AccueilPenser la politique par « gros temps »

Penser la politique par « gros temps »

Thinking politics through "heavy weather" - R. Aron in the 21st century

Raymond Aron au XXIe siècle

*  *  *

Publié le mardi 30 mai 2017 par João Fernandes

Résumé

Comment penser la politique par « gros temps » ? Comment questionner notre époque et les concepts dont nous disposons pour l'analyser ? Ce colloque veut tester l'hypothèse selon laquelle la pensée politique d'Aron constitue une boussole pouvant aider à s'orienter, en ce début de XXIe siècle, dans un monde qui, loin d'être débarrassé de l'anarchie internationale, se caractérise à la fois par l'entropie démocratique et la montée en puissance des « démocraties illibérales ».

Annonce

Colloque organisé par le CESPRA, l’IRSEM et la Société des Amis de Raymond Aron

Programme

Jeudi 22 juin 2017

8h45 – Accueil des participants

9h00 – Propos introductifspar Gwendal Châton (Université d’Angers), Giulio De Ligio (EHESS-CESPRA), Jean-Vincent Holeindre (Université de Poitiers/IRSEM)

9h15 – Conférence de Philippe Raynaud (Université Paris 2) : « Aron et la science politique »

10h-13h – 1ère table ronde : Raymond Aron et la sociologie politique

Modération : Dominique Schnapper (EHESS-CESPRA)

  • Olivia Leboyer (IEP de Paris), « L’apport d’Auguste Comte à la pensée de Raymond Aron »
  • Gildas Renou (Université de Strasbourg), « Valeurs, socialité et moralité. Aron, lecteur critique de Durkheim »

11h30 – Pause-café (salle 7)

  • Hugo Drochon (Cambridge University), « De la sociologie à la philosophie politique : Aron, Pareto et le "fait oligarchique" »
  • Daniel Steinmetz-Jenkins (University of California), « Raymond Aron and American Modernization Theory »

13h-14h – Pause déjeuner

14h15 – Conférence de Perrine Simon-Nahum (CNRS-ENS) : « Aron et Sartre »

15h-18h – 2e table ronde : Raymond Aron et la philosophie politique

Modération : Pierre Manent (EHESS-CESPRA)

  • Robert Howse (New York University), « Raymond Aron et les anti-lumières d’aujourd’hui : relire Les désillusions du progrès »
  • Sophie Marcotte-Chénard (University of Toronto), « Les défis de la rationalité politique »

16h30 – Pause-café (salle 7)

  • Nicolas Arens (Université Saint-Louis-Bruxelles), « L’actualité de la démocratie tocquevillienne à l’aune de la lecture de Raymond Aron. Posture, méthode et dialectique »
  • Miroslav Novàk (CEVRO Institut - School of Political Studies, Prague), « Le concept de souveraineté selon Raymond Aron et la critique de l’idée de l’Etat universel par Carl Schmitt »

18h – Assemblée générale de la Société des Amis de Raymond Aron

Vendredi 23 juin 2017

9h00 – Bilan de l’Assemblée générale de la Société des Amis de R. Aron par son président

9h15 – Conférence d’Yves Déloye (IEP de Bordeaux/AFSP) : « Raymond Aron et le développement de la science politique en France »

10h-13h – 3e table ronde : Raymond Aron, l’économie et la politique

Modération : Jean-Claude Casanova (IEP de Paris)

  • Alexandre Chirat (Université Lyon 2), « La société industrielle d’Aron et Galbraith : regards croisés et visions convergentes »
  • Thomas Zuber (ENS), « L’équilibre aronien : entre l’économie et la politique »
  • Paula Vasquez (EHESS-CESPRA), « Ouragan sur le pétrole. Analyse du mythe politique d’Hugo Chavez par une "spectatrice engagée" »

11h30 – Pause-café (salle 7)

  • Maxence Brischoux (diplômé en relations internationales de l’Université de Saint-Gall), « Commerce et relations internationales. Retour sur un sujet ancien à la lumière de la nouvelle politique commerciale américaine »
  • Olivier de Lapparent (docteur de l’Université Paris 1), « (Re)Lire Raymond Aron pour penser la crise en 2017 »

13h-14h – Pause déjeuner

14h15-17h15 – 4e table ronde : Raymond Aron et les relations internationales

Modération : Jean-Baptiste Jeangène-Vilmer (IRSEM)

  • Thomas Meszaros et Antony Dabila (Université Lyon 3), « La sociologie historique des relations internationales de Raymond Aron au XXIe siècle. Apports et limites d’une pensée originale des turbulences dans les relations internationales post-Guerre froide »
  • Adrien Schu (IEP de Bordeaux), « R. Aron, un théoricien libéral des relations internationales »

15h45 – Pause-café (salle 7)

  • Bénédicte Renaud-Boulesteix (docteur de l’EHESS), « "Ni réalisme pur, ni moralisme absolu". Les antinomies d’une action diplomatique au service de l’humanité »
  • Wassim Hassaneen (EHESS-CESPRA), « En quête d’une doctrine stratégique européenne face à la guerre ukraino-russe »

17h30 – Conférence de Pierre Manent (EHESS-CESPRA) : « Penser la politique par "gros temps" »

18h15 – Remise du Prix Raymond Aron 2016 par le président de la Société des Amis de Raymond Aron

Cocktail de clôture (salle 7)

Contacts : Gwendal Châton : gwendalchaton@gmail.com ; Giulio De Ligio: giulio.deligio@gmail.com ; Jean-Vincent Holeindre : jvholeindre@gmail.com

Elisabeth Dutartre-Michaut : dutartre@ehess.fr

Catégories

Lieux

  • EHESS, Amphithéâtre François Furet - 105 Bd Raspail
    Paris, France (75006)

Dates

  • jeudi 22 juin 2017
  • vendredi 23 juin 2017

Mots-clés

  • Raymond Aron, pensée politique, entropie démocratique, démocraties illibérales

Contacts

  • Jean-Vincent Holeindre
    courriel : jvholeindre [at] gmail [dot] com
  • Gwendal Châton
    courriel : gwendalchaton [at] gmail [dot] com
  • Elisabeth Dutartre-Michaut
    courriel : dutartre [at] ehess [dot] fr
  • Giulio De Ligio
    courriel : giulio [dot] deligio [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Elisabeth Dutartre-Michaut
    courriel : dutartre [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Penser la politique par « gros temps » », Colloque, Calenda, Publié le mardi 30 mai 2017, http://calenda.org/405832