AccueilLangue Arabe, Civilisation et Communication dans le Bassin du Lac Tchad

Langue Arabe, Civilisation et Communication dans le Bassin du Lac Tchad

اللغة العربية لغة التواصل و الثقافة حول بحيرة تشاد

*  *  *

Publié le mercredi 05 juillet 2017 par João Fernandes

Résumé

Il faut reconnaitre que l’un des aspects les plus intéressants de l'histoire de l'humanité est l'étude des résultats des contacts entre différents peuples dans un lieu ou un espace qui les entourent. Le bassin du lac Tchad dit berceau de l’humanité a vu sa population s’accroitre et se diversifier à travers le temps. Et ainsi, son histoire connaitra beaucoup de mouvements de genres : politiques, économiques et culturels. Et parmi les mouvements les plus marquants de l’histoire politique du bassin du lac Tchad l’on citera entre autres : la naissance des grands empires, lamidats, et beaucoup de chefferies traditionnelles. Et aussi le dynamisme des grands leadeurs qui se sont succédés et se sont hérités les trônes et les pouvoirs tout en laissant derrière eux, des traces qui sont encore très vivantes sur les peuples de cette localité malgré la durée du temps.

Annonce

Projet d’Ouvrage Collectif, Etudes Arabes

Argumentaire

Il faut reconnaitre que l’un des aspects les plus intéressants de l'histoire de l'humanité est l'étude des résultats des contacts entre différents peuples dans un lieu ou un espace qui les entourent.

Le bassin du lac Tchad dit berceau de l’humanité a vu sa population s’accroitre et se diversifier à travers le temps.

Et ainsi, son histoire connaitra beaucoup de mouvements de genres : politiques, économiques et culturels. Et parmi les mouvements les plus marquants de l’histoire politique du bassin du lac Tchad l’on citera entre autres : la naissance des grands empires, lamidats, et beaucoup de chefferies traditionnelles. Et aussi le dynamisme des grands leadeurs qui se sont succédés et se sont hérités les trônes et les pouvoirs tout en laissant derrière eux, des traces qui sont encore très vivantes sur les peuples de cette localité malgré la durée du temps.

Et s’ajoute à ces mouvements l’usage de la langue arabe –jusqu’à nos jours- parmi les populations non arabes dans le bassin du lac Tchad, comme langue de communication inter ethnique comme facteur de son unité dans la diversité.

Tous ces mouvements cités ci-haut nous interpelle à mener une étude élargie afin de retrouver le rôle qu’a joué la langue arabe comme langue de communication et civilisation dans le bassin du lac Tchad.

Il faut reconnaitre que cette localité reste parmi les zones les plus riches en héritage culturel, intellectuel, politique, économique de l’Afrique sub-saharienne.

L’histoire de la langue arabe en contact avec la culture et les civilisations autochtones en Afrique reste encore à écrire. Nous trouvons que la plupart des recherches faites sur cette zone se sont attachées à d’autres aspects (politiques, économiques….) au détriment de cet aspect important qui est l’étude des résultats des activités culturelles des peuples à l’exemple de celui du lac Tchad en contact avec la langue arabe.

Axes de recherche

Les axes de recherche (de façon non exhaustive) sont proposés ainsi qu’il suit :

L’impact de la langue arabe sur les langues autochtones dans le bassin du lac Tchad :

  •  Langue arabe comme langue de communication inter-ethnique dans le bassin du lac Tchad
  •  Influence de la langue arabe sur les langues autochtones dans le bassin du lac Tchad (mots, termes, style, et emprunte de l’alphabet etc)
  •  L’émigration des arabes vers le bassin du lac Tchad et métissage ethnique et culturel
  •  Langue arabe comme langue de transmission des révélations (islam, christianisme) dans le bassin du lac Tchad
  •  autres

L’influence de l’arabe sur l’enseignement et l’éducation des peuples dans le bassin du lac Tchad :

  •  Contribution des états dans les domaines de l’éducation et de l’enseignement de l’arabe dans le bassin du lac Tchad
  •  Contribution des associations et organisations non gouvernementales pour la promotion de l’arabe dans le bassin du lac Tchad
  •  Contribution des individus pour la promotion de l’arabe dans le bassin du lac Tchad
  •  Les écoles arabes informelles (classiques et modernes) face à la modernité
  •  Autres

La littérature arabe et les littératures autochtones dans le bassin du lac Tchad :

  •  Histoire des auteurs et genres qui ont marqué la vie scientifique et culturelle dans le bassin du lac Tchad
  •  Influence de la littérature arabe sur le fond et forme des littératures autochtones
  •  Naissance de la littérature africaine d’expression arabe
  •  L’arabisation des écrits autochtones
  •  Autres

L’influence du style arabe sur l’architecture dans le bassin du lac Tchad :

  •  Architecture des palais royales
  •  Architecture des mosquées
  •  autres

Condition de soumission

La contribution pour cet ouvrage est ouverte aux enseignants chercheurs des universités d’Afrique subsaharien et de la sous-région (Cameroun-Tchad- Nigeria-Niger) et autres.

Les propositions (maximum 500 mots) doivent être adressées simultanément aux adresses électroniques suivantes :

  • kidakou@yahoo.fr
  • assahwa2000@gmail.com

Au plus tard le 15 juillet 2017.

Elles seront constituées d’un titre en français et arabe ou anglais et arabe, des coordonnés du ou des auteur(s), et un résumé en français ou en anglais et en arabe, qui précise le contexte, le problème de recherche, l’objectif de l’article.

Les caractéristiques typographiques sont (police : simplified arabic 14 ; interligne simple), la langue des contributions est l’arabe.

Le comité scientifique, évaluera les propositions des différents postulants.

Les réponses aux différentes propositions seront communiquées le 15 aout 2017, et la réception des articles finalisés sera le 15 novembre 2017. La date de la parution de l’ouvrage sera le premier trimestre 2018.

Comité Scientifique

  • Professeur Saibou Issa-Université de Maroua
  • Professeur Hamadou Adama-Université de N’Gaoundéré
  • Professeur Bouba Kidakou Antoine- Université de Maroua
  • Professeur Bachir Bouba-Université de Maroua
  • Professeur Sani Umar –Université Usman Dan Fodio Nigeria
  • Professeur Ousman Mahamat Adam –Université Adam barka Tchad
  • Professeur Ali Mahamat Gammar – Centre Pédagogique ISSESCO Tchad
  • Professeur Bello Mana –Université –Université Islamique de Niger-
  • Dr Mouhamadou Sou’oudi –Université de N’Gaoundéré

Catégories

Lieux

  • Ecole Normale Supérieure de l'Université de Maroua, BP 55 Maroua (Cameroun)
    Maroua, Cameroun (237)

Dates

  • samedi 15 juillet 2017

Mots-clés

  • communication, langue arabe, culture, lac Tchad

Source de l'information

  • Ahmadou Sardawna
    courriel : asardawna [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Langue Arabe, Civilisation et Communication dans le Bassin du Lac Tchad », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 05 juillet 2017, http://calenda.org/411065