Calenda - Le calendrier des lettres et sciences humaines et sociales

Partitions

Scores

Revue « L'autre musique », n°5

*  *  *

Publié le mardi 09 mai 2017 par Céline Guilleux

Résumé

Le numéro 5 de la revue L’autre musique fera suite à l’enquête du laboratoire L’autre musique : « Nouvelles modalités d’écriture du sonore et du musical ». Il questionnera la pertinence de la notion de « partition » par rapport aux nouvelles pratiques du sonore, du musical et, plus largement, des arts contemporains : les écritures alternatives (partitions graphiques, vidéo, photographiques...), l’écriture de formes interactives, de performances et d’installations sonores, les notations pour la danse, pour les spectacles en général, mais également pour les créations numérique, la littérature, la poésie, l’architecture, etc.

The 5th issue of L’Autre musique magazine will extend the survey of L’Autre musique laboratory: “New ways of writing sound and music”. It will question the relevance of the notion of “partition” in relation to the new practices of sound and music, and, more generally, to all contemporary arts: alternative scores (graphic, video, photographic …), interactive forms, performances and Sound installations writings, notations for dance, scenic performances, but also digital arts, even literature, poetry, architecture, etcetera.

Annonce

Cet appel à participation est destiné aux artistes autant qu’aux chercheurs. Les chercheurs de L’Autre musique veulent mettre l’accent sur la pratique et les enjeux de la pratique et privilégieront les propositions avec des exemples sonores et visuels riches.

Argument

Le numéro 5 de la revue L’Autre musique fera suite à l’enquête du laboratoire L’Autre musique : « Nouvelles modalités d’écriture du sonore et du musical ». Il questionnera la pertinence de la notion de « partition » par rapport aux nouvelles pratiques du sonore, du musical et, plus largement, des arts contemporains : les écritures alternatives (partitions graphiques, vidéo, photographiques...), l’écriture de formes interactives, de performances et d’installations sonores, les notations pour la danse, pour les spectacles en général, mais également pour les créations numérique, la littérature, la poésie, l’architecture, etc.

Il ne s’agit pas de répéter les différentes approches sémiotiques qui ont déjà été faites – qui considèrent la « partition » comme un objet d’écriture qui utilise une représentation codée destinée à être translittérée en une réalité acoustique – et de reprendre un débat éculé sur la relation entre l’écriture musicale et le langage. Même si nous ne remettons pas en cause que la partition peut induire la matérialité acoustique et ainsi sembler être « à son service », nous voudrions interroger la pertinence de cet objet comme « prétexte » (qu’il n’est pas seulement) autant que l’influence qu’il a sur ce qui en émerge (qu’on désigne plus volontiers sous le nom d’« œuvre »).
De ce fait, le terme « partition » sera convoqué dans un sens très large, interdisciplinaire, incluant aussi bien les formes d’écritures codées traditionnelles que les nouvelles formes d’écriture inventées par les pratiques contemporaines : du programme informatique à tous les niveaux de la réalisation de la partition, jusqu’à l’écriture du méta-instrument (organologie, organisation technologique des effets, des instruments, des capteurs et des modes de diffusion), sans oublier l’actualité (ou non) des formes d’écriture graphiques, textuelles, vidéo et photographiques liées à l’histoire des avant-gardes de la musique contemporaine et de la recherche en arts sonores. On pourra aussi prendre en compte le contexte social, symbolique et géographique de l’écriture et de sa matérialisation.

Nous organisons ces rencontres comme des moments de recherche et de débat, dans lesquels points de vue, réflexions, présentations d’œuvres dialogueront et se confronteront.
Nous sommes par ailleurs ouverts à d’autres propositions et angles de recherche portant sur les opérations liées à l’usage de « partitions » dans toute forme de création actuelle.

Thématiques

« Observer-conserver »

Mots-clefs : se conformer, analyser, déchiffrer, données, noter, notation, score, in situ, mémoire, enregistrer, esquisse, rature, graphique, improviser.

Ces termes permettront d’interroger la notion de notation et l’action de noter. En effet, la partition a un rapport au temps et à la mémoire particulier, d’autant plus si elle inscrit dans son écriture des dispositifs en « temps réel », ou des formes ouvertes d’interprétation qui entraînent une pratique plus ou moins improvisée dans le présent de sa matérialisation. De la même façon, certaines partitions (pas seulement sonores et musicales) prennent en considération l’espace de matérialisation de l’œuvre. De ce fait la « note » est à la fois la trace et une manière de conserver la mémoire d’un présent observé comme la matrice d’un présent à venir ou à déployer.

Au CDMC, semaine du 16 octobre 2017 (sous réserve)

« Former-transformer »

Mots-clefs : intermédialité, intersémioticité, shape shifting, diagramme, altérer, plasticité, processus, émergence, data-bending, programme.

La partition est cet espace poïétique où s’envisage la matérialisation de l’œuvre à venir. Dans les formes variées qu’elle peut prendre (textuelle, dessinée, écrite...), la partition est un espace intermédial et intersémiotique par excellence – le lieu du métissage et de la transformation où signes, matières, images sont soumis à des manipulations, redéfinitions... Bref, la partition est le lieu d’une plasticité (Malabout, Debono) qui pourrait permettre d’interroger la partition non pas comme diagramme, mais comme rediagrammatisation, c’est-à-dire une remise sur le chantier des signes.

Au Cube, jeudi 21 décembre 2017 (date confirmée)

« Donner-ordonner »

Mots-clefs : interpréter, diagramme, intersectionnalité, écopraxie, transmettre, plan, carte, déchiffrer, écart, improviser.

La partition est un don, un message proposé à un autre en assumant la responsabilité de sa matérialisation. Mais c’est aussi un diagramme, au sens foucaldien du terme, qui ordonne autant qu’il donne. Objet d’analyse et objet à interpréter, la partition est un objet culturel qui contribue et entretient des divisions qui affectent la vie quotidienne. S’inscrivant dans des normes et hiérarchisant les genres, les classes et les cultures, etc., la partition est aussi le lieu de l’intersectionnalité. Il serait alors pertinent de voir comment la notion de partition peut s’engager dans une écopraxie non-normative proposant des alternatives à notre manière de construire notre habitat (au sens grec du mot eco : oikos).

À l’université Paris 1 (centre St Charles) le 15 mars 2018 et au Cube le16 mars.

Proposition d'article

Sur un fichier en .doc ou .odt (préférez-le libre)

Un résumé de 500 mots environ précisant les mots clefs et/ou le couple de figures qui vous paraît correspondre à votre proposition.

Les liens vers les œuvres dont vous souhaitez parler s'il y en a.

Nom, Prénom, Université de rattachement (le cas échéant), courte bio

Date limite des propositions : 01 décembre 2017

Cependant, toutes les propositions que nous recevrons avant le 30 juin 2017 pourront être sélectionnées pour une communication lors du séminaire recherche-création qui se déroulera à l'institut ACTE (UMR 8218) en mars 2018.

envoyé à contact(@)lautremusique(.)net

Proposition artistique

Sur un fichier en .doc ou .odt (préférez-le libre)

Un résumé de 500 mots environ précisant les mots clefs et/ou le couple de figures qui vous paraît correspondre à votre proposition.

Un lien vers l’œuvre dont vous voulez parler et un lien vers un site ou tout document en ligne nous permettant de comprendre votre démarche.

Date limite des propositions : 1er décembre 2017

Cependant, toutes les propositions que nous recevrons avant le 30 juin 2017 pourront être sélectionnées pour une performance ou une présentation lors de la première soirée « L'Autre musique #5 : Partitions » qui se déroulera au Cube en mars 2018.

envoyé à contact(@)lautremusique(.)net

Comité artistique et scientifique 

  • Frédéric Mathevet (artiste-chercheur, Paris 1/CNRS),
  • Célio Paillard (artiste-chercheur, Paris 1/CNRS),
  • Gérard Pelé (enseignant-chercheur, Paris 1/CNRS),
  • Nathanaëlle Raboisson (Artiste-chercheure, Compagnie musicale Motus),
  • Jean-Philippe Velu (architecte dplg /musicien) ;
  • Carine Le Malet (Le cube-Centre de création numérique) ;
  • Laure Marcel-Berlioz (CDMC) ;
  • Maxime Barthélémy (Maison-Ona).

Partenaires

  • Institut ACTE (Paris 1-CNRS),
  • Motus (compagnie musicale),
  • Le Cube,
  • CDMC,
  • Maison-Ona.

Argument

The 5th issue of L’Autre musique magazine will extend the survey of L’Autre musique laboratory: “New ways of writing sound and music”. It will question the relevance of the notion of “partition” in relation to the new practices of sound and music, and, more generally, to all contemporary arts: alternative scores (graphic, video, photographic …), interactive forms, performances and Sound installations writings, notations for dance, scenic performances, but also digital arts, even literature, poetry, architecture, etcetera.

It is not about reactivating the semiotic approaches that have already been made – which study the “scores” as writing objects, using coded representations to be transliterated in an acoustic reality – nor to restart a debased debate about the relationship between musical writing and language. Even if we don’t contest that the score can induce acoustic materiality and so appear to be serving it, we would question the relevance of this object as a “pretext” (that it is not only) as much as the influence it has on what emerges (which is more readily referred to as “the (art) work”).

Thereby, the word “score” will be convened in a very broad, interdisciplinary meaning, including traditional forms of coded writing and new forms of writing created by contemporary practices: from computer program to all levels of score realizations, up to the writing of meta-tools (organology, technological organization of effects, instruments, sensors and broadcast modes), not forgetting the actuality (or not) of the graphic, textual, video and photographic writing forms, related to the history of contemporary music and research in sound arts avant-gardes. We will also take into account the social, symbolic and geographical context of writing and its materialization.

We organize these meetings as research and debate times, during which points of views, reasonings, works presentations will converse and confront to each other.
Besides, we are open to other propositions and search directions, as long as they are related to the use of “scores” in some kind of contemporary creation?

Topics

“Observer-preservation”

Keywords: to comply, to analyze, to decrypt, data, to note, notation, score, in situ, memory, to save, sketch, deletion, graphic, to improvise.

These words will be used to question the notion of notation and the action of noting. Indeed, the score has a particular relation to time and memory, especially if it includes in its writing devices in “real time”, or open forms of interpretation that involve a more or less improvised practice in the present of its materialization. In the same way, certain partitions (not only sonorous and musical) take into consideration the space of materialization of the work. Hence the “note” is both the trace and a way of preserving the memory of an observed present as the matrix of a present to come or to be deployed.

At the Centre de Documentation de la Musique Contemporaine (Paris 19), October 2017 (to be confirmed)

“Form-transform”

Keywords: intermediality, intersemioticity, shape shifting, diagram, to alter, plasticity, process, emergence, data-bending, program.

The score is that poetic space where is considered the materialization of the work to come. In the varied forms it can take (textual, drawn, written …), partition is an intermediate and intersemiotic space – the place of crossbreeding and transformation where signs, materials, images are subjected to manipulations, redefinitions … In short, score is the place of a plasticity (Malabout, Debono) which could make it possible to question score not as a diagram, but as a rediagrammatization, that is to say a rebuilding of signs.

At the Cube, Thursday 21 December 2017 (confirmed date)

“Give-order”

Keywords: to interpret, diagram, intersectionality, ecopraxie, to transmit, plan, map, to decipher, gap, to improvise.

Score is a gift, a message offered to another by assuming responsibility for its materialization. But it is also a diagram, in the Foucauldian sense of the term, which orders as much as it gives. Object of analysis and object to be interpreted, score is a cultural object that contributes and maintains divisions that affect everyday life. In line with norms and hierarchies of gender, classes and cultures ..., score is also the place of intersectionality. It would then be relevant to see how the notion of score can engage in a non-normative ecopraxia offering alternatives to our way of building our settlement (in the Greek sense of the word eco: oikos).

At Paris 1 University (St Charles location), March 15, 2018 and at the Cube, the day after (to be confirmed)

Article Proposal

On a .doc or .odt file (prefer it free)

A summary of about 500 words specifying the keywords and / or the couple of figures that you think corresponds to your proposal.

Links to the works you want to talk about if there are any.

Name, First name, University (if applicable), short bio

Deadline for proposals: December 1, 2017

However, all proposals that we receive before June 30, 2017 can be selected for a communication during the research-creation seminar which will take place at the ACTE Institute (UMR 8218) in March 2018.

Send to contact(@)lautremusique(.)net

Artistic proposal

On a .doc or .odt file (prefer it free)

A summary of about 500 words specifying the keywords and / or the couple of figures that you think corresponds to your proposal.

A link to the work you want to talk about and a link to a website or any online document to help us understand your approach.

Deadline for proposals: December 1, 2017

However, all proposals we receive before June 30, 2017 can be selected for a performance or presentation during the first “L’Autre musique # 5: Partitions” evening, which will be held at the Cube in March 2018

Send to contact(@)lautremusique(.)net

Lieux

  • Paris, France (75)

Dates

  • vendredi 01 décembre 2017

Fichiers attachés

Mots-clés

  • étude théâtrale, danse, arts plastiques, art sonore, musique, architecture, partition, intermédialité, inetrsémioticité, plasticité, écopraxie, programme, émergence, , intersectionnalité, diagramme, transmission

Contacts

  • Frédéric Mathevet
    courriel : contact [at] lautremusique [dot] net
  • Frédéric Mathevet
    courriel : contact [at] lautremusique [dot] net

Source de l'information

  • Frédéric Mathevet
    courriel : contact [at] lautremusique [dot] net

Pour citer cette annonce

« Partitions », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 09 mai 2017, http://calenda.org/404289