Página inicialL’iconographie musicale et l’art occidental II

L’iconographie musicale et l’art occidental II

Musical iconography and Western art II

Lieux et espaces en musique

Places and spaces in music

*  *  *

Publicado Segunda, 15 de Maio de 2017 por Elsa Zotian

Resumo

Dans le prolongement d'une première session dédiée aux représentations des pratiques musicales et à leurs significations, la deuxième édition du séminaire « L'iconographie musicale et l'art occidental » sera consacrée aux représentations de la musique dans les lieux et espaces où s'accomplit la performance musicale.

Anúncio

Dans le prolongement d'une première session dédiée aux représentations des pratiques musicales et à leurs significations, la deuxième édition du séminaire « L'iconographie musicale et l'art occidental » sera consacrée aux représentations de la musique dans les lieux et espaces où s'accomplit la performance musicale.

En partenariat avec l'Institut de recherche en Musicologie (UMR 8223 – CNRS, Université Paris-Sorbonne, BnF, ministère de la Culture) et l'UFR Musique et musicologie, Université Paris-Sorbonne

Argumentaire

On envisagera ces lieux et espaces dans leurs dimensions vécues, mentales et dans leurs représentations visuelles. Qu'ils soient réels ou fictifs, qu'ils inscrivent la musique dans une construction spéculative du monde, ces lieux et espaces sont de différentes natures : parfois clos (studiolos, villas aristocratiques, chapelles et églises réservées à une communauté), parfois semi-ouverts et incluant différents acteurs sociaux selon des logiques sélectives (églises accueillant des fidèles, salons de musique, salles de concert, opéras), ou encore ouverts (performances en plein air, représentations de la musique dans sa relation à la totalité du cosmos).

Comité scientifique

  • Sébastien Biay (INHA)
  • Frédéric Billiet (Université Paris-Sorbonne)
  • Florence Gétreau (CNRS-IReMus)
  • Fabien Guilloux (CNRS-IReMus)
  • Isabelle Marchesin (INHA)

Programme

Mercredi 17 mai 2017 : L'Antiquité

15h-18h, INHA, galerie Colbert, salle Nicolas-Claude Fabri de Pereisc

Le musicien des jeux dans la Rome antique. Performance, acoustique et lieux de spectacle

Les lieux des spectacles à caractère musical à Rome et dans l’empire se résument aux édifices publics qui ont vocation à accueillir des spectacles précis : théâtre et odéon pour les représentations scéniques et poétiques, où la musique est une composante essentielle des performances ; cirque et amphithéâtre, où la musique est réduite à un rôle signalétique et accessoire. Nous essaierons de voir dans quelle mesure ces lieux sont adaptés à leur fonction autre. La rue, espace du sonore, sera également évoquée. Au-delà de cette évocation, nous soulèverons les difficultés qu’il y a parfois à documenter les lieux et les espaces de la musique à l’aide de l’iconographie.

Intervenant : Christophe Vendries (Université Rennes 2)

Les métiers de la musique dans la Grèce ancienne

L’analyse des représentations figurées permet d’identifier les lieux de l'acte musical dans la Grèce antique. Les événements religieux et civils les plus significatifs de la polis grecque étaient en effet caractérisés par des performances musicales confiées à des musiciens professionnels – ces événements sonores se développaient principalement dans les espaces publics, en particulier ceux dédiés aux spectacles, aux rites religieux et à l’éducation. Mais, les images montrent aussi comment la musique joua un rôle central dans certaines activités de l’espace domestique, notamment lorsqu’elle est associées aux femmes ou aux banquets.

Intervenante : Daniela Castaldo (Università del Salento, Lecce)

Répondante : Béatrice Caseau-Chevallier (Université Paris-Sorbonne)

Mercredi 7 juin 2017 : Les salons du XIXe siècle

15h-18h, INHA, galerie Colbert, salle Walter Benjamin

Le salon de Madeleine Lemaire (1880-1910)

Cette séance se propose d’interroger l’iconographie musicale du salon musical mondain sous la IIIe avec une attention particulière pour celui de Madeleine Lemaire (1845-1928). Du début des années 1880 à 1910, cette artiste-peintre et femme du monde organisa dans son atelier-salon de la rue Monceau, des rendez-vous musicaux courus par le Tout-Paris et dont la médiatisation fut assurée par la presse et l’image.

Intervenant : Fabien Guilloux (CNRS/IReMus)

Le salon de Berthe de Rayssac (1846-1892)

Entre le lendemain de la guerre franco-prussienne et le début des années 1880, Berthe de Rayssac a accueilli dans son petit salon parisien des philosophes, mathématiciens, théologiens, écrivains, ainsi que des artistes – peintres et musiciens. L’iconographie générée dans ce contexte permet d’envisager l’atmosphère et les goûts propres à cet espace oublié, et d’évaluer le rôle de l'imaginaire musical dans le renouvellement des arts visuels à l’aube du symbolisme.

Intervenante : Sarah Hassid (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Répondant : Barthélémy Jobert (Université Paris-Sorbonne)

Locais

  • INHA, salle Nicolas-Claude Fabri de Pereisc / salle Walter Benjamin - 2, rue Vivienne
    Paris, França (75002)

Datas

  • Quarta, 17 de Maio de 2017
  • Quarta, 07 de Junho de 2017

Palavras-chave

  • musicologie, musique, spectacles, salons

Contactos

  • Louise-Elisabeth Queyrel
    courriel : louise-elisabeth [dot] queyrel [at] inha [dot] fr

Urls de referência

Fonte da informação

  • Louise-Elisabeth Queyrel
    courriel : louise-elisabeth [dot] queyrel [at] inha [dot] fr

Para citar este anúncio

« L’iconographie musicale et l’art occidental II », Seminários, Calenda, Publicado Segunda, 15 de Maio de 2017, http://calenda.org/405627