AccueilHistoire et patrimoine textile dans le grand est de la France (Antiquité-XXIe S.)

Histoire et patrimoine textile dans le grand est de la France (Antiquité-XXIe S.)

History and textile heritage in eastern France, Antiquity to the present day

*  *  *

Publié le mardi 30 mai 2017 par João Fernandes

Résumé

Objet utilitaire mais également d’apparat, le textile se caractérise par l’ancienneté de sa mise au point, la persistance de sa production, la place sans cesse renouvelée qu’il occupe dans nos sociétés successives. Cette activité économique a fortement et anciennement marqué certains territoires, particulièrement en France qui est, au début du XXe siècle, le 2e producteur mondial. La tradition textile est forte dans les trois territoires qui composent la nouvelle région Grand Est comme le rappellent lieux de médiations d’une part et entreprises industrielles d’autre part. En 2017, le colloque annuel du Comité d’histoire régionale, service de la Région Grand Est, réunira donc des spécialistes de différentes disciplines (histoire, archéologie, histoire de l’art, géographie, droit, sociologie, économie, histoire des techniques, etc.) et d’acteurs actuels du monde du textile pour traiter de ce thème.

Annonce

1er et 2 décembre 2017

Argumentaire 

Objet utilitaire mais également d’apparat, le textile se caractérise par l’ancienneté de sa mise au point, la persistance de sa production, la place sans cesse renouvelée qu’il occupe dans nos sociétés successives.

Cette activité économique a fortement et anciennement marqué certains territoires, particulièrement en France qui est, au début du XXe siècle, le 2e producteur mondial. La tradition textile est forte dans les trois territoires qui composent la nouvelle région Grand Est comme le rappellent lieux de médiations d’une part et entreprises industrielles d’autre part. En 2017, le colloque annuel du Comité d’Histoire Régionale, service de la Région Grand Est, réunira donc des spécialistes de différentes disciplines (histoire, archéologie, histoire de l’art, géographie, droit, sociologie, économie, histoire des techniques, etc.) et d’acteurs actuels du monde du textile pour traiter de ce thème.

Le colloque s’inscrit dans la diachronie et souhaite mobiliser un large panel de sources concernant le territoire du Grand Est. Archives (catalogues de tissus, inventaires après décès, épopée industrielle, analyse économique), vestiges archéologiques, patrimoine industriel, patrimoine mobilier civil et religieux, iconographie, etc. sont autant de fils à exploiter. Des contributions s’appuyant sur des sources inédites et les travaux de synthèse sont attendues.

Le textile pourra être abordé sous différents angles, de l’histoire des techniques aux usages pratiques, sociaux et symboliques, en passant par son impact sur l’organisation sociale et territoriale. Les propositions pourront notamment s’articuler autour des approches suivantes. 

1. Produire le textile : techniques et organisation de la production

Il s’agit d’explorer l’évolution des techniques au cours des différentes étapes du processus d’élaboration des tissus et étoffes : filage et préparation du fil, tissage, teinture, assemblage dont la mise au point ou des témoignages précoces s’inscrivent sur les territoires du Grand Est. Cela prend en compte à la fois les procédés de fabrication à proprement parler mais également l’évolution des outils, des métiers à tisser, des espaces de fabrication ; la présentation d’études de cas d’entreprises implantées sur le territoire régional est bienvenue. La question des matières premières, la culture des plantes textiles ou tinctoriales, peut également être abordée.

L’impact de l’organisation du travail dans l’industrie textile sur le reste du tissu social pourra être développée, qu’il s’agisse des évolutions des espaces de production (domestiques, manufacturiers ou industriels), de leur environnement urbain et paysager, de l’organisation sociale des populations. La vigueur de cette activité a entraîné l’émergence d’un patrimoine textile spécifique qu’il convient d’étudier.

2. Commercialiser les produits textiles

Sont attendues des approches synthétiques sur les circuits de commercialisation des textiles et les marchands qui les animent, mais également des études de cas qui peuvent toucher à la fois des points de vente spécifiques, des types de productions particulières voire des entreprises remarquables, disparues ou encore en activité.

Les contributions peuvent concerner des échanges au long court ou des circuits locaux. Les productions peuvent être régionales ou simplement échanger sur le territoire, tels les draps anglais vendus aux foires de Champagne. Les mutations récentes de ce secteur économique sont également les bienvenues.

3. Se vêtir : de l’utilitaire à l’apparat

Les interventions pourront concerner les usages vestimentaires du textile mais ne devront pas se limiter à une pure approche des modes vestimentaires. Les spécificités régionales et les études relatives au rôle social ou symbolique du vêtement seront particulièrement bienvenues. Ainsi, des études pourront être consacrées à l’usage du vêtement comme marqueur de hiérarchisation sociale mais également comme indicateur des rythmes sociaux (vêtement de fêtes). Des approches par type particulier de vêtements (vêtements de travail, costumes traditionnels, uniformes, tenues sportives et de loisirs), peuvent également être proposées dès lors qu’elles dépassent la seule étude intrinsèque (de type « uniformologie ») pour s’inscrire dans une problématique historique et sociale.

4. Décorer, orner, communiquer

Les études pourront porter sur l’utilisation du textile comme élément ornemental et décoratif mais aussi comme medium de communication. Qu’ils soient dans l’espace domestique, des espaces de réception privés ou des bâtiments publics, ou en plein air, les supports textiles peuvent être mobilisés à des fins esthétiques ou porter un message. L’ambiguïté de l’usage textile, employé pour montrer comme pour cacher (que l’on pense au corps, à l’architecture ou à la liturgie), en fait un excellent moyen de communication.

Du décor de théâtre à la tapisserie monumentale en passant par les drapeaux et étendards, cette place des supports textiles comme vecteurs de communication mériterait d’être mieux étudiée. Leurs usages éphémères, le temps d’une cérémonie ou d’un événement, et les codes qu’ils nous révèlent présentent un intérêt particulier, de même que les relations entre architecture et textile, qu’elles soient fonctionnelles, comme au théâtre, ou décoratives.

5. Conserver et transmettre : le patrimoine textile

Des contributions inédites sur la dimension patrimoniale de l’histoire textile de notre région sont attendues, tant concernant la conservation du patrimoine lié à la fabrication du textile que la conservation de l’objet textile ou celle du patrimoine immatériel qui lui est lié : savoir-faire de fabrication, usages, etc. Ces contributions pourront porter à la fois sur la conservation à proprement parler mais également sur la mise en valeur et la médiation ainsi que les problématiques de reconstitution.

Ces axes ne sont pas limitatifs et d’autres approches peuvent être proposées, par exemple sur les usages non vestimentaires qui ne s’inscrivent pas dans le cadre du décor ou de la communication telles les architectures textiles (tentes, …) ou des usages techniques (navigation, …).

Les communications devront concerner la région Grand Est, de l’Antiquité à nos jours, en privilégiant des travaux de synthèses ou des études de cas inédites. Les travaux exploitant des sources originales seront privilégiés.

Mots-clés : Textile, industrie, économie, échanges commerciaux, métier à tisser, tissage, filage, broderie, dentelle, bonneterie, manufacture, patrimoine industriel, tissus anciens, conservation, vêtement, marqueur social, support de communication, étendards, drapeaux, tapisserie, histoire, géographie, archéologie, économie, économie, sociologie, histoire de l’art, droit, vexillologie, Antiquité, Moyen Âge, Époque moderne, Époque contemporaine.

Soumission des propositions

Les propositions de communications comportant un titre et un résumé d’environ 2000 signes, les coordonnées complètes de l’intervenant (nom, prénom, fonction et rattachement institutionnel, courriel, adresse postale du domicile, téléphone) doivent être envoyées en français (fichier attaché en format word (.doc ou .docx), .rtf ou .pdf), à l’aide de la fiche jointe (http://bit.ly/2qitWvU) aux adresses suivantes : 

chr@grandest.fr ou par courrier à Vianney Muller, Comité d’Histoire Régionale, Région Grand Est, Place Gabriel Hocquard, C.S. 81004, 57036 METZ CEDEX 01 (tél. 03.87.54.32.62.),

Une copie doit être adressée au président du Comité scientifique :
laurent.jalabert@univ-lorraine.fr

Date limite d’envoi : 22 juin 2017

Les propositions seront examinées par le Conseil scientifique du Comité d’Histoire Régionale.

Conditions particulières : Le colloque fera l’objet d’une captation audio ou vidéo pour une retransmission sur le web ; les intervenants s’engagent donc à concéder àla Région Grand Est le droit d’exploitation de leur image pour la mise à disposition des interventions du colloque en ligne. 

Calendrier

  • 22 juin 2017 : Date limite d’envoi des propositions
  • 15 juillet 2017 : Choix définitif des propositions par le Comité scientifique 
  • 15 novembre 2017 : Envoi des résumés définitifs
  • 1er - 2 décembre 2017 : Déroulement du colloque
  • 1er février 2018 : Réception des textes définitifs pour publication

Lieu : Le colloque se déroulera sur les deux versants des Vosges, dans le secteur de la Bresse d’une part, de Wesserling d’autre part.

Frais : Les frais de voyage, d’hôtel et de restauration sont pris en charge par l’organisation du colloque. L’organisation sera précisée aux intervenants retenus en juillet 2017.

Comité scientifique

Cette mission est assurée par le conseil scientifique du Comité d’Histoire régionale :

  • Claire BEN LAKHDAR (Conservatrice en chef des bibliothèques honoraire)
  • Mireille-Bénédicte BOUVET (Conservateur en chef, Inventaire général du patrimoine culturel-site de Nancy)
  • Philippe BRUNELLA  (Conservateur en chef, Musée de la Cour d’Or, Metz)
  • Laurent COMMAILLE (Maître de conférences, Université de Lorraine)
  • Jeanne-Marie DEMAROLLE (Professeur des Universités honoraire, Université de Lorraine)
  • Gérard GIULIATO (Professeur des Universités, Université de Lorraine)
  • Jean-Noël GRANDHOMME (Professeur des Universités, Université de Lorraine)
  • Claire HAQUET (Conservatrice, Bibliothèque de Nancy)
  • Jean-Pierre HUSSON (Professeur des Universités, Université de Lorraine)
  • Myriam JACQUOT (Docteur en histoire, enseignante)
  • Laurent JALABERT (Maître de conférences, Université de Lorraine)
  • Valérie KLEIN (Conservateur, Musée de la Lutherie et de l’archèterie de Mirecourt)
  • Annette LAUMON (Conservateur en chef honoraire)
  • Nicolas LEMMER (Responsable, Archives municipales de Stenay)
  • Julien LEONARD (Maître de conférences, Université de Lorraine)
  • Laurent LITZENBURGER (Docteur en histoire, enseignant)
  • Gérard MICHAUX (Maître de conférences honoraire, Université de Lorraine)
  • François PETRAZOLLER (Conservateur en chef, Archives départementales des Vosges)
  • Pascal RAGGI (Maître de conférences, Université de Lorraine)
  • Valérie SERDON-PROVOST (Maître de conférences, Université de Lorraine)

Comité d’organisation

  • Laurent JALABERT (Université de Lorraine – Comité d’Histoire Régionale)
  • Vianney MULLER (Comité d’Histoire Régionale)
  • Sophie VEBER (Comité d’Histoire Régionale)
  • Elisabeth PACARY (Comité d’Histoire Régionale)

Lieux

  • Parc de Wesserling - Rue du Parc
    Husseren-Wesserling, France (68)
  • Ramonchamp, France (88)

Dates

  • jeudi 22 juin 2017

Mots-clés

  • textile, industrie, économie, échange commercial, métier à tisser, tissage, filage, broderie, dentelle, bonneterie, manufacture, patrimoine industriel, tissus anciens, conservation, vêtement, marqueur social, support de communication, étendard

Contacts

  • Vianney Muller
    courriel : chr [at] grandest [dot] fr

Source de l'information

  • Vianney Muller
    courriel : chr [at] grandest [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Histoire et patrimoine textile dans le grand est de la France (Antiquité-XXIe S.) », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 30 mai 2017, http://calenda.org/405849