AccueilPremières journées d'actualité de la recherche archéologique en Ardenne-Eifel

Premières journées d'actualité de la recherche archéologique en Ardenne-Eifel

The current state of archaeology research in Ardenne-Eifel - stody program

*  *  *

Publié le mercredi 17 mai 2017 par Elsa Zotian

Résumé

Le massif Ardenne-Eifel constitue un espace géographique et géologique à cheval sur quatre pays : Allemagne, Belgique, France et Luxembourg. L'objectif de ce colloque international est de gommer les frontières pour permettre aux archéologues de partager leurs problématiques, diffuser les résultats des recherches en cours et favoriser la mise en place de programmes de recherche transfrontalier. Pour cette première édition, la thématique choisie s'intéresse au Massif en tant que ressource naturelle, dans une perspective diachronique. L'objectif est de mettre en évidence les stratégies d'exploitation des ressources naturelles, leurs aires de diffusion et l'évolution de l'exploitation du Massif au cours du temps.

Annonce

Argumentaire

Le massif Ardenne-Eifel constitue un espace géographique et géologique à cheval sur quatre pays : Allemagne, Belgique, France et Luxembourg. L'objectif de ce colloque international est de gommer les frontières pour permettre aux archéologues de partager leurs problématiques, diffuser les résultats des recherches en cours et favoriser la mise en place de programmes de recherche transfrontalier.

Ces premières journées d'actualité de la recherche ont donc vocation à devenir un rendez-vous régulier des acteurs de la recherche archéologique sur le massif, des archéologues et des chercheurs en sciences connexes.

Pour cette première édition, la thématique choisie s'intéresse au Massif en tant que ressource naturelle, dans une perspective diachronique. L'objectif est de mettre en évidence les stratégies d'exploitation des ressources naturelles, leurs aires de diffusion et l'évolution de l'exploitation du Massif au cours du temps. Ce thème sera décliné en cinq axes, correspondant aux principaux types de ressources exploitables : pierre, métal, bois, céramique, eau. Les propositions de communications pourront prendre la forme d'interventions orales ou de posters ; les communications transversales, interdisciplinaires ou diachroniques seront privilégiées.

1. La pierre

En tant que Massif géologique, l'Ardenne-Eifel est d'abord une ressource minérale. L'exploitation de la pierre est ici envisagée aussi bien pour l'architecture que pour la fabrica- tion d'outils ou d'objets. Outre les problématiques techniques, portant sur les méthodes d'extraction des différents matériaux ou leur utilisation technique, les problématiques économiques (diffusion des matériaux) et environnementales (modification des paysages liée à l'extraction) pourront être abordées.

2. Le métal

La tradition métallurgique est ancienne sur le Massif. Si à l'heure actuelle, la métallurgie extractive et d'élaboration a disparu, de nombreuses traces de cette activité persistent, concernant des métaux variés, même si le fer domine.

À travers les sites d'extraction et de réduction et la restitution des circuits de distribution propres à cette activité, c'est un pan important de l'histoire économique qui est en jeu, sans compter l'histoire des techniques à travers l'évolution technologique de la métallurgie.

3. Le bois

Le bois est une ressource à utilisation multiple, indispensable pour de nombreuses productions : construction, menuiserie, métallurgie (charbon), chauffage. Si cette ressource est renouvelable, son exploitation est susceptible de modifier considérablement les paysages, jusqu'à mettre en péril la ressource, d'où la mise en place très tôt d'une gestion de la couverture forestière.

4. La céramique

La céramique est un matériau fondamental pour la produc- tion de vaisselle, mais aussi de récipients de stockage. La question de la localisation des centres de production à diverses époques est une problématique toujours d'actualité.

5. L'eau

L'eau est également bien présente dans le Massif, traversé notamment par la Meuse. Elle est une ressource multiforme : eau potable, axe de communication, source d'énergie pour la meunerie et l'industrie, mais également source d'alimenta- tion (pêche).

Conditions de soumission

  • Interventions orales : 20 minutes de temps de parole (en français, allemand ou anglais) et 5 minutes de discussions. Elles seront réservées de préférence aux recherches abouties ou bien avancées et notamment aux synthèses.
  • Posters : format libre (en français, allemand ou anglais). Ils seront réservés aux présentations de programmes de recherche débutants ou aux présentations de sites et affichés sur le lieu du colloque. Chaque poster fera l'objet d'une présentation de 5 minutes avec projection du poster.

Les propositions de présentation, communications ou posters, devront être soumises avec coordonnées du ou des auteurs, titre et résumé d'une page maximum en français, anglais ou allemand, accompagné d'une illustration (pour les pré-actes)

au plus tard le 30 mai 2017

Ces journées se tiendront les 26, 27 et 28 octobre 2017.

Contacts

Centre Ardennais de Recherche Archéologique - CARA, 26 rue du Petit Bois 08000 Charleville-Mézières
Tél. : 03.24.41.71.33. Port : 06.11.59.63.50.
Courriel : contact@archeocara.fr
www.archeocara.fr

Comité scientifique

  • Pierre Catelain, Directeur scientifique du Cedarc/Musée du Malgré-Tout et conservateur de l’Écomusée du Viroin à Treignes. C.S. au CReA-Patrimoine de l’Université Libre de Bruxelles et du Service de Préhistoire de l’Université de Liège.
  • Yves Desfossés, Conservateur régional de l'archéologie Région Grand-Est, site de Châlons-en-Champagne, UMR 7269 ADES.
  • Jean-Marc Doyen, Laboratoire de recherche HALMA – Histoire, Archéologie et Littérature des Mondes Anciens – UMR 8164 (CNRS, Univ. Lille [SHS], MCC) Université Lille 3- Sciences Humaines et Sociales.
  • Dr Peter Henrich, Directeur Succursale de KOBLENZ, Direction du Département Archéologie du Land, Direction Générale du Patrimoine Culturel de Rhénanie-Palatinat.
  • Cédric Moulis, ingénieur d'études en archéologie médiévale, EA 1132 HisCAnt-MA - Université de Lorraine.
  • David Nicolas, Assistant principal de conservation du Patrimoine, Responsable des collections archéologiques et du Service des publics des musées de Charleville-Mézières.
  • Maxence Pieters, Directeur du Centre Ardennais de Recherche Archéologique, chercheur associé à l'UMR 6298 ARTeHIS.
  • Bertrand Roseau, Responsable de la Cellule Archéologie du Conseil Départemental des Ardennes, EA 1132 Hiscant-MA.
  • Carla Backhaus, Chercheuse associée aux Universités de Leipzig et de Bourgogne.

Lieux

  • Maison de la Culture et des Loisirs Ma Bohême - 21 rue d'Aubilly
    Charleville-Mézières, France (08000)

Dates

  • mardi 30 mai 2017

Fichiers attachés

Mots-clés

  • diachronique, ressources naturelles, mines, carrières, eau, bois, massif Ardenne-Eifel

Contacts

  • sylvie jupinet
    courriel : sylvie [dot] jupinet [at] archeocara [dot] fr

Source de l'information

  • maxence pieters
    courriel : maxence [dot] pieters [at] archeocara [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Premières journées d'actualité de la recherche archéologique en Ardenne-Eifel », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 17 mai 2017, http://calenda.org/404887