AccueilLa scène punk à Montaigu (1976-2016)

La scène punk à Montaigu (1976-2016)

The punk scene in Montaigu (1976-2016)

*  *  *

Publié le mercredi 03 mai 2017 par Céline Guilleux

Résumé

Cette journée d’étude s’inscrit dans le cadre du projet de recherche PIND (Punk is not dead. Une histoire de la scène punk en France 1976-2016). Après plusieurs rencontres thématiques parisiennes sur l'histoire de la scène punk en France et des journées d’études à Toulouse et à Caen (avant d’aborder Rennes en fin d’année 2017), le programme PIND s’arrête à Montaigu, haut lieu des cultures alternatives dans l’Ouest de la France via son collectif associatif (Icroacoa) et sa nébuleuse de groupes underground.

Annonce

ZINOR, Rue Moulin Gros, 85600 Montaigu

Argumentaire

Cette journée d’étude s’inscrit dans le cadre du projet de recherche PIND (Punk is not dead. Une histoire de la scène punk en France 1976-2016), soutenu par le programme Intelligence des patrimoines du CESR, THALIM et l’ANR.

Après plusieurs rencontres thématiques parisiennes sur l'histoire de la scène punk en France et des journées d’études à Toulouse et à Caen (avant d’aborder Rennes en fin d’année 2017), le programme PIND s’arrête à Montaigu, haut lieu des cultures alternatives dans l’Ouest de la France via son collectif associatif (Icroacoa) et sa nébuleuse de groupes underground.

S’il est indéniable que Paris, Lyon, Bordeaux, Rennes, Rouen et les grandes métropoles françaises représentent des foyers de création et de bouillonnement, l’histoire du punk s’est également écrite à Fumel à Mont-de-Marsan, mais aussi dans plusieurs petites villes vendéennes. Quelles réalités recouvre ainsi le punk au-delà des grands centres urbains ? Selon quelles dynamiques s’est il développé à Montaigu ? Cette scène punk relève de trajectoires et de projets individuels qu’il s’agira d’identifier, de répertorier et de discuter via divers projets associatifs ou parcours personnels. Départ vers des métropoles tels que Nantes, Angers, Paris ou Bordeaux, relations aux agglomérations voisines des Herbiers, de Fontenay le Compte ou de La Roche Sur Yon, mais aussi relation à la côte atlantique et à ses activités estivales, autant de mouvements qu’il s’agira d’interroger, de même que le rôle des nombreux cafés concerts et des festivals, ainis que le contact avec les groupes de l’extérieur, dans une perspective transclocales des scènes.

Cette journée d’étude souhaite ainsi interroger sur les caractéristiques à la fois sociales et historiques de la scène punk montacutaine ainsi que sur ses eventuelles relations avec d'autres scènes musicales ou culturelles voisines.

Modalités de soumission

Les propositions de comunication (10 lignes max) accompagnées d'une brève bio-bibliographie (10 lignes max) sont à envoyer 

avant le 20 mai 2017 

aux adresses suivantes:

solveig.serre@gmail.com; luc.robene@u-bordeaux.fr; gerome.guibert@univ-paris3.fr

Comité d'organisation et de sélection

  • Gérôme Guibert,
  • Luc Robène
  • Solveig Serre

Lieux

  • Montaigu, France (85)

Dates

  • samedi 20 mai 2017

Mots-clés

  • punk, scène locale, France, Montaigu, histoire, archive

Contacts

  • Solveig Serre
    courriel : solveig [dot] serre [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Solveig Serre
    courriel : solveig [dot] serre [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« La scène punk à Montaigu (1976-2016) », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 03 mai 2017, http://calenda.org/403663