AccueilMétamorphoses contemporaines des villes portuaires, regards croisés de part et d'autre de l’Union Européenne

Métamorphoses contemporaines des villes portuaires, regards croisés de part et d'autre de l’Union Européenne

The contemporary metamorphosis of port cities. Comparative perspective across the EU

*  *  *

Publié le mardi 30 mai 2017 par Céline Guilleux

Résumé

Ce colloque s’inscrit dans le cadre d’une coopération fructueuse existant depuis 1992 entre l’université du Havre et l’université « Dunărea de Jos » de Galaƫi. Ces deux universités ont des profils très voisins ; elles sont situées dans deux agglomérations de taille similaire, marquées chacune par une histoire contemporaine mouvementée, par leurs activités industrialo-portuaires et par leur localisation aux deux extrémités de l’Union européenne.

Annonce

Argumentaire

Les villes portuaires, partout dans le monde, ont connu d’importantes mutations depuis la Seconde Guerre mondiale. Celles-ci concernent aussi bien le port et  la ville pris séparément, que le territoire qu’ils forment ensemble.

Les grands ports constituent avant tout des ouvertures des territoires vers le monde entier et les transformations rapides qu’ils ont récemment connues se sont tout particulièrement inscrites dans le grand mouvement de globalisation qui s’est imposé partout dans le monde au tournant des années 1990, en entraînant derrière lui de profondes évolutions dans les modes de communication, dans l’organisation des échanges, dans les manières d’habiter. Les villes portuaires peuvent ainsi apparaître comme des sortes de laboratoires des évolutions contemporaines – sociales, économiques, politiques, environnementales – qui sont la conséquence de la mondialisation.

Dans l’Union Européenne s’ajoute, pour certaines villes portuaires, la position frontalière externe, avec les questions particulières qui se posent pour ces villes en matière de contact avec les territoires contigus mais extérieurs à l’Union ainsi que de contrôle des flux. Galaƫi, en Roumanie et Le Havre, en France, se trouvent dans cette disposition particulière. Galaƫi, à l’est, est au contact de la Moldavie et de l’Ukraine ; Le Havre, à l’ouest, est confronté à cette situation particulière depuis que le Royaume-Uni a fait le choix de la sortie de l’UE. Dans ces deux villes, semblables par leur population, les mutations urbaines et portuaires évoquées ci-dessus peuvent être observées.

L’entrée choisie pour le colloque qui se tiendra successivement à Galaƫi et au Havre en 2018 est résolument celle des métamorphoses contemporaines des villes portuaires, en s’appuyant tout particulièrement sur les exemples de ces deux villes portuaires situées de part et d‘autre de l’Union Européenne. Cependant, d’autres villes portuaires présentant des mutations similaires, en Europe ou ailleurs, pourront aussi trouver leur place dans cette perspective.

Cette approche s’effectuera autour de quatre grandes thématiques :

  • les facteurs des métamorphoses contemporaines dans les villes portuaires
  • la dimension géostratégique de la situation frontalière
  • la dynamique des fonctions urbaines et portuaires
  • la gouvernance : ports, villes et collectivités 

Les deux premiers thèmes seront plus particulièrement abordés lors de la première partie du colloque à Galaƫi, et les deux suivants lors de la seconde session du colloque au Havre.

I. Les facteurs des métamorphoses contemporaines dans les villes portuaires

Il s’agit d’identifier les grandes catégories de facteurs – endogènes et exogènes – qui contribuent à l’identité évolutive de ces territoires singuliers qu’on appelle « villes portuaires ». Que ces facteurs soient inscrits dans le contexte local ou liés à des facteurs externes, structurels ou conjoncturels, la complexité de leur combinaison démontre qu’il n’existe pas de modèle unique. Néanmoins, au-delà de la diversité des réalités, il est possible d’identifier des régularités propres à une période ou à un espace particulier. La ville portuaire apparait finalement comme un espace porteur d’une identité spécifique, à la fois lieu d’interface entre des espaces de nature différente et centre nodal humain et social. Dans cette thématique sont attendus des apports permettant de mettre en évidence les facteurs déterminants qui sont à l’œuvre dans les métamorphoses contemporaines des villes-ports. 

II. La dimension géostratégique de la situation frontalière

Les villes portuaires sont, par essence, en situation d’interface entre des territoires qu’elles mettent en contact avec l’espace fluviomaritime.  Certaines villes comme Galati et Le Havre sont aussi en situation d’interface entre des espaces politiques et économiques organisés – l’UE en l’occurrence – et des pays appartenant à d’autres aires géopolitiques. De ce constat découlent des questions relatives au jeu des relations entre les grands ensembles mondiaux, ainsi que les défis liés au terrorisme international et aux nécessités des mesures de sûreté qui en sont la conséquence pour les villes frontalières. Seront bienvenues les contributions permettant d’éclairer ces enjeux de nature géopolitique pour les villes portuaires, notamment les aspects relatifs au droit international.

III. La dynamique des fonctions urbaines et portuaires

La raison d’être historique des villes portuaires réside dans la fonction d’échange. Au fil du temps, d’autres fonctions se sont greffées sur cette activité fondamentale : l’industrie, la métropolisation, le tourisme, la préservation environnementale, la tertiarisation des emplois, etc. Aujourd’hui, l’innovation technique joue un rôle de premier plan dans  l’évolution  de ces fonctions et pèse d’un poids particulier dans l’attractivité des ville-ports. Une autre question est celle des relations entre les villes et les ports et l’évolution récente des espaces portuaires délaissés au bénéfice des villes. Dans cette perspective d’évolution des fonctions urbaines et portuaires, les propositions offrant des comparaisons spatio-temporelles récentes entre des villes-ports présentant une problématique similaire seront les bienvenues.

IV. La gouvernance : ports, villes et collectivités

Les villes et les ports sont deux entités constitutives d’un même ensemble mais il arrive fréquemment qu’elles soient distinctes sur le plan institutionnel. Certains ports, comme Le Havre et Galaƫi, se trouvent sous l’autorité de l’Etat, d’autres sont liés à la ville dont ils dépendent (Pays Bas, Belgique), d’autres sont privés (Royaume-Uni). Ces statuts divers influent sur les modalités techniques de la gouvernance des ports et sur leurs relations avec le tissu des collectivités territoriales. L’approche institutionnelle de ces modalités d’organisation diverses constitue l’un des apports attendus dans cette thématique.  Liée à la diversité des modes de gouvernance se trouve aussi la question de la représentation que les habitants des villes peuvent avoir de la réalité de l’activité portuaire. Les communications permettant de présenter de nouvelles pratiques de gouvernance intégrant différentes catégories d’acteurs dans la gestion des villes et des ports seront particulièrement appréciées.

Au travers de ces thématiques, les objectifs du colloque visent à faire avancer les connaissances sur les mutations récentes enregistrées par les villes portuaires. Ce questionnement justifie le choix d’une approche pluridisciplinaire (aménagement, droit, économie, histoire, géographie, sociologie) et élargie au-delà des seuls cas de Galaƫi et du Havre. Les résultats attendus du colloque pourront se prolonger dans un champ de réflexion international.

Dates des deux sessions du colloque

  • Galaƫi : 9-12 mai 2018
  • Le Havre : 5-8 juin 2018

Modalités de participation

Langues du colloque : français et roumain

Dépôt des communications : 2 mai au 15 septembre 2017

Un auteur peut déposer une communication pour l’une de ces sessions, ou deux communications différentes pour chacune d’entre elles.

Les résumés des propositions de communications seront rédigés en français et doivent avoir 250 mots maximum (plus le titre et les mots clefs). Ils sont à déposer à l’une des deux adresses suivantes :

  • Université du Havre : sophie.fauvel@univ-lehavre.fr
  • Université de Galaţi : ccjasp@ugal.ro

Publication des actes (sous forme de numéro spécial de revue ou édition d’un ouvrage chez un éditeur reconnu)

Conseil scientifique

  • Bruno LECOQUIERRE, Université du Havre (France),
  • Arnaud LEMARCHAND, Université du Havre (France),
  • Violeta PUŞCAŞU, Université « Dunărea de Jos » de Galaƫi (Roumanie),
  • Patricia SAJOUS, Université du Havre (France),
  • Daniela Ancuƫa ŞARPE, Université « Dunărea de Jos » de Galaƫi (Roumanie),
  • Benjamin STECK, Université du Havre (France),
  • Arthur TULUŞ, Université « Dunărea de Jos » de Galaƫi (Roumanie).

Comité d’organisation

  • Bruno LECOQUIERRE, Université du Havre-Normandie
  • Violeta PUŞCAŞU, Université « Dunărea de Jos » de Galaƫi, Roumanie

Catégories

Lieux

  • Université « Dunărea de Jos » - Str. Domnească, nr. 47
    Galaţi, Roumanie (800008)
  • Université du Havre-Normandie - 25 rue Philippe Lebon
    Le Havre, France (76600)

Dates

  • vendredi 15 septembre 2017

Contacts

  • Sophie Fauvel
    courriel : sophie [dot] fauvel [at] univ-lehavre [dot] fr
  • Violeta Puşcaşu
    courriel : ccjasp [at] ugal [dot] ro

Source de l'information

  • Laura Lhotelais
    courriel : laura [dot] lhotelais [at] univ-lehavre [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Métamorphoses contemporaines des villes portuaires, regards croisés de part et d'autre de l’Union Européenne », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 30 mai 2017, http://calenda.org/405720