Calenda - Le calendrier des lettres et sciences humaines et sociales

Comment travailler sur la violence des femmes

Approches transversales et méthodologiques

*  *  *

Publié le mardi 13 juin 2017 par João Fernandes

Résumé

Cette journée d’étude, organisée par le laboratoire de recherche en histoire Tempora, de l'université Rennes2, se propose de réunir des chercheurs de différentes disciplines : histoire, sociologie, psychologie, droit, littérature… qui travaillent sur la violence féminine. Ils pourront exposer leur démarche et échanger sur leurs méthodes et outils respectifs, dans des interventions croisées sur une thématique commune. Tous les aspects de la violence féminine peuvent être évoqués, dans un cadre chronologique très large, de l’Antiquité à nos jours.

Annonce

Argumentaire

 La violence est un thème largement mis sur le devant de la scène par l'actualité et exploité par les hommes politiques. Elle a longtemps été pensée sous une approche philosophique, anthropologique, sociologique ou psychologique. Mais c'est aussi un objet d'étude à part entière pour les historiens car, quel que soit le sujet de leurs travaux, elle apparaît sous ses différentes formes, depuis les débuts de l'histoire de l'humanité. Les mouvements de libération des femmes apparus dans les années 70 ont pensé la femme comme une victime de la domination masculine. La question de la violence est donc restée, le plus souvent, abordée sous l'angle de la violence sur les femmes. La violence féminine, par conséquent, a été longtemps un aspect oublié, peut être même nié et occulté. Chez les historiens, elle apparaissait dans des travaux portant sur les archives judiciaires mais elle n'était pas un sujet de recherche à part entière. La recherche s'est aujourd’hui emparée du sujet. On peut mentionner le rôle du colloque Penser la violence des femmes, en 2010, dirigé par les sociologues Coline Cardi et Geneviève Pruvost, suivi d'un ouvrage collectif en 2012. Et en histoire, sociologie, psychologie et psychocriminologie, droit mais aussi littérature, des chercheurs se penchent sur la violence féminine. Mais leur approche est différente selon leur discipline. C’est pourquoi il est intéressant de confronter les méthodes, les démarches, les outils de manière à enrichir le point de vue de chacun de celui des autres.

Axes thématiques

 Les définitions de la violence féminine : On peut s’interroger sur la manière dont cette notion de violence féminine est définie selon la discipline, s’il y a des constantes ou au contraire des oppositions dans sa définition, si et comment elle évolue dans l’espace et le temps ?

 La violence féminine dans l’espace privé : La violence de la femme peut s’exercer envers ses proches : mari, enfants, parents... Comment cette maltraitance est-elle abordée par les différentes disciplines ?

 La violence féminine dans l’espace public : Les injures, les coups, la calomnie d’autrefois et le harcèlement sur les réseaux sociaux d’aujourd’hui, l’appartenance à une bande de voleurs d’Ancien Régime ou à une bande de filles actuelle...sont autant d’aspects qui peuvent être envisagés.

 La violence politique : Les femmes sont présentes dans les mouvements armés contemporains. Mais leur présence sur la scène politique est ancienne, même si elle a le plus souvent été occultée.

 Femmes déviantes et criminelles : La femme déviante et criminelle est un personnage mis sur le devant de la scène actuellement. Comment est-elle envisagée par les historiens, les sociologues, les psychologues...?

 Les regards sur la violence féminine : Le regard sur cette violence est différent selon l’époque, le lieu, le milieu...Comment le chercheur la prend-il en compte ?

Modalités de soumission

Une proposition de communication d’une page maximum est à envoyer

avant le 30 septembre 2017

à l’adresse suivante : mc.delamotte@outlook.fr Une réponse sera donnée avant le 30 octobre 2017.

Comité scientifique et d’organisation

  • Sophie Barel (doctorante)
  • Fanny Bugnon (maîtresse de conférence en histoire)
  • Marie Christine Delamotte (doctorante)
  • Dominique Godineau ( professeure d’histoire moderne)
  • Anne Le Garnec (doctorante)
  • Fabien Lostec (doctorant)
  • Solenn Mabo (doctorante)

Date: le 29 mars 2018

 

Lieux

  • Université de Rennes 2
    Rennes, France (35)

Dates

  • samedi 30 septembre 2017

Mots-clés

  • femme, genre, violence

Contacts

  • Marie Christine Delamotte
    courriel : mc [dot] delamotte [at] outlook [dot] fr

Source de l'information

  • Marie Christine Delamotte
    courriel : mc [dot] delamotte [at] outlook [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Comment travailler sur la violence des femmes », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 13 juin 2017, http://calenda.org/408106