 1960 datent l’entrée du marketing au sein des musées, Lipovetsky reconnait dans l’hypermodernité de la consommation contemporaine, la source d’une demande toujours plus grande de pratiques engageant des plaisirs sensitifs, émotionnels et en conséquence, des dispositifs capables de les susciter. Demande à laquelle les musées s’adaptent.

La 4ème journée d’étude des doctorants en muséologie de la Sorbonne Nouvelle propose de questionner la place des dispositifs olfactifs au sein de l’institution muséale. Peut-on parler d’un phénomène tendanciel ? Y a-t-il un lien avec la démocratisation de l’industrie de la parfumerie ? Quel est le rôle du marketing olfactif ? Qu’en est-il d’un art olfactif au musée ? Que peuvent véritablement les odeurs dans l’accomplissement des missions du musée ?

Au travers de trois axes portant sur la technicité des dispositifs olfactifs, la mise en espace des odeurs au musée et la sensorialité des offres de médiation, nous vous invitons à redécouvrir le musée, le nez en avant ! 

Programme de la journée

9h00 - 9h30 :   Café d’accueil

9h30 - 10h00 : Introduction, FRANÇOIS MAIRESSE, Professeur des Universités, Université Paris 3 -Sorbonne Nouvelle, CERLIS

Panorama de dispositifs

10h00 - 11h00  : Les dispositifs du Grand musée du Parfum

    • ELISE ALLONAS, Responsable Image et Marketing – Grand Musée du Parfum
    • VIOLETTE HOUOT, Architecte d’intérieur et designer – Créatrice du rosie imaginaire Blossom pour le Grand Musée du Parfum
    • MARION VIGNAL, curateur, auteur, consultante en art et en design. Curateur de l’orgue du parfumeur pour le Grand Musée du Parfum
    • DANIEL SONABEND, Compositeur et producteur – Créateur de la partie sonore de l’orgue du parfumeur pour le Grand Musée du Parfum
  • 11h00 - 11h30 : Sens olfactif, Chimie des odeurs & Immersion sensorielle : projet scientifique et dispositifs du Grand Musée du Parfum, ROLAND SALESSE, Ingénieur agronome, docteur en sciences, chargé de mission à la culture scientifique, Unité de neurobiologie de l’olfaction – INRA
  • 11h30 - 12h00 : Un outil de médiation hors-les-murs : les mallettes multi-sensorielles du Musée du Louvre, SÉVERINE MULLER, Chargée des publics empêchés – Musée du Louvre
  • 12h00 - 12h30 : Le Whaf et ses usages, MARLÈNE STAIGER, Designer d’arômes et de fragrances – Htheoria

12h30 - 13h00   : Discussion animée

Discutant MATHILDE CASTEL, Doctorante en Esthétique, Sciences de l’art, Muséologie sous contrat CIFRE avec la Maison Cartier, « Pour une expertise olfactive muséale : de la documentation des collections aux dispositifs expographiques » - Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle, CERLIS

13h00 - 14h00 : Pause déjeuner

Mise en espace des odeurs au musée

  • 14h00 – 14H30 : Volatilité-durabilité : exposer les odeurs, JULIE C. FORTIER, Artiste
  • 14h30 - 15h00 : Se rencontrer autour des odeurs, BORIS RAUX, Artiste

15h00 - 15h30 : Discussion animée

Discutant CLARA MULLER, Etudiante en parcours Direction de Projets et Etablissement Culturels – Université Paris Panthéon Sorbonne, rédactrice pour la revue NEZ

15h30 - 16h00 : Pause café

Utiliser l'odorat pour interagir avec son public

  • 16h00 - 16h30 : Dialoguer avec le public grâce aux odeurs, ELÉONORE DE BONNEVAL, photo reporter basée à Londres et Paris. Approche à la croisée des chemins entre le journalisme, les neurosciences et l’installation artistique. Rédactrice pour la revue NEZ
  • 16h30 - 15h00 : Les tableaux ont-ils une odeur ? Le cas du musée Fabre, MARION BOUTELLIER, Chargée des publics, Petite Enfance-Famille-Etudiants – Musée Fabre de Montpellier
  • 17h00 -17h30 : La médiation muséale entre dispositif immersif et valorisation patrimoniale locale, CRISTINA BADULESCU, Maître de conférences en SIC, Université de Poitiers, CEREGE
  • 17h30 - 18h00 : Pour une approche polysensorielle de la médiation, SOPHIE RADIX, Responsable de la cellule Médiation-Education, Direction des publics et du numérique – RMN – Grand Palais 
  • 18h00 - 18h30 : Création de visites théâtrales et olfactives dans les musées, VIOLAINE DE CARNÉ, Comédienne, auteure, metteure en scène – Le Tir et la Lyre

18h30 - 19h00 : Discussion animée

Discutant DELPHINE DE SWARDT, Docteure en Esthétique et Sciences de l’art, « Des mots au parfum. La création olfactive en société de composition », A.T.E.R - Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle, rédactrice pour la revue NEZ, conteuse

Discussion générale

Lieux

  • Maison de la Recherche de l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 - 4, rue des Irlandais
    Paris, France (75005)

Dates

  • jeudi 15 juin 2017

Fichiers attachés

Mots-clés

  • musée, muséologie, médiation culturelle, dispositif olfactif, parfume

Contacts

  • Nikola Ivanovic
    courriel : ivanovic [dot] nicolas [at] gmail [dot] com
  • Mathilde Castel
    courriel : mathilde [dot] castel [at] hotmail [dot] fr

Source de l'information

  • Nikola Ivanovic
    courriel : ivanovic [dot] nicolas [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Quand la muséologie prend tout son sens », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 25 avril 2017, http://calenda.org/402803