AccueilSuivi de l’édition de revues scientifiques en France dans le contexte de la Loi pour une République numérique

Suivi de l’édition de revues scientifiques en France dans le contexte de la Loi pour une République numérique

The monitoring of academic journals in France in the context of the Law for a Digital Republic

*  *  *

Publié le mardi 20 juin 2017 par Céline Guilleux

Résumé

Le projet de recherche proposé consiste en une étude dynamique de l’édition de revues scientifiques en France et de leur audience. Les revues visées sont des revues françaises principalement en sciences humaines et sociales et pour une part plus réduite en sciences exactes et expérimentales.

Annonce

Le projet de recherche

Le projet de recherche proposé consiste en une étude dynamique de l’édition de revues scientifiques en France et de leur audience. Les revues visées sont des revues françaises principalement en sciences humaines et sociales et pour une part plus réduite en sciences exactes et expérimentales.

Les évolutions à analyser sont principalement celles qui découlent de la mise en ligne et en accès ouvert d'un nombre croissant de revues (par leurs éditeurs) et d'articles (par leurs auteurs). Un des enjeux est de contribuer au suivi de la Loi pour une République numérique du 7 octobre 2016, et notamment des effets de l’article 30, qui introduit pour les auteurs de nouvelles possibilités de mise en ligne de leurs articles. Cette recherche sera pilotée sous l’égide du comité de suivi de l’édition scientifique créé par l’arrêté du 2 janvier 2017 pour soutenir l’édition scientifique française. Ce comité a notamment pour mission de recueillir sur plusieurs années, auprès de différents organismes, des données sur une population de revues, visant à mieux comprendre à la fois leurs modèles économiques et la réception de leurs articles.

Le comité a souhaité que ces nouveaux outils d’analyse soient issus des résultats d’une recherche objective et exhaustive.

Cette recherche inclura :

1) Une veille bibliographique des rapports et publications concernant l'économie des revues scientifiques, leur réception, les pratiques d'accès ouvert des revues et des auteurs, en particulier en sciences humaines et sociales. Cette veille prendra en compte les publications en français et anglais (et si possible dans d'autres langues) de tous types et de toutes disciplines touchant à cette thématique. Il peut ainsi s'agir de préconisations officielles ou d'études relevant notamment de l'économie de l'édition, de l'évaluation des politiques publiques, de la sociologie des sciences, des science and technology studies, des études de l'Internet, des études des bibliothèques, du droit de la propriété intellectuelle, etc. À intervalles bimestriels, il devra être rendu compte des résultats de cette veille dans des textes de synthèse transmis au comité de suivi. Ce travail de veille pourra aussi être utilisé pour des publications scientifiques.

2) Le recueil et le traitement de données fournies au comité de suivi. Il s’agira notamment de suggérer, à la lumière des résultats de la veille et de la recherche, le recueil de certains types de données ou de nouveaux agrégats ou la constitution de nouveaux indicateurs. Des compétences en matière d'enquête quantitative ou qualitative, en particulier sur des données du web, seront ainsi appréciées.

Public cible

Cet appel à manifestation d’intérêt est destiné aux établissements publics d’enseignement supérieur et de recherche déjà engagés dans des recherches sur les champs précédemment mentionnés.

Financements

Les moyens alloués par le ministère dans le cadre de cet appel à manifestation d’intérêt permettront à l’établissement choisi de financer le travail d’un jeune chercheur pour un post-doctorat d’une durée de deux ans, à hauteur de 40 K€ annuels. Il est souhaité que la prise de fonctions puisse s’effectuer au 1er octobre 2017, après un recrutement auquel le comité aura été associé.

Modalités de candidatures

Le dossier de candidature devra comprendre :

  • un courrier du chef d’établissement indiquant le cadre dans lequel s’inscrit le projet ;
  • une description détaillée du projet proposé, d’un maximum de 4 pages, explicitant notamment l’identité du directeur du projet ainsi que les modalités d’encadrement du chercheur et de coordination de la recherche avec le travail du comité ;
  • la méthodologie retenue ;
  • une présentation du centre de recherche ou du laboratoire en termes d'appartenance à des réseaux scientifiques et de partenariats existants ou envisagés avec d’autres institutions ;
  • l’identité du directeur du projet et la description des modalités d’encadrement du chercheur et de coordination de la recherche avec le travail du comité.

Les dossiers de candidature seront à envoyer pour le 10 juillet au plus tard

aux adresses suivantes :

  • ghislaine.gauthier-mestron@recherche.gouv.fr
  • yolande.cirederf@enseignementsup.gouv.fr

Dates

  • lundi 10 juillet 2017

Mots-clés

  • revue scientifique

Contacts

  • Ghislaine Gauthier-Mestron
    courriel : ghislaine [dot] gauthier-mestron [at] recherche [dot] gouv [dot] fr
  • Cirederf Yolande
    courriel : yolande [dot] cirederf [at] enseignementsup [dot] gouv [dot] fr

Source de l'information

  • L'équipe de Calenda
    courriel : calenda [at] openedition [dot] org

Pour citer cette annonce

« Suivi de l’édition de revues scientifiques en France dans le contexte de la Loi pour une République numérique », Appel d'offres, Calenda, Publié le mardi 20 juin 2017, http://calenda.org/409692