AccueilJacques Prévert, détonations poétiques

Jacques Prévert, détonations poétiques

Colloque international de Cerisy-la-Salle

*  *  *

Publié le jeudi 13 juillet 2017 par Anastasia Giardinelli

Résumé

En tête des classements des poètes préférés des Français, en tête des traductions et des ventes avec son recueil de poèmes Paroles, en tête des scénaristes qui ont marqué le cinéma français, et dans la tête des enfants qui apprennent ses textes dès les petites classes, la poésie de Jacques Prévert est familière aujourd'hui comme hier aux petits et aux grands. Cependant, malgré son immense popularité, il reste méconnu. Un profond décalage existe entre son œuvre réelle et l'image que la postérité en garde. Quarante ans après sa disparition, ce colloque sera enfin l’occasion de redécouvrir Prévert, de le donner à lire autrement, d’une manière plus complète et plus juste qui permette d'en réévaluer la portée.

Annonce

Argumentaire

En tête des classements des poètes préférés des Français, en tête des traductions et des ventes avec son recueil de poèmes Paroles, en tête des scénaristes qui ont marqué le cinéma français, et dans la tête des enfants qui apprennent ses textes dès les petites classes, la poésie de Jacques Prévert est familière aujourd'hui comme hier aux petits et aux grands. Cependant, malgré son immense popularité, il reste méconnu. Un profond décalage existe entre son œuvre réelle et l'image que la postérité en garde. La diversité de ses créations n’est présentée que de manière partielle. La perception actuelle qu'en a le public est également erronée. À côté de textes doux et rêveurs figure en effet, et même majoritairement, une poésie-action. Mais trop atypiques et trop dérangeantes, les productions prévertiennes ont été édulcorées. Fidèle toute sa vie à ses convictions, l’artiste a créé une œuvre rebelle et virulente, anticléricale et antimilitariste, crue et corrosive, vivante et roborative, d’une actualité encore étonnamment criante. Elle résonne fortement dans le monde qui est à présent le nôtre, et contribue à l'éclairer. Quarante ans après sa disparition, ce colloque sera enfin l’occasion de redécouvrir Prévert, de le donner à lire autrement, d’une manière plus complète et plus juste qui permette d'en réévaluer la portée.

Programme provisoire

Vendredi 11 août

Après-midi : ACCUEIL DES PARTICIPANTS

Soirée : Présentation du Centre, des colloques et des participants

Samedi 12 août

Matin : "Jacques Prévert vu par...", par C. AUROUET & M. SIMON-OIKAWA

Après-midi : R. CARRÉE : Prévert, Grimault et le cinéma d’animation : inspirations, poétiques et prolongements

A. ISE : Réception de Prévert au pays du Soleil Levant. Autour du théâtre et du film d’animation japonais

Dimanche 13 août

Matin : C. AUROUET : Tracts et manifestes politiques de Jacques Prévert

B. de PASTRE : Ce que la pomme de terre veut dire — Pour un manuel illustré d'économie politique

Après-midi : M. SIMON-OIKAWA : La poétique du collage chez Prévert: des mots aux images

M. SIMON-OIKAWA : "Tu ne sais pas peindre, mais tu es peintre !" — L’esthétique du collage chez Prévert

Soirée : En commun avec le colloque en parallèle : Psychanalyse et cinéma Projection du film "Un Oiseau rare" de R. Pottier, écrit par Prévert en 1935

Lundi 14 août

Escapade à Omonville-la-Petite : La maison Prévert, Port Racine, le Jardin Prévert, etc.

Mardi 15 août

Matin : N. HERPE : Les vies cinématographiques de Prévert

C. AUROUET : Le cinéma invisible de Prévert se dévoile : nouvelles découvertes de scénarios détournés

Après-mid i : L. VÉRAY: Y a-t-il un style documentaire Prévert?

Soirée : En commun avec le colloque en parallèle : Psychanalyse et cinéma

Jacques Prévert ! spectacle musical par P. MÜLLER & V. VERNILLAT (Compagnie PMVV le grain de sable)

Mercredi 16 août

Matin : L. PERRIGAULT : "Lorsque l’on fait un pas de côté» : penser Prévert à partir des œuvres de L. Tchimoukow et de F. Loris

F. MARCOIN : Prévert, crosse en l’air, cross over Après-midi : S. MARTIN : Engagement du racontage : le poème de Prévert toujours à contre-écriture saintes

F. THUMEREL : À la fête Prévert

Jeudi 17 août

Matin : A. KEIT : Une histoire de feuilles mortes

G. PISANO : Les chansons de Prévert : de l'écran au disque [texte lu]

Après-midi : D. VERSAVEL : Prévert et les "voleurs d'images"

C. LEBRAT : Jacques Prévert et le livre d'artiste

Vendredi 18 août

Matin : Conclusions

Après-midi : DÉPARTS

Contacts :

Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle Le Château, 50210 Cerisy-la-Salle - France

(+ 33) 2 33 46 91 66  info.cerisy@ccic-cerisy.asso.fr

www.ccic-cerisy.asso.fr @CerisyColloques

Informations :

Séjour complet : 560 euros

Étudiant de moins de 28 ans : 266 euros

Séjour fractionné : 98 euros par jour

Étudiant de moins de 28 ans : 48 euros par jour

Organisme agréé pour la Formation professionnelle continue, enregistré sous le numéro : 25 50 00326 60.

Catégories

Dates

  • vendredi 11 août 2017
  • samedi 12 août 2017
  • dimanche 13 août 2017
  • lundi 14 août 2017
  • mardi 15 août 2017
  • mercredi 16 août 2017
  • jeudi 17 août 2017
  • mardi 18 juillet 2017

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Poésie, Cinéma, Collage, Théâtre, Chanson

Contacts

  • Marianne Simon-Oikawa
    courriel : msimonoikawa [at] gmail [dot] com
  • Carole Aurouet
    courriel : carole [dot] aurouet [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Carole Aurouet
    courriel : carole [dot] aurouet [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Jacques Prévert, détonations poétiques », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 13 juillet 2017, http://calenda.org/411622