Página inicialLes Cahiers du journalisme. Nouvelle série

Les Cahiers du journalisme. Nouvelle série

Les Cahiers du journalisme journal. New series

Appel à contribution permanent

Calls for permanent contributions

*  *  *

Publicado Quarta, 14 de Junho de 2017 por Anastasia Giardinelli

Resumo

Vingt ans après leur création, les Cahiers du journalisme inaugurent une nouvelle série. Désormais coéditée par l’École supérieure de journalisme de Lille, l’Université Laval et l’Université d’Ottawa, celle-ci comprendra deux parties distinctes, accueillant, l'une des textes de réflexion argumentés, l'autre des articles scientifiques et notes de recherche. Les deux sections sont dès à présent ouvertes, selon les critères qui leur sont propres, aux contributions individuelles ou collectives, ainsi qu’aux propositions de dossiers thématiques.

Anúncio

Présentation

Fondés à Lille en 1996 à l’instigation de Patrick Pépin et Pierre Bourdieu qui en signait le premier article, les Cahiers du journalisme ont au cours de ces vingt années accueilli les contributions de chercheurs de premier plan mais aussi veillé à favoriser l’expression de jeunes chercheurs, comme celle d’essayistes et de praticiens engagés dans la réflexion professionnelle sur le journalisme.

À l’occasion de la mise en place d’un nouveau partenariat éditorial rapprochant l’École supérieure de journalisme de Lille, l’Université d’Ottawa et l’Université Laval, en association avec le réseau Théophraste, la revue se remodèle afin de mieux contribuer au dynamisme des perspectives réflexives et scientifiques sur le journalisme sans pour autant confondre la spécificité de chacune de ces approches.

La nouvelle série se composera désormais de deux sections distinctes (paginées et indexées séparément), « Les Cahiers du journalisme - Débats » et « Les Cahiers du journalisme - Recherches ».

● Les Cahiers du journalisme - Débats accueilleront des textes présentant des obser­vations, des analyses ou des prises de positions de 700 à 3 000 mots sur tel ou tel aspect important ou stimulant du journalisme actuel, passé ou futur (y compris le cas échéant des entretiens ou des textes répondant à des prises de position antérieures).

Aucun moule n’est imposé a priori, mais le niveau d’analyse ou d’argumentation requis devra, à titre d’exemple, se rapprocher sur le fond et la forme de celui que l’on serait en droit d’attendre dans une revue de réflexion ou dans les pages « Idées » d’un quotidien de bon niveau.

Toutes les propositions ponctuelles ou régulières seront cependant examinées dès lors qu’elles contribuent substantiellement à une réflexion collective dynamique sur le journalisme (le comité éditorial se réserve par ailleurs la possibilité, si le caractère du texte le justifie, de solliciter des réponses contradictoires).

Les contributions individuelles ou collectives de professionnels sont les bienvenues, mais celles de chercheurs, voire d’étudiants des cycles supérieurs ne le seront pas moins.

● Les Cahiers du journalisme - Recherches seront réservés à des articles scien­tifiques de 25 000 à 60 000 signes rendant compte d’une recherche théorique ou empirique méthodologiquement rigoureuse sur le journalisme.

Les travaux théoriques appuyés sur des fondements empiriques et les recherches de terrain témoignant d’un effort d’induction théorique seront particulièrement appréciés.

On s’attendra dans tous les cas à une connaissance de la littérature scientifique antérieure portant sur le problème abordé, à une problématique précise et à un appareil démonstratif explicité (quoique celui-ci n’impose en rien de se restreindre aux paradigmes et méthodologies les plus conventionnels).

Modalités de soumission

Tous les articles seront soumis à l’évaluation externe d’au moins deux spécialistes du domaine, en tenant compte non seulement de la qualité scientifique et rédactionnelle du texte, mais aussi de l’intérêt de ce qu’il donne à voir.

Par ailleurs, la section Recherches publiera des notes de recherche courtes (7 000 à 15 000 signes) présentant des résultats plus limités ou des perspectives en cours d’exploration, l’évaluation externe tenant compte des limites propres à ce type de texte, sans renoncer par ailleurs aux exigences s’appliquant à toute énonciation scientifique de qualité.

Dans le cas des articles s’inscrivant dans un dossier thématique, des critères supplémentaires pourront être indiqués dans l’appel à contribution. Les chercheurs intéressés par la coordination d’un dossier sont cordialement invités à contacter les éditeurs.

Enfin, les recensions d’ouvrages seront également bienvenues : selon la nature du livre examiné (témoignage professionnel, recherche scientifique) et du texte en rendant compte, elle pourront être acceptées soit dans la section « Débats », soit dans la section « Recherches ».

Les normes de présentation et de soumission (articles de recherche) peuvent être consultées à l’adresse :  http://cahiersdujournalisme.org/revue .

Pour Les Cahiers du journalisme - DÉBATS, des textes ou propositions de textes de 700 à 3 000 mots présentant une réflexion, une analyse ou une opinion argumentée (ou encore la contestation d’une opinion publiée) sur tel ou tel aspect pertinent du journalisme actuel, passé ou futur. Les contributions individuelles ou collectives de professionnels sont bienvenues.

Aucune norme stricte n’est imposée, mais le niveau d’analyse ou d’argumentation requis devrait, à titre d’exemple, se rapprocher sur le fond et la forme de celui que l’on serait en droit d’attendre dans une revue de réflexion ou dans les pages idées d’un quotidien de bon niveau.

Toutes les propositions ponctuelles ou régulières seront cependant examinées, dès lors qu’elles contribuent substantiellement à une réflexion collective dynamique sur le journalisme (le comité éditorial se réserve par ailleurs la possibilité, si le caractère du texte le justifie, de solliciter des réponses contradictoires).

Pour Les Cahiers du journalisme - RECHERCHES, des articles ou propositions d’articles scientifiques rendant compte d’une recherche théorique ou empirique méthodologiquement rigoureuse sur le journalisme. Les travaux théoriques appuyés sur des fondements empiriques et les recherches de terrain témoignant d’un effort d’induction théorique seront particulièrement bienvenus.

Dans l’un et l’autre les cas, on s’attend à une connaissance de la littérature scientifique antérieure portant sur le problème abordé, à une problématique précise et à un appareil démonstratif explicité (quoique celui-ci n’impose pas de se restreindre aux paradigmes et méthodologies les plus conventionnels).

Tous les articles seront soumis à l’évaluation externe d’au moins deux spécialistes du domaine, en tenant compte non seulement de la qualité scientifique et rédactionnelle du texte, mais aussi de l’intérêt de ce qu’il donne à voir.

Par ailleurs, nous publierons avec plaisir des notes de recherche courtes présentant des résultats plus limités ou des perspectives en cours d’examen, l’évaluation externe tenant compte des limites propres à ce type de texte (sans renoncer par ailleurs aux exigences s’appliquant à toute énonciation scientifique).

Dans le cas des articles s’inscrivant dans un dossier thématique, des critères supplémentaires peuvent être indiqués par les responsables du dossier : il est donc important de consulter l’appel à contribution spécifiquement diffusé à son propos, et de s’adresser en cas de besoin aux responsables assumant la direction de ce dossier.

Si vous vous sentez le courage et la capacité de prendre en charge l'édition scientifique d'un dossier sur un thème qui vous est familier, n’hésitez pas à nous le proposer.

Enfin, les propositions de recensions d’ouvrages sont également bienvenues : selon la nature du livre examiné (témoignage professionnel, recherche scientifique) et du texte en rendant compte, elle pourront être acceptées soit dans la section Débats, soit dans la section Recherches.

Les Cahiers du Journalisme

Directeur de la publication : Pierre Savary (École supérieure de journalisme de Lille)
Éditeur : Bertrand Labasse (Université d'Ottawa)
Secrétaire : Thierry Watine (Université Laval)

Autres membres du comité :

Marc-Francois Bernier (Université d'Ottawa)
Bertrand Cabedoche (Université Grenoble-Alpes)
Patrick Eveno (Université Paris 1)
Nicolas Kaciaf (Institut d'études politiques de Lille)
Marie-Christine Lipani (Université de Bordeaux)
Marc Lits (Université catholique de Louvain)

Pour tout renseignement complémentaire, ne pas hésiter à s’adresser à : editeurs.cahiers(à)pressetech.org

Datas

  • Quarta, 01 de Janeiro de 2020

Ficheiros anexos

Palavras-chave

  • Journalisme, Médias, Communication

Fonte da informação

  • Thierry Watine
    courriel : editeur [dot] cahiers [at] pressetech [dot] org

Para citar este anúncio

« Les Cahiers du journalisme. Nouvelle série », Chamadas de trabalhos, Calenda, Publicado Quarta, 14 de Junho de 2017, http://calenda.org/408489