Calenda - Le calendrier des lettres et sciences humaines et sociales

Matrice et signum

Matrice et signum - the cross in Western medieval culture: history of art and anthropology

La croix dans la culture médiévale occidentale : histoire de l'art et anthropologie

*  *  *

Publié le lundi 12 juin 2017 par Anastasia Giardinelli

Résumé

Symbole graphique, objet manufacturé, manifestation théophanique ou infrastructure plus ou moins perceptible, la croix investit, et à toutes les échelles, l'ensemble des lieux et des temps de la culture médiévale occidentale. Par-delà ses déclinaisons formelles et la multiplicité des médiums et matériaux qu'elle convoque, la croix se présente fondamentalement comme une matrice et un signe au sens médiéval du terme. En tant que matrice, elle est une forme visuelle dotée de qualités géométriques et mathématiques et constitue le schème d’un ordre universel, celui du Verbe incarné, et un référentiel qui oriente, compose, déploie les champs où elle s’inscrit. En tant que signum, la croix signifie une présence active, symbolise un avènement, marque un point dans l’histoire d'un monde qu'elle transforme, qu’elle s’appuie sur la médiation d’un objet, fixe ou mobile ou qu'elle apparaisse sous forme miraculeuse.

Annonce

Argumentaire

Symbole graphique, objet manufacturé, manifestation théophanique ou infrastructure plus ou moins perceptible, la croix investit, et à toutes les échelles, l'ensemble des lieux et des temps de la culture médiévale occidentale. Par-delà ses déclinaisons formelles et la multiplicité des médiums et matériaux qu'elle convoque, la croix se présente fondamentalement comme une matrice et un signe au sens médiéval du terme. En tant que matrice, elle est une forme visuelle dotée de qualités géométriques et mathématiques et constitue le schème d’un ordre universel, celui du Verbe incarné, et un référentiel qui oriente, compose, déploie les champs où elle s’inscrit. En tant que signum, la croix signifie une présence active, symbolise un avènement, marque un point dans l’histoire d'un monde qu'elle transforme, qu’elle s’appuie sur la médiation d’un objet, fixe ou mobile ou qu'elle apparaisse sous forme miraculeuse.

De la liturgie à la science en passant par l'appréhension du corps et le transport spirituel, l’investissement, dans la croix, d’un pouvoir d'établissement, de métamorphose ou de restauration traverse à ce point les strates de la culture médiévale occidentale que le colloque, Matrice et signum. La croix dans la culture médiévale occidentale propose de l’aborder dans une perspective à la fois sémiotique, herméneutique et anthropologique, qui prend en compte les systèmes où la croix agit ou est présentée en position d'agir : la cosmologie, la figuration iconique, les lieux et les territoires.

En partenariat avec le Centre allemand d'histoire de l'art, la Technische Universität Dresden et l’Institut Universitaire de France - Centre Georges - Chevrier UMR 7366 (Dijon)

Programme

14 juin 2017

Institut national d’histoire de l’art, galerie Colbert, auditorium

1er axe - Cosmogonie, axes orthonormés et science des formes modérateur : Sébastien Biay (INHA)

  • 14h Conférence d’ouverture Éric de Chassey (Directeur général de l’INHA)
  • 14h30 Présentation du colloque Isabelle Marchesin (INHA)
  • 15h Conférence inaugurale Daniel Russo (IUF, Université de Bourgogne) La croix au carrefour

Discussion et pause

  • 16h Raphaël Demès (Université de Bourgogne) La mise en ordre du champ visuel autour de la croix « imprimée » dans le ciel à Naples et Ravenne (ve-vie siècle)
  • 16h30 Thomas Le Gouge (Université de Bourgogne - Technische Universität Dresden) Longitudo et latitudo chez Albert le Grand

15 juin 2017 

Institut national d’histoire de l’art, galerie Colbert, auditorium

2e axe - L’image-croix : signe, forme, ornement, chose, corps modérateur : Charlotte Denoël (BNF)

  • 9h30 Jean-Claude Bonne (EHESS) La dissémination du cruciforme dans quelques manuscrits anglo-saxons
  • 10h Holger A. Klein (Columbia University) From Sacred Sign to Holy Matter: The Cross in Late Roman Imperial Art and Byzantine Liturgical Practice

Discussion et pause

  • 11h Marco Aimone (Università di Torino) L’iconographie de l’Adoratio Crucis dans l’Italie ostrogothique et byzantine : à propos de deux missoria du trésor de Canoscio
  • 11h30 Jane Hawkes (University of York) Approaching the Early Medieval Sculpted Stone Cross: Rood, Crucifix, Icon

Discussion
Déjeuner

Modérateur : Markus A. Castor (Centre allemand d’histoire de l’art/DFK)

  • 14h Simone Piazza (Université Paul-Valéry Montpellier 3) La croix entre dimension iconique et aniconique : quelques exemples dans l’art paléochrétien
  • 14h30 Beatrice Kitzinger (Princeton University) Otfrid of Weissenburg and the Time of the Cross
  • 15h Ioanna Rapti (EPHE) L’image ultime : la croix dans l’art arménien (figure, signe, symbole)

Discussion et pause

  • 16h Bruno Haas (Technische Universität Dresden) Les corps orientés
  • 16h30 Élisabeth Antoine-König (musée du Louvre) et Lorenzo Margani (Université de Sienne) Contribution au Corpus des Émaux Méridionaux II (1190-1215) : les croix, typologie, évolution et diffusion

16 juin 2017 

Institut national d’histoire de l’art, galerie Colbert, auditorium

3e axe - La croix-canon : territoire, urbanisme, architecture modérateur : Bruno Haas (Technische Universität Dresden)

  • 10h Christian Frost (Birmingham City University) Orientations of the Divine in Medieval Urbanism
  • 10h30 Giulia Puma (Université Nice-Sophia-Antipolis) Invention(s) de la croix à Santa Croce (Florence, xive siècle)

Discussion et pause

11h30 Véronique Rouchon Mouilleron (Université Lumière-Lyon II) Dispositifs cruciformes dans la liturgie de la messe au xiiie siècle

12h Frédéric Tixier (Université de Lorraine) Les croix de procession de la fin du Moyen âge : Perception et (re) définition d’un espace sacré (xiie-xvie siècle)

Discussion
Conclusions et clôture du colloque

Intervenants

  • Marco Aimone (Università di Torino)
  • Jean-Claude Bonne (EHESS)
  • Raphaël Demès (université de Bourgogne)
  • Christian Frost (Birmingham City University)
  • Bruno Haas (Technische Universität Dresden)
  • Jane Hawkes (University of York)
  • Geoffroy Heimlich (Institut français d'Afrique du Sud)
  • Beatrice Kitzinger (Princeton University)
  • Holger Klein (Columbia University)
  • Bianca Kühnel (Hebrew University of Jerusalem)
  • Thomas Le Gouge (université de Bourgogne / Technische Universität Dresden)
  • Kathrin Müller (Goethe-Universität Frankfurt)
  • Simone Piazza (université Paul-Valéry Montpellier 3)
  • Giulia Puma (université Nice Sophia Antipolis)
  • Ioanna Rapti (EPHE)
  • Véronique Rouchon Mouilleron (université Lumière-Lyon 2)
  • Daniel Russo (IUF, université de Bourgogne)
  • Frédéric Tixier (université de Lorraine)

En savoir plus sur l'événement

Téléchargez le programme du colloque

Informations pratiques

Mercredi 14 juin - 14h-17h
Jeudi 15 juin - 9h30-17h
Vendredi 16 juin 2017 - 10H-13H

Galerie Colbert, auditorium
Institut national d’histoire de l’art
2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs
75002 Paris

entrée libre

Lieux

  • Auditorium - Institut national d’histoire de l’art 2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs 75002 Paris
    Paris, France (75)

Dates

  • mercredi 14 juin 2017
  • jeudi 15 juin 2017
  • vendredi 16 juin 2017

Contacts

  • Jean-Baptiste Jamin
    courriel : jean-baptiste [dot] jamin [at] inha [dot] fr

Source de l'information

  • Jean-Baptiste Jamin
    courriel : jean-baptiste [dot] jamin [at] inha [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Matrice et signum », Colloque, Calenda, Publié le lundi 12 juin 2017, http://calenda.org/408542