AccueilPerformance de la littérature en Asie du Sud 2

Performance de la littérature en Asie du Sud 2

Théories et usages des émotions

*  *  *

Publié le mardi 06 juin 2017 par João Fernandes

Résumé

Depuis quelques décennies déjà, le tournant émotionnel ou affective turn a permis d’introduire les émotions dans le domaine des sciences humaines, offrant ainsi un nouveau champ d'étude aux sociologues, historiens ou spécialistes littéraires. Les émotions font à présent régulièrement l’objet de travaux de recherche qui tentent de caractériser et de dresser les cadres théoriques d’un phénomène qui ne relève pas seulement de la psychologie individuelle mais résulte de complexes constructions sociales. Cette nouvelle attention pour la dimension affective des entreprises individuelles et collectives a notamment suscité, dans le domaine de l’Asie du Sud, les réflexions du programme EMOPOLIS (Emotion et mobilisation politique dans le sous-continent indien; CEIAS, 2012-2016) qui s’est récemment penché sur le rôle des émotions dans les mobilisations sociales et politiques.

Annonce

Argumentaire

Le projet DELI (« Dictionnaire Encyclopédique des Littératures de l’Inde ») organise les 8 et 9 juin 2017 ses 4e journées d'étude qui se tiendront à la Maison de la Recherche de l’Université Sorbonne Nouvelle. Intitulée « Performances de la littérature en Asie du Sud, 2 : Théories et usages des Émotions ». Ces journées pluridisciplinaires sont organisées avec le soutien de l'UMR 7172 THALIM et de l'UMR 7528 Mondes iranien et indien.

Nous nous proposons de poursuivre la réflexion sur la place et la fonction des émotions dans la performance littéraire en Asie du Sud, tant au niveau théorique que pratique.

Depuis quelques décennies déjà, le tournant émotionnel ou affective turn a permis d’introduire les émotions dans le domaine des sciences humaines, offrant ainsi un nouveau champ d'étude aux sociologues, historiens ou spécialistes littéraires. Les émotions font à présent régulièrement l’objet de travaux de recherche qui tentent de caractériser et de dresser les cadres théoriques d’un phénomène qui ne relève pas seulement de la psychologie individuelle mais résulte de complexes constructions sociales. Cette nouvelle attention pour la dimension affective des entreprises individuelles et collectives a notamment suscité, dans le domaine de l’Asie du Sud, les réflexions du programme EMOPOLIS (Emotion et mobilisation politique dans le sous-continent indien; CEIAS, 2012-2016) qui s’est récemment penché sur le rôle des émotions dans les mobilisations sociales et politiques.

Au-delà des sphères politiques et sociales, cependant, les émotions ont été au cœur de la théorie esthétique tant en Occident qu'en Inde. Dans ce cadre même, de nouveaux questionnements ont vu le jour, portant sur le lexique des émotions ou sur leur rôle dans le potentiel d'expression littéraire. S'intéressant particulièrement à la relation entre langage et émotion, l'historien et anthropologue William M. Reddy a par exemple développé le concept d’emotives, actes communicatifs qui expriment des états émotionnels et ont la capacité de transformer, susciter ou exacerber les émotions individuelles et collectives.

En favorisant une approche transdisciplinaire, nous souhaitons encourager les discussions autour de la relation entre deux concepts fondamentaux de la recherche contemporaine en littérature, en sociologie et en histoire : la performance et les émotions. À travers l’étude de la performance, comme le théâtre, le cinéma, la musique, la danse, la récitation poétique, etc., il s’agit de confronter les théories traditionnelles, les concepts récents de la recherche et les pratiques effectives et historiques afin d’éclairer la force émotionnelle de la performance littéraire en Asie du Sud, la nature et l'impact de l'expérience esthétique, mais aussi la façon dont la performance crée et entretient des « cultures émotionnelles » qui fluctuent et résonnent différemment en fonction du contexte historique, social et anthropologique.

L'équipe du projet DELI

  • Anne Castaing,
  • Claudine Leblanc,
  • Nicolas Dejenne,
  • Eve Tignol 

Programme

Jeudi 8 juin – salle du conseil

9h30 Ouverture et introduction

  • 9h45 HÉLÈNE BOUVIER (CNRS/THALIM), Le maniement des émotions dans le théâtre à Madura (Indonésie), à partir d’une anthropologie de terrain
  • 10h10 VIRGINIE JOHAN (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3), Performance des rasa dans le Kūṭiyāṭṭam au Kerala : concepts émiques, travail quotidien et analyse filmique d’un coup de foudre mythique.

Pause café

  • 11h15 IRAN FARKHONDEH (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3), La tristesse et la colère contenue de Rādhā, un extrait du Gītāgovinda de Jayadeva chorégraphié par Vidhya Subramanian
  • 11h40 JULIE ROCTON (Aix-Marseille Université) Interpréter deux strophes sanskrites : des traités techniques à leur usage dans le bharatanāṭyam

Déjeuner

  • 14h HEIDI PAUWELS (University of Washington), The power-politics of lust and revenge in an Old Hindi performance at the Tomara court of Gwalior
  • 14h25 EVA DE CLERCQ (Ghent University) Praising the patron: expressions of emotions in Raïdhū’s praśasti-s
  • 14h50 SANDER HENS (Ghent University) Deluded by lust: challenging the experience of sexual and martial pleasure in the performance of Rajput poetry in Tomara Gwalior

Pause café

  • 16h FRANÇOISE NALINI DELVOYE (EPHE) Poésie lyrique en performance dans les assemblées poétiques et musicales soufies : l’exemple du sanctuaire de Nizamuddin à New Delhi
  • 16h25 INGRID LE GARGASSON (CREM) et SUDHANSHU SHARMA, Chant et émotion : Le concept de rasa chez les musiciens hindoustanis contemporains

Discussion et clôture de la journée

Vendredi 9 juin – salle Claude Simon

  • 9h45 STÉPHANIE TAWA-LAMA REWAL (CEIAS) et LAETITIA ZECCHINI (CNRS/THALIM) Analyser les émotions dans les mobilisations en Asie du Sud: retour sur le programme EMOPOLIS
  • 10h10 CLÉMENT POUTOT (Université de Caen) Pluralisation de l’expérience émotionnelle : théorisations et usages du « Théâtre de l’opprimé » en Inde.

Pause café

  • 11h15 AMANDINE WATTELIER-BRICOUT (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3) Expression d’amour et de lait maternels : le stéréotype de la lactation spontanée dans le Skandapurāṇa
  • 11h40 SOLÈNE GAYATHRI DE BRÉBISSON (Université Grenoble Alpes) Réalisme émotionnel et représentations de la mère dans les productions bollywoodiennes : un réalisme genré ?

Déjeuner

  • 14h CÉDRIC FERRIER (AOROC) Paysage et émotion dans le Meghadhūta de Kālidāsa : une lecture géographique
  • 14h25 SYLVAIN BROCQUET (Aix-Marseille Université) Usage littéraire des émotions dans la littérature sanskrite : dialogue entre théorie et pratique dans le Daśakumāracarita.
  • 14h50 ARMELLE CHOQUART (Danseuse et chorégraphe) Poéticité du langage gestuel dans la pratique contemporaine du bharatanāṭyam.

Discussion et clôture

Catégories

Lieux

  • Maison de la recherche de la Sorbonne-nouvelle (Paris-3), Salle du Conseil - 4 rue des Irlandais
    Paris, France (75005)

Dates

  • jeudi 08 juin 2017
  • vendredi 09 juin 2017

Mots-clés

  • performance, littérature, émotions, Inde, Asie

Contacts

  • Anne Castaing
    courriel : projetdeli2015 [at] gmail [dot] com
  • Claudine Leblanc
    courriel : projetdeli2015 [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Virginie Johan
    courriel : virginie [dot] johan [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Performance de la littérature en Asie du Sud 2 », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 06 juin 2017, http://calenda.org/407890