Página inicial"Du discours au récit constitutionnel : analyses extra-juridiques du constitutionnalisme"

"Du discours au récit constitutionnel : analyses extra-juridiques du constitutionnalisme"

"From discourse to constitutional narrative - extra-legal analyses of constitutionalism"

*  *  *

Publicado Quinta, 27 de Abril de 2017 por João Fernandes

Resumo

Le constitutionnalisme, comme principe d'action, est une ambition politique forte, dès lors qu’il se donne pour tâche de déterminer les éléments fondamentaux de structuration de l'espace politique, social, économique, en bref, de l'espace sociétal. La Constitution est le discours qui porte cette ambition. Plus encore, la Constitution raconte quelque chose du monde qu'elle aborde, et il est certainement possible de la connaître de manière un peu plus « anthropologique », en considérant d'un côté qu'on peut y lire bien plus sur une collectivité humaine que ce qu'elle semble vouloir dire de prime abord, et que, d'un autre côté, un récit constitutionnel peut être là où, selon toutes les apparences, il ne se présente pas comme tel.

Anúncio

Argumentaire

Le constitutionnalisme, comme principe d'action, est une ambition politique forte, dès lors qu’il se donne pour tâche de déterminer les éléments fondamentaux de structuration de l'espace politique, social, économique, en bref, de l'espace sociétal. La Constitution est le discours qui porte cette ambition. Plus encore, la Constitution raconte quelque chose du monde qu'elle aborde, et il est certainement possible de la connaître de manière un peu plus « anthropologique », en considérant d'un côté qu'on peut y lire bien plus sur une collectivité humaine que ce qu'elle semble vouloir dire de prime abord, et que, d'un autre côté, un récit constitutionnel peut être là où, selon toutes les apparences, il ne se présente pas comme tel.

Il apparaît donc souhaitable, au-delà de la théorie juridique, d'approcher largement le discours constitutionnel, c’est-à-dire de l'analyser en considérant les liens entre les éléments de ce discours et l'ambition qu'il porte, qui révélerait peut-être des propriétés particulières de ce discours. Les analyses du constitutionnalisme peuvent s'inscrire dans celles du « récit » d'une manière générale, et le champ de connaissance alors s'élargir de manière particulièrement heuristique. Est-il possible de lire le discours constitutionnel de plusieurs manières, notamment à partir de plusieurs champs disciplinaires, qui produiraient tous un récit globalement déterminé et cohérent ? La portée du texte constitutionnel – envisagé depuis sa rédaction jusqu’à sa lecture - peut-elle être analysée en dépassant son aspect strictement normatif (qui focalise principalement sur le discours du juge aujourd'hui) ? Comme nous y invitent aujourd’hui les théories du constitutionnalisme « global » et/ou « sociétal, peut-on considérer qu'un énoncé constituant peut se trouver dans d'autres comportements sociétaux que des énoncés linguistiques formellement »constitutionnels" ? Il s'agira donc à travers ces 3 questions de penser diverses formes de représentation du récit constitutionnel, non nécessairement saisies par le droit ou les analyses juridiques. 

Programme

8 juin 2017

17 rue de la Sorbonne, 75005 paris

Salle Bourjac (au bout de la galerie en entrant immédiatement à gauche avant la Cour de la Sorbonne)

10h Début des travaux, Sous la présidence Christine Manigand, Historienne, Professeure, Université de la Sorbonne Nouvelle

Propos introductifs Yves-Charles Zarka, Philosophe, Professeur, Université Paris Descartes

1ère session : Comment peut-on lire ce récit constitutionnel ?

  • 10h15 Marcello Raffin, Philosophe, Professeur, Université de Buenos Aires, Constitution, fiction et littérature en Amérique latine

10h25 Débat et pause

  • 10h40 Jiri Priban, Philosophe du droit, Professeur, Université Charles, Prague, Constitutional Symbolism, Collective Memory and Functional Differentiation of Modern Society

11h05 Débat et Pause

  • 11h30 Sophie Heine, auteure, chercheure associée au Centre d’Etudes Internationales de l’Université d’Oxford et membre de Stand Up for Europe, Le patriotisme constitutionnel : quelle source d’inspiration pour les fédéralistes européens ?

11h55 Débat et déjeuner

13h45 Reprise des travaux, sous la présidence de Carlos-Miguel Herrera Juriste, Professeur, Université de Cergy-Pontoise

2ème session : Que peut-on lire dans le récit constitutionnel ?

  • 13h50 Rada Ivekovic, Philosophe, Professeure, Université de Saint-Etienne, Quelques réflexions sur l’extraconstitutionnel et l’extraterritorial
  • 14h15 Alice Pechriggl, Philosophe/psychanalyste, Professeure, Université de Klagenfurt, La démocratie comme régime et comme Constitution

14h40 Débat et pause

3èmesession : Oùpeut-on lire le récit constitutionnel ?

  • 15h00 Marc Abélès, Anthropologue, Directeur d’Études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, Se constituer en s’assemblant : le cas des Ochollo d’Ethiopie méridionale
  • 15h25 Gérard Bras, Philosophe, Professeur honoraire en première supérieure, Université Populaire des Hauts de Seine, Récits de constitution du peuple et de (re)fondation dans le cinéma de J. Ford
  • 15h40 Paul Jorion, Anthropologue et économiste, Professeur Associé à l’Université Catholique de Lille, Inventer une Constitution pour l’économie ?

16h05 Débat

16h30 Conclusions, Lauréline Fontaine, Ninon Forster, Olivier Peiffert, Tania Racho

Locais

  • Salle Bourjac - 17, rue de la Sorbonne
    Paris, França (75005)

Datas

  • Quinta, 08 de Junho de 2017

Palavras-chave

  • constitutionnalisme, représentations, discours, analyse pluridisciplinaire, philosophie

Contactos

  • Lauréline Fontaine
    courriel : constitutionparis3 [at] gmail [dot] com

Fonte da informação

  • Lauréline Fontaine
    courriel : constitutionparis3 [at] gmail [dot] com

Para citar este anúncio

« "Du discours au récit constitutionnel : analyses extra-juridiques du constitutionnalisme" », Jornadas, Calenda, Publicado Quinta, 27 de Abril de 2017, http://calenda.org/403561