AccueilProjet Réactiv'cities (CDD 6 à 8 mois)

*  *  *

Publié le lundi 10 juillet 2017 par Céline Guilleux

Résumé

L’université Nice Sophia Antipolis recrute un ingénieur d’études/recherches en information-communication (ou géographie sociale) du développement durable et de la smart city dans le cadre du projet Réactiv'cities.

Annonce

L’Université Nice Sophia Antipolis recrute un ingénieur d’études/recherches en information-communication du développement durable et de la smart city

Caractéristiques du poste

Poste à pourvoir au 1er Septembre 2017 

  • Intitulé du poste : Ingénieur d’études/recherches en information-communication (ou géographie sociale) du développement durable et de la smart city
  • Corps ou niveau de recrutement : Titulaire d’un Master ou d’un Doctorat
  • Localisation du poste : Institut Méditerranéen du Risque, de l’Environnement et du Développement Durable (IMREDD) – Immeuble Nice Premium (4e étage) - 61-63, avenue Simone Veil – 06 200 Nice
  • Type de recrutement : CDD de 6 mois (1er septembre 2017 –  1er Mars 2018) pour un post-doc, extensible à 8 mois pour un M2.
  • Rattachement hiérarchique : le poste est placé sous l’autorité du directeur de l’IMREDD

Présentation de l’établissement et de l'IMREDD

Créée en 1965, l’Université Nice Sophia Antipolis est implantée sur l'ensemble du département des Alpes Maritimes à Nice, Cannes, Menton, Grasse et constitue un acteur incontournable de la technopole de Sophia Antipolis. Elle fait partie de la Comue Université Côte d'Azur (UCA) depuis le 27 février 2015. Elle est intensive en recherche, pluridisciplinaire et ouverte à l’international (environ 20% d’étudiants étrangers) et fait partie du top 3% du classement mondial des universités. Elle accueille chaque année plus de 29 000 étudiants et compte près de 2 770 personnels enseignants et non enseignants, dont 1 160 enseignants chercheurs et enseignants titulaires répartis dans 9 Unités de Formation et de Recherche, 2 Instituts, et 2 Ecoles ainsi que 44 unités de recherche.

Nouvelle composante de l’Université Nice Sophia Antipolis, l’IMREDD constitue l’un des axes stratégiques du projet JEDI porté par la ComUE Université Côte d’Azur financé dans le cadre du dispositif d’initiative d’excellence (iDEX) du Programme d’investissements d’avenir. Implanté dans l’écovallée, au cœur de la technopole urbaine Nice Meridia, l’IMREDD opère le déploiement de trois « Centres de Référence »[1] à visibilité européenne et internationale sur des sujets d’enjeux sociétaux en lien avec le territoire et ses collectivités  et porte l’un d’entre eux dédié au territoire intelligent, la prévention et la gestion des risques.

L’IMREDD définit une nouvelle forme de collaboration entre la recherche, l’entreprise et le territoire dans le domaine des technologies vertes et de la ville intelligente (Smart City). Il développe ses activités autour d’une plateforme technologique ouverte préfigurée par le Smart City Innovation Center (SCIC) inauguré en 2015. Le SCIC s’inscrit dans une logique de fertilisation croisée et d’exploration de nouvelles idées au service de l’innovation et du développement économique. Véritable lieu d’expérimentation et de démonstration pour la Smart City du futur, le SCIC permet de visualiser en temps réel les données de la Métropole Nice Côte d’Azur et de simuler le pilotage global de la ville.

Domaines d’Activités Stratégiques

Quartier/bâtiment intelligent & énergie ; Cycle de l’eau et environnement ; Risques ; Mobilité.

Mission générale du poste

Sous la responsabilité scientifique du responsable de projet, l’ingénieur d’études/recherches réalise des travaux de recherche dans le cadre du projet de recherche partenariale Réactiv’cities (description ci-jointe en annexe) cofinancé par le Centre de Référence « Territoire Intelligent, Prévention et gestion des risques ». Plus précisément, ces travaux correspondent aux défis scientifiques portés par le laboratoire Transitions dans ce projet. Notamment, afin de contribuer à l’aide à la décision, les connaissances issues de la modélisation doivent être présentées, communiquées aux décideurs, qui doivent alors pouvoir s’en emparer afin de choisir un scénario, qu’ils pourront ensuite présenter à la population. L’intérêt de l’étude est de prendre en compte ces effets communicationnels et leurs impacts.

Domaine

Communication du développement durable et des smart cities, géographie sociale et territoriale, sociologie des jeux d’acteurs et du développement territorial durable.

Description des tâches

Les tâches à effectuer s’inscrivent dans le cadre du projet Réactiv’cities:  

  • Établir une revue de la littérature.
  • Contribuer à l’analyse des communications et jeux d'acteurs au niveau des utilisateurs (décideurs, experts) de l'outil de modélisation et de choix des scénarios
  • Contribuer au prototypage des messages transmis aux habitants du territoire sur les choix d’occupation des sols et de planification énergétique urbaine
  • Contribuer à l’analyse du passage de la représentation à l’action au travers de l’utilisation de l’outil comme levier d’action sur le territoire.

Compétences requises

Les candidats doivent être titulaires d’un Master ou d’un Doctorat en sciences de l’information et de la communication ou discipline connexe.

  • Maîtrise des concepts de la communication du développement durable, de la littérature SHS sur les smart cities et l’efficacité énergétique
  • Maîtrise des notions techniques de base liées à l’efficacité énergétique
  • Être capable de travailler en équipe et en pluridisciplinarité
  • Savoir faire preuve d’une grande autonomie
  • Comprendre les enjeux académiques et industriels des projets collaboratifs
  • Notions de cartographie

Responsabilité scientifique

Amélie Coulbaut-Lazzarini, Maître de conférences en sciences de l’information et de la communication, amelie.coulbaut@unice.fr 

URE //Transitions

Université Nice Sophia Antipolis

Rémunération

Fonction du diplôme et de l’ancienneté.

  • Titulaire master : à partir de 1 906 € brut/mois (indice 405)
  • Titulaire doctorat : à partir de 2 184€ brut/mois (indice 464)

Procédure de recrutement

Les candidats doivent adresser les pièces suivantes à Amélie Coulbaut-Lazzarini (amelie.coulbaut@unice.fr) et à direction-imredd@unice.fr:

  • Curriculum vitae (2 pages maximum), précisant bien vos compétences
  • Lettre de motivation

au plus tard le 19 juillet 2017. 

Notes

[1] Les Centres de Référence sont construits pour répondre à trois enjeux sociétaux en lien avec le territoire et ses collectivités : La ville intelligente, la prévention et la gestion des risques ; La Santé, le bien-être et le vieillissement ; Le Défi du numérique. Ils ont pour vocation d’assurer la connexion effective et les interactions entre recherche fondamentale et innovation autour de plateformes technologiques de très haut niveau en partenariat public-privé. Les Centres de référence ont pour mission d’impulser des actions de recherche partenariale, de créer des formations initiales et continues et de favoriser l’expertise et l’innovation au service du développement économique. Lieux de fertilisation croisée, ils réunissent les acteurs de la recherche, de l'enseignement et des entreprises dans une logique collaborative visant à la fois à comprendre les solutions existantes, les nouveaux besoins et les perspectives d’évolution dans les domaines d’activités stratégiques identifiés

Lieux

  • Institut Méditerranéen du Risque, de l’Environnement et duDéveloppement Durable (IMREDD) – Immeuble Nice Premium (4e étage) - 61-63 avenue Simone Veil
    Nice, France (06200)

Dates

  • mercredi 19 juillet 2017

Mots-clés

  • gouvernance territoriale, planification énergétique urbaine, effet communicationnel, pratique urbaine

Contacts

  • Amélie Coulbaut-Lazzarini
    courriel : amelie [dot] coulbaut [at] unice [dot] fr

Source de l'information

  • Amélie Coulbaut-Lazzarini
    courriel : amelie [dot] coulbaut [at] unice [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Projet Réactiv'cities (CDD 6 à 8 mois) », Bourse, prix et emploi, Calenda, Publié le lundi 10 juillet 2017, http://calenda.org/411351