AccueilGouvernance et transformations structurelles en Méditerranée

Gouvernance et transformations structurelles en Méditerranée

Governance and structural transformations in the Mediterranean

Les mardis de la Villa

Tuesdays at La Villa

*  *  *

Publié le vendredi 21 avril 2017 par Céline Guilleux

Résumé

La Villa Méditerranée organise cette année un cycle de conférence intitulé « Gouvernance et transformations structurelles en Méditerranée ».

Annonce

Programme

Mardi 31 janvier 2017

Les Etats-Unis vis-à-vis des évolutions au Maghreb et au Moyen-Orient depuis 2011: acteurs ou spectateurs?

18h00 à 19h30

IMéRA, 2 place Le Verrier, 13004 Marseille

Invité : Amine Ait-Chaalal, professeur à l'Université Catholique de Louvain et codirecteur du Centre d'études des crises et conflits internationaux - CECRI

Depuis 2011, les pays arabes sont touchés par une série de mouvements et de bouleversements politiques, socio-économiques et populaires de grande ampleur. Plusieurs dirigeants arabes ont quitté le pouvoir. Dans d'autres pays, la situation a évolué de manière parfois tragique et violente. De par l'importance du positionnement géostratégique des Etats-Unis au Maghreb et au Moyen-Orient, l'administration Obama a dû gérer ces multiples évolutions. L'enjeu est de savoir comment les  Etats-Unis ont fait face à ces mouvements et quelles ont été leurs modalités d'actions et de réactions.

Amine Ait-Chaalal est diplômé de l’Université catholique de Louvain/UCL - Belgique (Doctorat en sciences politiques - orientation relations internationales) et de l’Université d’Ottawa - Canada (M.A. en politique internationale et comparée). Ancien directeur du Centre d'études des crises et conflits internationaux/CECRI de l'UCL (2007-2015), il est professeur au Département des sciences politiques et sociales de l’UCL où il enseigne dans le domaine des relations internationales (Organisations internationales, Questions diplomatiques, Politique étrangère des Etats-Unis, Politique étrangère et action humanitaire).Ses recherches et publications portent sur le Moyen-Orient et le Maghreb, les questions euro-méditerranéennes, la politique étrangère des Etats-Unis et la politique extérieure du Brésil.

Mardi 4 avril 2017

Comprendre les mutations sociales en Algérie

19h00

Villa Méditerranée, Esplanade J4, 13002 Marseille

Invité : Fatma Oussedik, sociologue, CREAD, Université d’Alger

Comment lire les éléments complexes dont les médias rendent compte à propos de l’Algérie ? Fatma Oussedik propose une lecture des mutations que vit la société algérienne à partir de l’analyse des structures familiales. Elle a conduit une enquête, en juillet 2012, qui a concerné 1 200 familles vivant dans 12 villes d’Algérie. Cette recherche avait pour objectif de tenter de rendre compte de perceptions d’analyses éparses qui rendaient compte de mutations importantes affectant les familles algériennes. Fatma Oussedik a perçu, à cette occasion, les difficultés à qualifier ces mutations, difficultés nées à la fois de la rapidité avec laquelle elles ont eu lieu et de l’incapacité des autorités à les prendre en charge, à en tenir compte dans les politiques qui affectent la population algérienne. « Ce dernier point explique que, lorsque l’on considère les analyses engagées ces dernières années, nous percevons comme une “ incapacité“ du politique à penser ces mutations, à les prendre en charge, à en tenir compte, alors qu’il est né d’une volonté de libération d’un peuple et de changements institutionnels. » Le pouvoir algérien, confronté à ces changements, fait à présent obstacle à ces mutations structurelles et ce, pour des raisons qui tiennent à l’histoire sociale et politique de l’Algérie. La présentation de cette enquête dans le cadre de cette conférence sera l’occasion d’en débattre avec le public et de revisiter le paysage social algérien.

Mardi 2 mai 2017

L'invention d'un citoyen euro-méditerranéen. Retour sur trois campagnes d'enquêtes réalisées entre 2013 et 2017

19h00

Villa Méditerranée, Esplanade J4, 13002 Marseille

Invité : Mohamed Tozy, politologue, Ecole de Gouvernance et d’Economie, Rabat

Mohamed Tozy se propose d’analyser les résultats de trois campagnes d’enquête réalisées entre 2013 et 2017 par la fondation euroméditerranéenne Anna Lindh pour le dialogue entre les cultures.

Au–delà de la construction d’un champ de comparaison Euro-Mediterranéen qui associe ces deux pôles - dont le MUCEM est l'incarnation matérielle - Mohamed Tozy insistera sur le caractère innovant de ce projet scientifique qui a pris le risque de penser Euro-Med en se donnant les moyens d’investiguer un espace promu au rang d’objet de science sociale. Le fait de décider de questionner plus de 40 000 citoyens appartenant à plus de 30 pays et de postuler une représentativité d’une population Euro-Mediterranéenne participe de l’invention d’une citoyenneté nouvelle comme l’Europe n’a cessé de le faire depuis 60 ans.

Il s’agit autant d’un acte de foi que d’un acte scientifique. Mohamed Tozy démontrera « qu’on est en présence d’un pari sur l’avenir, d’une quête d’assurance sur un projet qui peine à démarrer et qui est confronté à de multiples obstacles : la mauvaise volonté des uns des autres, le repli nationaliste, l’irruption de nouveaux conflits entraînant un climat d’instabilité politique (Syrie, Libye, Ukraine…). »

Mohamed Tozy est directeur de l’Ecole de Gouvernance et d’Economie de Rabat. Né en 1956 à Casablanca, il a fait des études de sciences politiques à Casablanca et un doctorat à l'Université d'Aix-Marseille. Dans une démarche qui associe sociologie et anthropologie historique, Mohamed Tozy travaille sur des questions aussi diverses que les mouvements islamistes et les pratiques quotidiennes du religieux, les relations de pouvoir et l’Etat, le développement rural et le changement social.

Mardi 9 mai 2017

Afriques, entre puissance et vulnérabilité

19h00

Villa Méditerranée, Esplanade J4, 13002 Marseille

Avec Philippe Hugon, directeur de recherche à L’IRIS, en charge de l’Afrique et Gilles Dufrénot, professeur de sciences économiques, Aix Marseille Université, Greqam-AMSE

L’Afrique est un continent de défis : explosion démographique, réchauffement climatique et transition énergétique, innovations technologiques, terrorisme… Risques et opportunités d’avenir dessinent une Afrique plurielle dont on a parfois du mal à imaginer comment se construit sa modernité. Entre puissance et vulnérabilité, quels sont donc les défis, les modèles de croissance et les perspectives aujourd’hui ?

  • Philippe Hugon propose d’en dresser le panorama comme d’en présenter les zones critiques, au-delà des représentations, pour comprendre des dynamiques structurelles en profondeur. Il invite à imaginer les scenarii d’avenir et interroge les relations et les influences de l’EuroMéditerranée avec ce continent émergent, nouvelle frontière d’une économie mondiale.
  • Gilles Dufrénot choisit également une grille de lecture transversale, observe les cultures africaines comme les institutions, souligne les obstacles générés par la transition démographique, s’interroge sur les évolutions des niveaux de vie, sur les nouveaux modèles de croissance comme sur les traits spécifiques des entrepreneurs africains.

Tous deux dialogueront pour nous faire comprendre ces « Afriques » plurielles, aux portes de l’Europe via la Méditerranée, dont les cultures comme les institutions ont longtemps été influencées par les pays occidentaux, mais qui aujourd’hui interrogent aussi les modèles asiatiques et indiens. Les processus en jeu sont ambivalents, entre vulnérabilité (résilience face aux chocs) et puissance (enjeux politiques et géopolitiques, hard et soft power).

Portraits des intervenants :

  • Philippe Hugon est directeur de recherche à l’IRIS, en charge de l’Afrique.

Consultant pour de nombreux organismes internationaux et nationaux d’aide au développement (Banque mondiale, BIT, Commission européenne, OCDE, Ministère des Affaires étrangères, PNUD, UNESCO), il est Professeur émérite, agrégé en sciences économiques, classe exceptionnelle à l’Université Paris X Nanterre. Il préside le CERNEA (Centre d’Etudes et de Recherche pour une Nouvelle Economie Appliquée).

Philippe Hugon enseigne au sein du Collège interarmées de défense et IRIS SUP’. Il a par ailleurs enseigné au Cameroun (1963-1965) et Madagascar (1969-1974) et demeure un professeur invité dans de nombreuses universités africaines.

Auteur d’une centaine d’articles dans des revues spécialisées et d’ouvrages sur le développement et l’économie politique internationale, il est directeur scientifique de la Revue Tiers Monde. Il est par ailleurs chargé du chapitre Afrique Subsaharienne dans l’Année stratégique.

Derniers ouvrages parus :

L’Afrique, défis, enjeux et perspectives en 40 fiches pour comprendre l’actualité. Novembre 2016. Eyrolles.
Afriques- Entre puissance et vulnérabilité. Août 2016. Armand Colin.

  • Gilles Dufrénot, docteur en économie, est professeur de sciences économiques à Aix-Marseille Université et chercheur au Greqam-AMSE. Il est spécialiste des politiques macroéconomiques et des modèles de croissance associés, en particulier de la zone euro, ainsi que des politiques de développement des pays émergents. Il a été notamment conseiller de la Banque de France de 2009 à 2015.

Il a publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels :

Les politiques budgetaires dans la crise comprendre les enjeux actuels et les défis futurs, Ed De BOECK, de Catherine Bouthevillain, Gilles Dufrénot, Philippe Frouté et Laurent Paul 2013.
Après la crise ? : Les politiques économiques dans le monde, Edition ECONOMICA, Gilles Dufrénot et Alain Sand-Zantman, préface de Jean-Hervé Lorenzi, 2009.
Enjeux des politiques macroéconomiques des pays de l'UEMOA (Union Economique Monétaire Ouest Africaine), Edition ECONOMICA ? de Gilles Dufrénot et El-Hadji Abdou Sakho, 2008.

La librairie IMBERNON sera présente pour proposer les ouvrages des auteurs.

Catégories

Lieux

  • Villa Méditerranée - Esplanade J4
    Marseille, France (13002)

Dates

  • mardi 02 mai 2017
  • mardi 31 janvier 2017
  • mardi 04 avril 2017
  • mardi 09 mai 2017

Contacts

  • Yves Doazan
    courriel : yves [dot] doazan [at] univ-amu [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Marine Boléa
    courriel : marine [dot] bolea [at] univ-amu [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Gouvernance et transformations structurelles en Méditerranée », Cycle de conférences, Calenda, Publié le vendredi 21 avril 2017, http://calenda.org/403107